Votre équipe de la décennie
Votre équipe de la décennie
L'équipe Première
Votre équipe de la décennie
La semaine dernière, nous vous proposions de participer à l’élection du XI type du FC Nantes des années 2010 à 2019. Voici les résultats des 12 sondages réalisés sur notre compte Twitter dans la soirée du 31 décembre. En guise de rappel, seuls les joueurs ayant participé à au moins 30 matchs étaient susceptibles d’être sélectionnés dans ce 4-4-2.
Elliott Bureau
06 janvier 2020

Entraineur : Sergio Conceiçao (61 %) – 26 matchs.

Michel Der Zakarian (34 %), Claudio Ranieri (3 %), Vahid Halilhodzic (2 %)

Son passage vous aura particulièrement marqué. En 6 mois, l’actuel entraineur du FC Porto a remonté le FC Nantes de la 19e à la 7e place… le meilleur résultat du club lors de la dernière décennie. Malheureusement, le technicien portugais - qui avait pourtant prolongé jusqu’en 2020 en fin de saison - a finalement rejoint son club de cœur dans lequel il officie encore aujourd’hui. L’architecte de la remontée du club en Ligue 1, Michel Der Zakarian, arrive quant à lui à la deuxième place avec un peu plus d’un tiers des votes.

 

GB : Cirpian Tatarusanu (59 %) – 67 matchs.

Rémy Riou (39 %), Maxime Dupé (1 %), Guy Rolland Ndy Assembe (1 %)

Déjà présent dans le XI de 2019, Ciprian Tatarusanu est le gardien qui vous a le plus convaincu lors des 10 dernières années. Arrivé en 2017 en provenance de la Fiorentina, le portier roumain a défendu les buts des jaunes et verts le temps de 2 saisons avant de partir libre pour l’Olympique Lyonnais. Avec 39 % des voies, Rémy Riou arrive à la deuxième place du classement.

 

DG : Lucas Lima (61 %) – 117 matchs, 4 buts.

Olivier Veigneau (36 %), Charles Traoré (2 %), Chaker Alhadhur (1 %)

À l’instar du gardien de but roumain, Lucas Lima fait partie du XI de l’année 2019. Arrivé sous les ordres de René Girard en provenance d’Arouca (D1 portugaise), le latéral gauche s’est imposé à son poste le temps de 3 saisons. Au total, le brésilien est apparu à 117 reprises avec le FC Nantes avant de partir cet été en Arabie Saoudite. Il devance Olivier Veigneau, capitaine du club lors de la remontée.

 

DD : Léo Dubois (77 %) 105 matchs, 4 buts.

Issa Cissohko (16 %), Youssouf Sabaly (6 %), Jonathan Martins Pereira (1 %)

Parti libre en juin 2018, Léo Dubois remporte sans réelle surprise le sondage du poste de latéral droit. L’ex capitaine et désormais international français est apparu 105 fois avec son club formateur avant de rejoindre l’Olympique Lyonnais. Actuellement blessé, Léo devra se battre en fin de saison pour gagner sa place pour l’Euro 2020 et succéder à Dimitri Payet, dernier joueur formé à la Jonelière ayant participé à un tournois international. Mention spéciale à Issa Cissokho, très apprécié des supporters nantais, qui arrive à la deuxième place.

 

DC : Nicolas Pallois (76 %) – 80 matchs, 1 but.

Papy Djilobodji (21 %), Koffi Djidji (2 %), Matheus Vivian (1 %)

Actuel vice-capitaine du FC Nantes, Nicolas Pallois devance Papy Djilobodji au poste de défenseur central. Arrivé de Bordeaux en 2017, le stoppeur a su se démarquer malgré un accueil mitigé du fait de son passé dans un club rival. Bientôt 3 ans après son transfert, le robuste numéro 4 fait partie des chouchous de la Beaujoire… une affection qui lui a permis de sortir le joueur le plus capé de la décennie au FC Nantes : Papy Djilobodji – 187 matchs, 9 buts.

 

DC : Diego Carlos (91 %) – 108 matchs, 4 buts.

Oswaldo Vizcarrondo (6 %), Andrei Girotto (2 %), Gabriel Cichero (1 %)

Qui d’autre que lui ? Nantais de 2016 à 2019, Diego Carlos fait partie des joueurs les plus emblématiques de la décennie. Aujourd’hui à Séville et déjà annoncé dans les plus grosses écuries européennes, le défenseur brésilien a gagné le cœur des supporters. Cette popularité peut être résumée en une image : son bras en écharpe contre l’OM en 2017.... Le Beckenbauer nantais.

 

MC : Valentin Rongier (93 %) – 135 matchs, 10 buts.

Lucas Deaux (6 %), Birama Touré (1 %), Wiliam Vainqueur (0 %)

Pur produit du FC Nantes, Valentin Rongier arrive très largement en tête de ce sondage. Avec 135 apparitions au compteur, celui qui portait le numéro 28 fait partie des 10 joueurs ayant le plus évolué sous le maillot nantais lors des 10 dernières années. Parti garnir les rangs de l’Olympique de Marseille cet été, l’ex capitaine du FC Nantes s’est imposé comme le titulaire indiscutable à son poste au Stade Vélodrome. 

 

MC : Jordan Veretout (86 %) – 146 matchs, 15 buts.

Guillaume Gillet (9 %), Abdoulaye Touré (6 %), Adrien Trébel (1 %)

Ainé de Valentin Rongier, Jordan Veretout s’est lui aussi largement imposé pour occuper le poste de milieu central. Avec 25 passes décisives en 146 matchs, il arrive assez largement en tête du classement des passeurs sur cette décennie. Grand artisan de la remontée, il a également largement participé au maintien du club lors de la saison 2014-2015 en terminant meilleur buteur d’une équipe dépourvue de réel avant-centre. Pur produit de la Jonelière, il est le joueur formé à Nantes qui a le mieux réussi au niveau continental. Après avoir évolué 2 saisons à la Fiorentina, il s’est désormais imposé comme titulaire avec l’AS Rome. 

 

MG : Vincent Bessat (52 %) – 143 matchs, 11 buts.

Amine Harit (37 %), George-Kévin Nkoudou (6 %), Fabrice Pancrate (5 %)

C’est le sondage le plus serré ! Vincent Bessat occupera l’aile gauche de l’attaque nantaise. Arrivé en 2011, l’actuel joueur de l’Apollon Limassol est apparu à 143 reprises en 5 saisons passées sur les rives de l’Erdre. Vincent Bessat fait partie des rares joueurs ayant eu un chant à son honneur en tribunes. Une chose est sure, les supporters nantais n’oublieront son fameux triplé contre l’Olympique Lyonnais et sa reprise de volée victorieuse contre les Girondins de Bordeaux à Lescure (victoire 3-0).

 

MD : Alejandro Bedoya (63 %) – 96 matchs, 14 buts.

Serge Gakpé (18 %), Adrien Thomasson (18 %), Yohan Eudeline (1 %)

Lui aussi fait partie des joueurs les plus emblématiques de la décennie nantaise. Arrivé en 2013 après la remontée du club en Ligue 1, Alejandro Bedoya a laissé une trace indélébile à la Beaujoire. Auteur de 14 buts en 96 apparition, il est actuellement l’américain ayant le plus marqué en Ligue 1. L’affection des supporters nantais pour Bedoya peut être illustrée par l’adoption du chant « I believe that we will win » en Tribune Loire. 

 

AT : Filip Djordjevic (85 %) - 151 matchs, 60 buts.

Majeed Waris (13 %), Kalifa Coulibaly (2 %), Yacine Bammou (0 %)

Arrivé à Nantes en 2007, Filip Djordjevic est le seul joueur de l’équipe ayant déjà évolué avec le FC Nantes avant 2010. Ses 60 buts en 151 matchs font de lui le meilleur buteur du club lors de la dernière décennie. Grand artisan de la remontée et du premier maintien du FC Nantes en Ligue 1, l’attaquant serbe joue désormais au Chievo Verone, en Série B, aux côtés de Mariusz Stepinski.

 

AT : Emiliano Sala (99 %) – 133 matchs, 48 buts.

Fernando Aristeguieta (1 %), Florian Raspentino (0 %), Yacine Bammou (0 %)

C’est le joueur de la décennie. Nantais le temps de 4 saisons, l’attaquant argentin arrivé de Bordeaux en 2015 est le joueur ayant le plus marqué en Ligue 1 pour le club. Déjà ultra-populaire aux yeux des supporters avant son effroyable accident d’avion, Emiliano aurait quoiqu’il arrive eu sa place dans ce XI. Malheureusement, c’est seulement au moment du drame que le monde du football lui a donné la reconnaissance qu’il méritait depuis de nombreuses saisons. On pense très fort à toi Emiliano, notre numéro 9.