Dans le vestiaire, J6 : les Canaris sur la Côte-d’Azur pour retrouver le sourire
Dans le vestiaire, J6 : les Canaris sur la Côte-d’Azur pour retrouver le sourire
L'équipe Première
Dans le vestiaire, J6 : les Canaris sur la Côte-d’Azur pour retrouver le sourire
Le FC Nantes enchaîne un deuxième déplacement consécutif, à la suite d’une performance très peu convaincante sur les terres lilloises. À Nice (21h), les Canaris doivent se remettre sur les rails pour se donner un peu plus d’air, dans ce début de saison difficile.
Colin Revault
03 octobre 2020

 

Le match

Quel visage le FC Nantes montrera-t-il ce soir à l’Allianz Riviera ? Celui de la réception de Saint-Étienne, où dos au mur, ils étaient revenus de 0-2 à 2-2 en seconde période ? Ou celui du déplacement à Lille, dénué d’envie et d’idées dans le jeu ? La tendance ne semble pas en faveur des Jaune-et-Verts, qui sont loin (très loin) de rassurer. Face à eux, les Niçois doivent eux aussi retrouver le chemin de la victoire, même s’ils peinent à convaincre dans le jeu.

 

La forme

Côté niçois - Après deux victoires en deux journées, les Aiglons semblaient partis pour effectuer un début de saison parfait. Mais trois journées plus tard, un seul point a été ajouté dans leur escarcelle. Lourdement défaits par Paris lors de leur dernier match à domicile, peu convaincants face à Bordeaux le week-end dernier (0-0), ils ont, comme leur adversaire du soir, l’ambition de se relancer.

Côté nantais - Deux points. C’est ce qui sépare le FC Nantes, quinzième, de Strasbourg, dix-huitième. On l’a compris : les Nantais flirtent avec la zone rouge, avec deux nuls et deux défaites pour une petite victoire, obtenue lors de la deuxième journée. Face à Lille, leur dernier déplacement, ils n’ont rien montré qui permette d’entrevoir des espoirs. Une défaite, qui précipiterait les Nantais en fin de classement, serait donc très mal venue ce soir.

 

Dernières confrontations

Les confrontations entre les deux clubs ont souvent été serrées ces dernières années. La saison passée, le seul match a été disputé à la Beaujoire et s’est soldé par une victoire nantaise 1-0. Pour les années précédentes en revanche, les résultats sont plus contrastés. En 2017-2018 comme en 2018-2019, les Niçois ont gagné 2-1 à Nantes et les deux équipes quittaient l’Allianz Riviera sur un nul (1-1). Depuis la remontée des Nantais dans l’élite, sur les treize matchs disputés en Ligue 1 entre les deux clubs, Nantes s’est imposé à cinq reprises, pour quatre défaites.

 

Les groupes

Côté niçois - Quatre absents, tous blessés, sont à noter dans ce groupe sélectionné par Patrick Vieira : Youcef Atal, Danilo Barbosa, Hicham Boudaoui et Alexis Claude-Maurice.

Le groupe : Benitez, Cardinale - Bambu, Daniliuc, Dante, Kamara, Lotomba, Nsoki Pelmard – Lees-Melou, Schneiderlin, Sylvestre, Thuram, Trouillet - Ben Seghir, Dolberg, Gouiri, Lopes, Maolida, Ndoye.

La compo probable : Benitez - Lotomba, Pelmard, Dante, Kamara - Lopes, Schneiderlin, Lees-Melou - Maolida, Dolberg, Gouiri.

Côté nantais - Deux entrants, deux sortants. C’est le bilan que l’on peut dresser du groupe choisi par Christian Gourcuff pour ce déplacement à Nice. Très peu utilisés depuis le début de saison, Samuel Moutoussamy et Bridge Ndilu sortent du groupe, au profit de Kalifa Coulibaly, qui fait son retour, et du jeune milieu Roli Pereira de Sa.

Le groupe : Lafont, Petric - Appiah, Castelletto, Fabio, Girotto, Pallois, Traoré - Abeid, Bamba, Blas, Chirivella, Louza, Pereira de Sa, Touré - Coco, Coulibaly, Emond, Kolo Muani, Simon.

La compo probable : Lafont - Appiah, Girotto, Pallois, Fabio - Chirivella, Abeid - Blas, Louza, Simon - Kolo Muani.