LOSC - FCN, Avant-Match : Interview d'une supportrice lilloise
LOSC - FCN, Avant-Match : Interview d'une supportrice lilloise
L'équipe Première / Œil du Supporter
LOSC - FCN, Avant-Match : Interview d'une supportrice lilloise
À l'aube du premier match de la saison au Stade Pierre-Mauroy, nous sommes allés à la rencontre de Marine, fervente supportrice du LOSC depuis son plus jeune âge. Entretien...
Elliott Bureau
09 août 2019

Dans un premier temps, pourrais-tu te présenter aux lecteurs ?

Je m’appelle Marine, j’ai 21 ans, je suis étudiante. J’ai grandi dans une famille où l'on supporte Lille donc je suis le LOSC depuis mon enfance. J’ai été élevée dans la culture foot donc j’ai été au stade très jeune (à Grimonprez-Jooris, à l’époque). Depuis, je n’ai jamais lâché mon équipe en la suivant dans trois stades différents. En somme, le LOSC est le club avec lequel j’ai grandi.

 

Quel est ton regard sur la pré-saison du LOSC ?

Je n’ai jamais accordé beaucoup d’importance aux pré-saisons, j’ai donc suivi ça de loin. Au vu des résultats, je suis plutôt satisfaite. Quand on sait que l'on intègre de nouveaux joueurs, que l'on doit retrouver des automatismes avec la perte de joueurs majeurs, je pense que ces matchs de préparation ont, dans l'ensemble, été plutôt bons. Encore une fois, je parle sans avoir vu l’intégralité des matchs. Côté mercato, c’est toujours difficile de voir partir des cadres et joueurs importants comme Pépé ou Thiago Mendes. J’ai été surprise de la vente de Youssouf Koné que je trouvais prometteur, mais on sait qu'à Lille, notre politique est basée sur le trading. Ces départs font un pincement au cœur, mais j’ai une totale confiance en Luis Campos pour dénicher des talents. Avec un coach comme Christophe Galtier, la confiance est encore approfondie, car c’est un bon entraîneur qui a fait ses preuves depuis plusieurs années et qui fait l'unanimité chez les supporters. De plus, Gérard Lopez nous a prouvé qu’il comptait faire du LOSC un club de haut niveau. Pour le moment c’est plutôt réussi. À Lille, nous avons la chance d’avoir une direction qui a un projet qui lui tient à cœur. Ils ont en retour un public qui croit en eux pour faire du bien au club.

 

La perte de Nicolas Pépé ne t'inquiète pas trop ?

On va avoir un manque certain en attaque et dans la création. Pépé, c’était notre maestro, notre homme à tout faire. Maintenant, il va falloir s’adapter et refaire notre jeu sans. On sait qu’il est difficile de garder les grands joueurs dans des clubs comme les nôtres. Maintenant, il va falloir s’appuyer encore plus sur la force de notre collectif et faire confiance à coach Galtier.

 

Quelles sont tes attentes, et plus généralement les attentes des supporters lillois cette saison ?

L’attente est simple : rester dans le haut du tableau. Peut-être pas accrocher à nouveau une place en LDC, mais se qualifier en Europa League. Ce qu'on attend c'est de rester parmis les meilleurs. On a encore en tête la saison où l'on joue le maintien, et on ne veut pas revivre ça de sitôt. On espère ne pas être ridicules en phase de poule, et faire une saison correcte avec au moins un top 8.

 

Quel est le regard - certainement lointain - que tu portes sur le FC Nantes ?

Nantes c’est un club mythique en Ligue 1. On pense d’abord à la Beaujoire et sa superbe ambiance. On a tendance à oublier que c’est un club qui a fait un cinquantaine de saisons parmi l’élite, un beau palmarès avec quelques épopées européennes. Forcément, malheureusement, la saison dernière, les regards ont été beaucoup tournés vers Nantes avec l’histoire Emiliano Sala. Le club mérite un certain respect pour la façon dont il a géré les choses. Je pense surtout que ce club mérite un président qui le respecte son histoire et qui aurait plus de considération ses supporters qui font partie des meilleurs en France.

 

Ton meilleur / ton pire souvenir face au FCN ?

Le dernier affrontement, à la Beaujoire, le 31 mars dernier. On est menés 2-0, on revient au score et on passe devant en sept minutes pour l’emporter 3-2. Dans un contexte de course à la Ligue des Champions, avec un duel avec l’OL, cette victoire a eu une saveur particulière, qui nous assurait quasiment une place en LDC. Donc je dirai que mon meilleur souvenir, face à Nantes, c’est cette rencontre. Par contre, je n’ai pas de pire souvenir qui me vient en tête (NDLR : la dernière victoire de Nantes à Lille remonte à 2015).

 

Comment comptes-tu regarder le match ?

Depuis mon canapé devant BeIN Sports ! Regarder un match du LOSC avec mon père, c’est le rituel depuis ma plus tendre enfance. Ce sera forcément avec lui... peut-être avec mes grands-parents si on se réunit ce jour-là. Mais ce sera définitivement en famille !

 

Les joueurs à suivre selon toi ?

Notre défenseur central Gabriel a pas mal attiré l’attention pendant la fin de saison et le mercato. Le LOSC a refusé de le lâcher à des montants très intéressants vu son faible nombre de matches. Fonte, notre roc défensif et capitaine sera aussi sous le feu des projecteurs. On a compris qu’il était très fort, on l’attend au sommet en Ligue de Champions face au gratin des attaquants. Je pense aussi à Bamba et Ikoné, on a vu qu’ils étaient pétris de talent, il va falloir confirmer et encore grandir pour les défis qui nous attendent. Enfin, un œil sur le meilleur gardien de L1 lors du dernier exercice sera indispensable.

Côté nantais, je pense de suite à Valentin Rongier qui a été très bon lors de la dernière saison. C’est un pilier de cette équipe, un joueur très intéressant. Alban Lafont sera aussi à suivre. C’est un excellent gardien, qui a un bel avenir devant lui et je lui souhaite de réussir. J’espère qu’il aura la possibilité de se montrer encore plus au FC Nantes. Je trouve également le profil de Marcus Coco intéressant... à suivre !

 

Ton pronostic pour le match ?

Je vois bien un 2-1 en faveur du LOSC. Un bon score pour la reprise. Une victoire du LOSC avec un match agréable à regarder.

 

L'ensemble de l'équipe de LMJ remercie Marine pour le temps qu'elle nous a accordé pour cet entretien !