Nantes perd gros à la Beaujoire
Nantes perd gros à la Beaujoire
L'équipe Première
Nantes perd gros à la Beaujoire
Les nantais, qui s'étaient inclinés la semaine dernière à Metz, se devaient de réagir vendredi soir face à l'AS Monaco, 15ème de ligue 1. Mais les hommes de Christian Gourcuff, trop maladroits offensivement, se sont fait punir par le réalisme monégasque et se sont inclinés 1-0. Comme si cela ne suffisait pas, les jaunes et verts ont aussi perdu Fabio sur blessure, dont la saison est d'ores et déjà terminée suite à une rupture d'une tendon rotulien.
Max Drodelot
27 October 2019

Le FC Nantes a retrouvé la Beaujoire ce vendredi soir mais aussi Nicolas Pallois et Fabio, tous deux de retour de suspension, au contraire de Louza qui devait purger son dernier match. Benavente absent pour cause de maladie, c'est Ludovic Blas qui a débuté derrière Kalifa Coulibaly dans l'habituel 4-2-3-1 de Christian Gourcuff. Moses Simon et Kader Bamba ont animé les ailes tandis qu'Appiah et Fabio ont pris place sur les côtés de la défense. Au milieu c'est sans surprise le duo Touré-Abeid qui a débuté. Du côté monégasque, Leonardo Jardim a une nouvelle fois reconduit son trident offensif Golovine-Slimani-Ben Yedder particulièrement redoutable cette saison. Une opposition de classe était donc à prévoir avec la charnière titulaire nantaise Pallois-Girotto. Fort de 3 victoires sur ses 4 derniers matchs de ligue 1, Monaco voulait absolument enchaîner pour retrouver la première partie de tableau. 

La rencontre a pourtant bien débuté pour Nantes. Les canaris, agressifs et soucieux de jouer se sont procurés de belles occasions, notamment par l'intermédiaire de Kalifa Coulibaly. Celui-ci a d'abord mis à contribution Benjamin Lecomte d'un tir au sol de la gauche de la surface (7') avant de rater sa tentative de lob alors qu'il se présentait de nouveau seul face au portier monégasque, bien servi par Bamba (13'). Mais ce sont bien les nantais qui ont craqué en premier suite à un contre rondement mené par les joueurs de Leonardo Jardim. D'une belle passe des 30 mètres, Golovine trouvait Ben Yedder à droite  de la surface, qui, après avoir crocheté Fabio et Pallois, se remettait sur son pied droit pour frapper en pleine lucarne (22' 0-1). Double peine pour les canaris puisque c'est sur cette action que Fabio se blessa gravement et laissa sa place à Samuel Moutoussamy. La réaction nantaise ne se fera pas attendre et c'est Simon qui, même pas cinq minutes plus tard, rate le cadre de la tête suite à un excellent centre de Bamba (26'). La défense monégasque était pourtant bien battue sur coup là. Il faudra même une parade exceptionnelle de Lecomte pour maintenir les monégasques à flot alors que Coulibaly avait cadré une tête puissante sur un service de Moutoussamy (45'+2).

Le manque criant de réussite continuera de poursuivre les jaunes en seconde mi-temps. Coulibaly, bien servi par Simon qui n'aura cessé de mettre en difficulté Jemerson sur son côté, reprend le ballon en extension dans un angle fermé mais ne trouve que le poteau gauche de Lecomte (51'). Pas de réussite non plus pour les hommes de Christian Gourcuff au niveau des décisions arbitrales. Malgré une poussette évidente de Glik sur Pallois lors d'un corner, l'arbitre M. Leonard n'accorde pas de pénalty à Nantes après visionnages des images vidéo (54'). Autre tuile venant rendre la soirée un peu plus sombre, Dennis Appiah, blessé, doit très vite céder sa place à Thomas Basila (52') et devrait même être indisponible pendant plusieurs semaines. Sonnés, les canaris vont même encaisser un second but de Ben Yedder mais sont sauvés in extremis par la VAR. Islam Slimani semblait légèrement hors jeu sur l'action du but. Les nantais ne s'en remettront pas et ne se montreront pratiquement plus dangereux, étouffés par le milieu monégasque. Il faudra attendre la 90ème minute pour voir une dernière occasion nantaise. Entré en jeu un peu plus tôt pour son deuxième match de ligue 1 cette saison (après celui à Metz le week-end dernier), le jeune attaquant Elie Youan s'infiltre dans la surface suite à un relais avec Moutoussamy mais voit Lecomte, auteur d'un très bon match, repousser son tir à ras de terre. Arrêt qui permet à Monaco de signer sa première victoire à l'extérieur et de remonter provisoirement à la 8ème place. 

Trop imprécis dans le dernier geste et brouillons au milieu de terrain, Nantes s'incline pour la 4ème fois de la saison et voit sa place de dauphin fragilisé. Reste à attendre le match de Marseille pour savoir si les canaris  quitteront ou non le podium à l'issue de la journée. La prochaine rencontre de ligue 1 s'annonce donc déjà décisif pour rester en haut du classement et elle sera loin d'être évidente car les canaris se déplaceront sur le terrain de l'ennemi juré bordelais dimanche prochain (15h). Une chose est sûre, un vrai casse-tête attend Christain Gourcuff qui devra composer sans ses latéraux Charles Traoré, Dennis Appiah et Fabio, tous blessés. Pour pallier ces absences, le club se serait activé pour recruter un joker médical et le nom de l'ancien rennais et international algérien Mehdi Zeffane aurait déjà circulé.