Dans le vestiaire, CDF : ABFC - FCN
Dans le vestiaire, CDF : ABFC - FCN
L'équipe Première
Dans le vestiaire, CDF : ABFC - FCN
Colin Revault
04 janvier 2020

Les Canaris sont de retour ! Pour bien commencer la nouvelle année, Nantes se déplace du côté du Stade Jean-Dauger à Bayonne, à l’occasion des 32es de finale de la Coupe de France. Pas l’adversaire le plus difficile pour rentrer dans cette compétition, mais attention à ne pas se faire piéger par le club de National 3.

 

Le match

 

Malgré son absence dans les tribunes, la figure de Didier Deschamps planera au-dessus de cette rencontre. Bayonne et Nantes sont les deux premiers clubs de son immense carrière. Il a prévenu le président du club basque de son absence, ne souhaitant pas voler la vedette aux acteurs du match.

C'est pour les Nantais l'entrée en lice dans la compétition, et du côté bayonnais le troisième tour consécutif.

 

La forme

 

Côté nantais : La fin d’année 2019 fut mouvementée à Nantes. Au mois de décembre, les Canaris ont beaucoup joué (6 matchs) et en ont gagné 3 (Toulouse, Dijon, Nîmes). Mais la triste élimination de la Coupe de la Ligue face à Strasbourg suivie de la défaite à la Beaujoire contre le voisin angevin ont terni le bilan du dernier mois de 2019. Le clan nantais a besoin de voir l’efficacité de son attaque être améliorée. Affronter Bayonne pourrait être une superbe occasion pour cela : la dernière fois que Nantes a affronté un club d’une division inférieure, les Jaunes et Verts avaient gagné 8-0 (face au Paris-FC en Coupe de la Ligue).

 

Côté bayonnais : Cinquièmes de leur championnat (Groupe A de National 3), les Bayonnais ont nettement moins joué que leurs adversaires en décembre : deux petits matchs, tous deux remportés. En Coupe de France, l’Aviron Bayonnais a aisément éliminé le Vendée Fontenay Foot 4-1 pour se qualifier. Et Bayonne a ensuite battu en championnat le club des Genêts, dans un match qui a fini à 10 contre 10. Bien entendu, Bayonne ne part absolument pas avec les pronostics en sa faveur, étant donné que quatre divisions séparent les deux clubs. La vidéo de la réaction du vestiaire basque à l’annonce du tirage, qui a parcouru les réseaux sociaux, témoigne de l’honneur qu’auront les Bayonnais lors de ce match à bien figurer, voire à créer la surprise.

 

Dernières confrontations

 

C’est simple : ce sera la première confrontation entre les deux clubs. La meilleure performance de l’Aviron Bayonnais en Coupe de France est sa qualification pour les huitièmes de finale en 2004, où il a été battu ensuite par le Paris-SG. Nantes, de son côté, sort d’un exercice 2018-2019 réussi : les Canaris étaient allés jusqu’en demi-finales, où ils avaient chuté au Parc des Princes (3-0).

 

Les groupes

 

Côté nantais : Pas de Nicolas Pallois ni de Kader Bamba. Voici les absents majeurs (en dehors des blessés de longue date Coco et Fabio) du groupe nantais face à Bayonne. Dans l’ensemble, les Canaris sont tout de même bien fournis pour le déplacement. La présence dans le groupe pour la deuxième fois d’affilée de Bridge Ndilu est à signaler. Cette fois, le jeune attaquant pourra peut-être plus facilement rentrer en jeu, voire débuter ?

Le groupe : Lafont, Olliero – Appiah, Basila, Girotto, Traoré, Wagué – Abeid, Benavente, Blas, Kayembe, Krhin, Louza, Moutoussamy, Touré – Coulibaly, Ndilu, Simon.

Composition probable : Olliero – Traoré, Basila, Wagué, Appiah – Abeid, Touré – Moutoussamy, Louza, Blas – Coulibaly.

 

Côté bayonnais : Trois éléments importants du groupe bayonnais sont absents : deux joueurs suspendus (Maecky Lubrano, latéral, et Thomas Dos Santos, milieu offensif passé par le centre de formation de Nantes). Anthony Dos Santos, son frère, manquera lui aussi la partie.

Le groupe : L’ensemble du groupe n’a pas été communiqué par l’Aviron Bayonnais FC.

Composition probable : Bouet – Attoukora, Chort, Baudin, Hitte – Camara – Fadiga, Laplace Palette, Hirigoyen, N’Zif – Escarpit.

 

Allez Nantes !