5 choses à faire pour ne pas s’ennuyer en regardant les matchs de préparation
5 choses à faire pour ne pas s’ennuyer en regardant les matchs de préparation
Œil du Supporter
5 choses à faire pour ne pas s’ennuyer en regardant les matchs de préparation
À quelques semaines de la reprise de la Ligue, le FC Nantes joue les fameux matchs de préparation. L’occasion pour les joueurs de se remettre en forme, pour le coach de faire des essais, mais pour nous, supporters, c’est parfois l’occasion de s’ennuyer. Voici donc cinq conseils pour éviter de piquer du nez lors des matchs de préparation.
Sylvain Girard
07 août 2020

1- Focalisez-vous sur un joueur

Prenez un joueur du FC Nantes au hasard ou non (on vous conseille de choisir pour éviter de mal tomber) et observez-le. Quels sont ses déplacements ? Quelle est son attitude ? Pourquoi fait-il tel ou tel geste ? Analysez tout, du laçage de chaussures à la manière dont il signe ses autographes à la fin du match. Vous verrez, la rencontre passera bien plus vite.

Attention, pensez une fois de plus à bien choisir votre joueur. Auquel cas, le match pourrait passer du calvaire au cauchemar. Si une telle situation venait à vous arriver, changez de joueur ou éteignez votre écran.

 

2- Se la jouer Opta Jean

Une technique qui fonctionne aussi bien individuellement que collectivement. Jouez-là comme Dominique Armand et amusez-vous à compter tout ce qui peut être compté. Contrôles manqués, frappes non-cadrées, hors-jeu de Coulibaly... Déjà cela vous fera passer le temps, mais surtout vous pourrez jouer les experts auprès de vos potes lors de vos débriefs de matchs. Sans compter que vous aurez une longueur d’avance pour votre saison Mon Petit Gazon : un mercato réussi est un mercato avec Moses Simon et Nicolas Pallois.

 

3- Essayez de deviner le schéma tactique

Par là on n’entend pas juste de repérer la compo et la formation sur le terrain. C’est l’occasion d’aller plus loin et de comprendre ce que Christian Gourcuff a envie de mettre en place. Faites-en de même pour les adversaires et tentez de repérer les changements durant le cours du match. Une fois n’est pas coutume, devenir un pro de la tactique ne vous fera plus passer pour un manche auprès de vos amis. Mais attention, à parler trop statistique et trop tactique, vos amis n’auront peut-être plus trop envie de discuter FC Nantes avec vous.


4- Faites un Picolo Foot

Vu qu’on est en août et que vous êtes potentiellement en vacances, vous pouvez prendre l’apéro à n’importe quelle heure (et vous avez raison). Le match ne sera donc qu’un prétexte pour enchaîner quelques godets entre potes (rappelons-le, l’alcool est à consommer avec modération). Faites donc un Picolo Foot. Les règles sont variables, mais il s’agit généralement de prendre un joueur et de boire un (petit) coup à chaque action qu’il effectue. Cela peut aller d’une simple passe, à un (petit) jaune ou un (petit) rouge. C’est fun, ça détend et vous verrez la fin du match arrivera plus vite que vous ne l’aurez imaginée. Enfin, si vous la voyez.

 

5- Faites les commentaires vous même

Coupez le son, si ce n’est pas déjà fait, chauffez votre voix de crooner et lancez-vous dans le commentaire de match. Après une dizaine d’expressions remplies de généralités et de commentaires inspirés de FIFA, vous verrez qu’en fait la mi-temps approche déjà. Ce sera l’occasion de voir si vous pouvez faire mieux que ce que vous prétendez le dimanche soir en écoutant Stéphane Guy.

 

6- Bonus

Ok, on avait dit cinq dans le titre, mais en vrai il y en a plus. On régale à La Maison Jaune depuis qu’on est devenu une association. En cas de match contre une équipe belge, ou de seconde zone en Angleterre, essayez de deviner quel joueur sera recruté par le FCN au prochain mercato. Si vous trouvez, vous pouvez d’ores et déjà quitter votre femme ou votre homme ainsi que vos enfants pour vous lancer dans la grande aventure qu’est celle d’agent de joueur. Et qui sait, peut-être un jour, vous terminerez directeur sportif d’un grand club.

 

7- Bonus 2

Quel est l’intérêt d’attendre la mi-temps pour se vider la vessie quand il s’agit du moment le plus animé du match ? Aucun. Ne vous retenez pas durant trente minutes. Si vous devez y aller, faites-le. Le temps de marcher jusqu’aux toilettes, de faire votre affaire, de vous laver les mains et de revenir, vous aurez peut-être loupé cinq minutes du match. Ou un but. Car c’est généralement dans ce genre de moments qu’il se passe quelque chose.

(Crédit Photo : Gérald Mounard)