Dans le vestiaire, CDL : FCN-PFC
Dans le vestiaire, CDL : FCN-PFC
L'équipe Première
Dans le vestiaire, CDL : FCN-PFC
Pour la dernière édition de la Coupe de la Ligue, les canaris font leur entrée dans la compétition mercredi soir face au Paris FC, lanterne rouge de ligue 2. Occasion donc pour les nantais de se rassurer lors de ce 16ème de finale, après leurs deux défaites consécutives en championnat.
Max Drodelot
30 octobre 2019

Le match

L’opposition s’annonce sur le papier assez déséquilibrée : Nantes, 2ème de ligue 1 reçoit chez lui la lanterne rouge de ligue 2 qui ne compte que 8 points (2 victoires et 2 nuls en 12 rencontres). Malgré le gros coup réalisé par le club l’été dernier en attirant dans son effectif l’ex joueur du PSG et international français, Jérémy Ménez, les joueurs du Paris FC peinent à exister en Ligue 2. Ils ont même dû attendre la 10ème journée pour signer leur première victoire. Les parisiens devraient néanmoins venir jouer sans complexes dans l’espoir de réaliser un joli coup à la Beaujoire. 

 

La forme

Côté nantais : Les hommes de Christian Gourcuff restent sur deux défaites consécutives en ligue 1 (1-0 à Metz puis 0-1 à domicile face à l’AS Monaco) et voudront se relancer devant leur public. Les canaris n’ont plus marqué depuis 2 matchs et ont semblé particulièrement en manque de réalisme face à Monaco.  Cette rencontre est donc l'occasion de se remettre en confiance, avant le déplacement périlleux en terres bordelaises ce dimanche. 

Côté parisien : Les coéquipiers de Jérémy Ménez sont l’avant-dernière plus mauvaise défense de Ligue 2 avec 19 buts encaissés en 12 matchs et n’ont inscrit que 7 buts, ce qui fait d’eux la 17ème attaque de leur championnat. Sur ces 7 buts, 4 ont été marqués par l’avant-centre Romain Armand, qui sera absent à la Beaujoire. Les joueurs de Mécha Bazdarevic, l'ex-entraîneur de la Bosnie-Herzégovine, restent tout de même sur une bonne série de 2 victoires lors de leurs 3 derniers matchs. Ils se sont qualifiés jusqu'en 16èmes de finale en battant Sochaux à domicile (2-1) puis le Gazélec Ajaccio en Corse (1-1, 5-6 tab).

 

Dernières confrontations

La dernière rencontre entre les deux clubs remonte à la saison 1982/1983 lors des quarts de finale de la coupe de France. Les joueurs du, alors dénommé Racing Paris1, avaient réussi à tenir en échec les canaris de Jean-Claude Suaudeau sur leur pelouse (2-2) et menaient même de deux buts. Il faudra des réalisations de Loïc Amisse à la 54ème et de Fabrice Picot à la 70ème pour voir les jaunes-et-verts revenir. Les canaris s’étaient néanmoins qualifiés lors du match retour à la Beaujoire, sur le score de 1-0 grâce à un nouveau but de Picot à la 89ème. Finalistes de l’édition, les canaris s’étaient ensuite inclinés 3-2 face au Paris Saint-Germain en finale.

 

Les groupes 

Côté nantais :  Malgré les retours de suspension de Louza et Wagué, le FC Nantes devra toujours faire sans Appiah, Khrin, Benavente et Traoré. Fabio, qui s'est fait opérer mardi est d'ores et déjà indisponible jusqu'à la fin de la saison. Christian Gourcuff, qui n'a pas donné beaucoup d'informations sur la composition en conférence de presse, devrait néanmoins faire tourner l’équipe. Alexandre Olliero débutera dans les cages et il serait possible de voir une charnière Pallois-Wagué, accompagnée de Thomas Basila à droite et de Moutoussamy à gauche, à l'oeuvre. Mehdi Abeid étant sous la menace d’une suspension il ne serait pas étonnant de voir Pereira titulaire au milieu de terrain.  Christian Gourcuff devrait aussi lancer Elie Youan en attaque aux côtés de Coulibaly, dans un 4-4-2... système que le technicien connaît très bien. 

Le groupe : Olliero, Petric - Basila, Girotto, Moustache, Pallois, Prado, Wagué - Abeid, Blas, Louza, Moutoussamy, Pereira, Touré - Bamba, Coulibaly, Simon, Youan.

Composition probable : Olliero - Basila, Pallois, Wagué, Moutoussamy - Touré, Louza - Blas, Bamba - Youan, Coulibaly. 

Côté parisien : Outre Jérémy Ménez, les canaris retrouveront un autre ex-pensionnaire de ligue 1 en la personne de Jonathan Pitroipa. L’ancien rennais avait rejoint le Paris FC lors de l’été 2018 en provenance du Royal Antwerpen. De nombreux absents sont aussi à compter côté parisien. Le meilleur buteur du club cette saison Romain Armand ne sera pas du voyage, tout comme le défenseur central et joueur-clé Ousmane Kanté. Du côté de la composition, Bazdarevic disait hésiter à mettre en place une défense à 3 comme contre Caen lors du dernier match du Paris FC, mais devrait finalement privilégier un 4-2-3-1. L'occasion pour le bosnien de faire jouer les latéraux Tanasijevic et Abdi, qui n'ont pas encore convaincu. Pitroipa devrait débuter en tant que milieu offensif derrière Abdeljelil, à l'inverse de Ménez qui commencera sur le banc. Pour les parisiens, la priorité est clairement du côté du match de ligue 2 de ce week-end à Grenoble.

Le groupe : Demarconnay, Dilo - Abdi, Bamba, Felipe Saad, Garcia, Tanasijevic - Alceus, Essimi, Kikonda, Mandouki, Mara, Martin, Pitroipa, Rabiu - Abdeldjelil, Maletic, Ménez, Sarr, Sila.

La composition probable : Demarconnay - Tanasijevic, Bamba, Felipe Saad, Abdi - Kikonda, Mandouki - Sila, Pitroipa, Mara - Abdeldjellil.