Rapport de prêt : Wagué indiscutable, traversée du désert pour Moutoussamy
Rapport de prêt : Wagué indiscutable, traversée du désert pour Moutoussamy
L'équipe Première / Mercato
Rapport de prêt : Wagué indiscutable, traversée du désert pour Moutoussamy
Tout au long de la saison, La Maison Jaune s’intéresse aux joueurs prêtés par le FC Nantes dans d’autres clubs. Nous les avions quitté juste avant les fêtes de fin d’année, il est désormais temps de faire les comptes de ce début 2021. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le bilan est contrasté....
Elliott Bureau
23 février 2021

Et le bon point est à attribuer à… Molla Wagué. Le défenseur malien s’est parfaitement acclimaté au département de la Somme. Titulaire lors des neuf rencontres de l’Amiens SC en 2021, il est devenu indiscutable dans le onze nordiste. Wagué est même parvenu à inscrire un but face au Paris FC fin Janvier (défaite 4-2), le seul but inscrit par un joueur prêté par le FC Nantes en ce début d'année. Au total, le défenseur a pris part à dix-neuf rencontres de championnat cette saison, toutes en tant que titulaire. Le malien était venu en Picardie en quête de temps de jeu, l’objectif est rempli pour le moment. Au classement toutefois, Amiens pointe à une décevante dixième place, et ne semble pas en mesure de se mêler à la lutte pour les places en play-off d’accession.

 

Alexandre Olliero toujours sur courant alternatif

Difficile, la vie de gardien pour un club promu. Alexandre Olliero peut en témoigner. Le début d’année n’a pas été simple pour le Pau FC, défait à trois reprises par des concurrents directs : Ajaccio (4-1), Chambly (3-1) et Rodez (1-0). Le gardien prêté par le FC Nantes a même perdu son costume de titulaire le temps d’un soir contre les camblysiens. Le rochelais a toutefois retrouvé ses buts dernièrement, et après sept revers consécutifs, les béarnais ont enchainé deux succès contre Guingamp puis les amiénois de Molla Wagué. Toutefois, la situation reste délicate pour Olliero et les siens dix-neuvièmes à deux points de Chambly barragiste, et trois de Guingamp premier non-relégable. En 25 apparitions, Alexandre Olliero a encaissé 35 buts, et réalisé cinq clean sheet.

 

Elie Youan dans le dur, à l’image de Saint-Gallen

Après une fin d’année 2020 plutôt prometteuse, avec en point d’orgue un doublé contre Zürich, Elie Youan n’est pas véritablement parvenu à enchainer avec Saint-Gallen. À l’image de son club, l’attaquant français n’est pas en forme depuis la reprise, ce qui lui a valu de perdre sa place de titulaire acquise courant décembre. Il est toutefois parvenu à délivrer une passe décisive contre Sion il y a deux semaines, mais cela n’a pas empêché les verts de s’incliner (3-2). Remplaçant ce week-end face à Vaduz, lanterne rouge, Youan est entré en jeu pour l’intégralité de la deuxième période mais n’a pas réussi à renverser le cours du jeu (défaite 2-1). L’attaquant nantais a inscrit deux buts et délivré deux passes décisives en 18 rencontres de championnat. Saint-Gallen est dans une mauvaise période et se retrouve éjecté du podium... avec seulement six petits points d’avance sur Sion, neuvième et barragiste.

 

Lucas Evangelista de retour de blessure

Lui aussi était sur une bonne dynamique fin 2020. Titulaire très régulier avec le Red Bull Bragantino, Lucas Evangelista a manqué un mois de compétition sur blessure en ce début d’année… soit l’équivalent de huit matchs de championnat ! Remis à disposition de son entraineur le 16 février dernier, il a participé aux deux dernières rencontres en qualité de remplaçant. Bragantino, promu en Série A, navigue à une encourageante onzième place cette saison, et Evangelista n’est pas étranger au succès de son équipe. Titulaire à onze reprises en dix-neuf apparitions, il a inscrit deux buts et délivré une passe décisive depuis le début de son prêt. On espère le voir vite récupérer dans l’objectif de retrouver sa forme de fin d’année 2020.

 

La traversée du désert de Samuel Moutoussamy

Le bilan est simple, aucune apparition avec l’équipe première du Fortuna Sittard pour l’international congolais depuis le 29 Novembre dernier. Après six mois seulement, le prêt de Samuel Moutoussamy en Eredivsie s’avère être un énorme flop. Le milieu de terrain n’entre clairement pas dans les plans du nouvel entraineur Sjors Utlee qui ne l’a jamais utilisé depuis son arrivée début décembre. Alors que le hollandais a instauré une dynamique très positive – le club est remonté de la dernière à la neuvième place en trois mois - l’expérience de Moutoussamy semble s’apparenter à une traversée du désert, et il paraît difficile d’imaginer une amélioration pour la fin de saison.

 

Du mieux pour Abou Ba

Au contraire du franco-congolais, Abou Ba s’est repris en ce début d’année, même si le bilan de son prêt reste contrasté. Fin Novembre, un carton rouge reçu seulement 3 minutes après son entrée en jeu avait freiné son évolution à Cosenza (Série B italienne). Après un mois de décembre passé en grande partie sur le banc, Abou Ba est entré en jeu à de nombreuses reprises, et a fini par obtenir sa première titularisation en championnat fin janvier (match nul 0-0 contre Pordenone). Au total, il a participé à onze rencontres de championnat, et a pris par à sept des neuf derniers matchs de sa formation. Même si cela reste encore poussif, le milieu de terrain de 22 ans s’est intégré dans la rotation de son équipe, dix-septième de deuxième division italienne.