ASC - FCN : Nantes lance sa saison dans le Nord !
ASC - FCN : Nantes lance sa saison dans le Nord !
L'équipe Première
ASC - FCN : Nantes lance sa saison dans le Nord !
Elle est là ! Le FC Nantes a obtenu sa première victoire de la saison hier soir sur la pelouse du Stade de la Licorne d'Amiens ! Dans la Somme, les hommes de Christian Gourcuff sont venus à bout d'une équipe nordiste réduite à 10 dès la demi-heure de jeu. Un succès ô combien important en ce début d'exercice 2019/2020 qui lance parfaitement les jaunes-et-verts… à une semaine de la première trêve internationale.
Elliott Bureau
25 août 2019

Deux semaines après, rebelote. Le FC Nantes a honoré hier son deuxième rendez-vous en terres nordistes en l’espace de 15 jours. Certes, le trajet menant au Stade de la Licorne est un poil plus court que celui de Pierre Mauroy, mais tous, joueurs comme supporters, ont encore en tête le souvenir récent de la défaite infligée par le LOSC. Il sera impératif de hausser le niveau de jeu contre une équipe d’Amiens, tombeuse de cette même formation lilloise une semaine plus tôt. Quelques jours seulement après le frustrant partage des points concédé face à l’Olympique de Marseille, les hommes de Christian Gourcuff se présentent à la Licorne avec un seul et unique objectif : la victoire. 

 

C’est dans un décors amiénois qui commence à nous être familier que jaunes et blancs se sont présentés aux 11 393 spectateurs présents dans les travées du Stade de la Licorne. Pour la troisième édition de ce « Julesvernico » à Amiens en Ligue 1, la Brigade Loire n’a pas manqué de marquer le coup par l’intermédiaire d’une bâche chambreuse sur laquelle on pouvait lire : « Nantes, ville de Jules Verne ». Côté terrain, un changement à signaler par rapport à la rencontre précédente avec l’entrée d’Abdoul-Kader Bamba dans le 11 de départ en remplacement de Charles Traoré. Lucas Lima retrouve ainsi son poste de prédilection sur le côté gauche de la défense nantaise. Après 10 première minutes difficiles, les hommes de Christian Gourcuff sont parvenus à remonter leur bloc et à investir petit à petit le camp amiénois. Après quelques incursions de Kalifa Coulibaly puis de Valentin Rongier, c’est Abdoul-Kader Bamba qui s’est montré le plus incisif sur le flanc gauche du 4-4-1-1 nantais. Dominateurs sans pour autant se montrer dangereux, les jaunes-et-verts vont profiter d’un petit coup de pouce du destin avec l’expulsion logique de Bakaye Dibassy pour une vilaine semelle sur la cheville d’Abdoulaye Touré. Longtemps au sol, le franco-guinéen s’est finalement relevé sous les hués d’un stade de la Licorne qui lui restera hostile durant toute la partie. A ce jour, une chose paraît certaine, Abdoulaye Touré y réfléchira à deux fois si la drôle d’idée de passer des vacances à Amiens lui vient à l’esprit. C’est au terme de 45 premières minutes plutôt intéressantes que Jérémy Stinat mit fin à la première période de ce match. Les nantais dominent mais ne se montrent que bien trop imprécis devant le but de Régis Gurtner… aucun tir cadré en 9 tentatives pour les jaunes.

 

Au retour des vestiaires, Valentin Rongier et les siens n’ont pas cessé d’assiéger le but amiénois. Après une première frappe cadrée signée Imran Louza, c’est Kader Bamba qui est parvenu à obtenir un corner à la 52e minute de jeu. Changement de tireur côté nantais avec Mehdi Abeïd missionné pour centrer là où Lima et Rongier se cassent les dents depuis maintenant 2 ans. Effet immédiat puisque la cartouche envoyée par l’international algérien s’est directement logée sur la tête de Kalifa Coulibaly. Un jeu d’enfant pour le malien qui débloque son compteur et devient le premier nantais à marquer cette saison après le CSC de Celik lors de la première journée. Tout semble désormais simple… certainement trop simple pour les hommes de Christian Gourcuff, en supériorité numérique face à des amiénois inoffensifs depuis le début de la rencontre. Valentin Rongier, puis Kalifa Coulibaly suite à un délice de passe de Kader Bamba ratèrent l’occasion de faire le break tôt dans cette deuxième période. Et finalement, ce qui devait arriver arriva. Les nantais, beaucoup trop suffisants depuis l’ouverture du score, se sont fait surprendre par la seule véritable occasion amiénoise. À la suite d’un beau mouvement collectif, c’est Bongani Zungu, entré 10 minutes plus tôt qui fait vaciller le Stade de la Licorne face à un Alban Lafont loin d’être impérial sur son premier poteau.

 

Les jaunes se sont fait avoir bêtement dans un match qui ne semblait pas pouvoir leur échapper. Malgré l’entrée en jeu de Moses Simon en lieu et place d’Abdoul-Kader Bamba, les nantais, vexés par l’égalisation, se sont légèrement affolés dans un premier temps avant de paradoxalement poser leur jeu dans les 10 dernières minutes. Bien leur en a pris puisque c’est finalement à la 83e que le nouvel entrant Simon parvint à lober Régis Gurtner suite une belle action collective et une formidable passe décisive signée Valentin Rongier. Pour ses premières 20 minutes sous le maillot nantais, le nigérian marque les esprits en inscrivant le but de la victoire qui lance la saison des canaris. Impuissants, les amiénois ne sont pas parvenus à réagir au deuxième but, et c’est finalement Imran Louza d’un magnifique lob puis ce diable de Moses Simon qui toucheront la barre coup sur coup 5 minutes après le coup fatal. Finalement, c’est au terme de 90 minutes plutôt abouties que le FC Nantes s’est logiquement imposé contre l’Amiens SC. Un premier succès encourageant pour Christian Gourcuff qui semble avoir apporté sa pierre à l’édifice avec un jeu bien plus agréable à regarder que lors des deux matchs précédents. Avec ces 3 points glanés dans le Nord, les nantais vont pouvoir préparer sereinement la réception de Montpellier le Week-end prochain… avec l’objectif de récidiver et de passer la première trêve internationale bien au chaud dans la première partie de tableau !

 

Photo : Gérald Mounard (@GeraldZeWest) pour La Maison Jaune.