Ludovic Blas, un diamant dans l'ombre
Ludovic Blas, un diamant dans l'ombre
L'équipe Première / Mercato
Ludovic Blas, un diamant dans l'ombre
Recruté pour près de 8 millions d'euros cet été, Ludovic Blas, qui se confirme être sur le papier le plus gros transfert du mercato estival, espère s'imposer à Nantes après six ans passés à Guingamp. Envieux de rejoindre la Loire Atlantique, notamment après le transfert de son coéquipier et ami, Marcus Coco, son statut d'espoir (21 ans et passé par l'équipe de France chez les jeunes) est plus que jamais d'actualité malgré des débuts compliqués.
Maxime Thomas
16 December 2019

"Je pense qu'il est temps d'aller voir autre chose", les mots de Ludovic Blas en Août dernier après la victoire des rouges et noirs à Lorient démontraient significativement son souhait de quitter son club formateur où son premier contrat professionnel avait été signé en octobre 2015. Cependant, son transfert a pris du temps. Jugé d'abord trop cher, le FC Nantes a longtemps discuté avec Guingamp pour négocier le prix du jeune international français, dont le poste est encore un peu flou... "milieu polyvalent, il est malheureusement trimbalé sur les ailes comme en 10 si bien que personne n'est vraiment d'accord sur son vrai poste" nous avoue Franck, supporter guingampais et membre du site Roudboys. Apprécié de Christian Gourcuff, Ludovic Blas compte déjà plus d'une centaine de rencontres en Ligue 1. Une expérience devenue importante au haut niveau, bien que son passage au Nord de la Bretagne a été mitigé "Il fut bon lors du premier passage de Gourvennec, mais a un peu calé sous Kombouaré même s'il montre de temps en temps des choses vraiment très intéressantes". Il n'est pas un joueur anodin puisqu'il a tout de même marqué le club breton par un record de précocité "il a le record de jeunesse avec Guingamp en Ligue 1, et est également le plus jeune guingampais à avoir porté le brassard de capitaine" continue Franck.  

Un potentiel évident qu'il faut savoir exploiter pour vraiment s'envoler, c'est un peu la difficulté avec le natif de Colombes, et ce sera un des objectifs principaux du nouvel entraîneur des jaunes et verts, Christian Gourcuff. Ses qualités peuvent véritablement apporter au FC Nantes, que ce soit à court terme, ou à long terme d'un point de vue financier. Âgé de seulement 21 ans, la patience et la tolérance seront nécessaires pour un joueur qui a besoin de confiance. "Vif, technique, superbe conservation de balle et très très grosse frappe du gauche (cf sa reprise dans la lucarne contre le PSG), il a une belle palette à son actif".

De nombreux atouts, qui lui permettraient de se révéler et d'exploser véritablement sur les bords de l'Erdre, alors que ses premiers matchs depuis son arrivée sèmaient le doute. En effet, le milieu de terrain polyvalent semblait un peu perdu, alternant un poste axial et un placement plus excentré sur le côté droit. Il est difficile de se faire une idée ou de confirmer les précédentes qualités, mais il n'y a pas urgence pour l'ami très proche de Marcus Coco. Ce dernier peut compter sur lui pour l'aider dans sa rééducation, en attendant avec impatience son retour sur les terrains. De son côté, Matthieu HUET, journaliste au Télégrame, ne s'inquiète pas pour l'ancien guingampais : "C'était l'un des meilleurs joueurs de Guingamp, même s'il a vécu une saison compliquée l'année dernière, comme beaucoup de ses anciens coéquipiers. Techniquement il était au dessus." 

Désormais, depuis quelques matches, Ludovic Blas se sent plus libéré. Moins perdu dans son placement sur le terrain, il se permet même certains retours défensifs importants. Ce qui n'était pas le cas à ses débuts. Si techniquement, il commence à retrouver des sensations, il s'introduit de plus en plus dans le collectif de l'équipe. Avec ses trois buts alimentés d'une passe décisive en douze titularisations en Ligue 1 depuis le début de saison, il est également un des joueurs les plus impliqués dans les buts du FC Nantes avec Coulibaly. Mais ce n'est pas anodin : un remplacement dans l'axe lui permet de s'épanouir, bien plus que sur l'aile droite. Si nous n'oublions pas son doublé en Coupe de la Ligue, montant son nombre de buts cette saison à cinq en treize matches TCC, nous pouvons également observer une certaine affinité avec Imran Louza. Les deux hommes, aux qualités techniques supérieures à leurs coéquipiers, commencent à combiner, et à se trouver. Des combinaisons que nous retrouvons également entre Moses Simon et l'ancien international U20 français. A l'avenir, et c'est son objectif, il devra mener le milieu nantais, qui a trop souvent pris l'eau pendant la mauvaise série du club, avec son compère franco-marocain. Il devra surtout rester sur cette dynamique, où il ressort très souvent maintenant parmi les meilleurs canaris sur le carré vert. Un diamant, qui ne demande qu'à trouver la lumière.