Décembre, mois charnière pour le FCN ?
L'équipe Première
Décembre, mois charnière pour le FCN ?
Elliott Bureau | 03/12/2020

Quatorzième au classement avec seulement 13 petits points en 12 rencontres, le FC Nantes connaît un début de saison délicat sur le plan comptable. Le mois de décembre qui se profile, avec 5 matchs dont 3 réceptions, pourrait bien être le grand tournant de cet exercice 2020-21, dans le bon sens comme dans le mauvais...

21. C’est le nombre d’unités que le FC Nantes a engrangé en championnat depuis Janvier. Avec un rythme de croisière très lent, 1,05 point par match, les hommes de Gourcuff avancent à la vitesse d’un prétendant à la place de barragiste (analyse statistique juste ici). Il va falloir vite relever la tête et inverser cette tendance pour espérer mieux qu’un énième maintien sans saveur cette saison. Le FC Nantes retrouve un calendrier plus abordable dans les semaines à venir et n’a plus le choix : il va falloir capitaliser.

 

Strasbourg et Dijon, un bilan encore plus mauvais...

S’il y a deux matchs charnière en ce mois de décembre, ce sont ceux-là. Les réceptions de Strasbourg et Dijon, certes peu alléchantes sur le papier, ont pour être prépondérantes pour la suite. Ces formations occupent respectivement les 19èmes et 20èmes place du championnat, et affichent des difficultés en ce début d’exercice. Strasbourg, qui se présentera à la Beaujoire ce dimanche reste sur quatre matchs sans succès. Les hommes de Thierry Laurey ont tout de même pris un bon point le week-end dernier face au Stade Rennais, sur un but d’Adrien Thomasson.

De son côté, Dijon n’avait pas connu la victoire cette saison avant d’atomiser Nice la semaine dernière, 3-1 à l’Allianz Riveira. Les coéquipiers de Roger Assalé, un temps préssenti à Nantes cet été, recevront Saint-Etienne ce dimanche, dans un match déjà crucial dans la course pour le maintien. Une chose est sure, les canaris de Christian Gourcuff n’ont pas intérêt de laisser trop de plumes sur ces deux rencontres, sous peine de voir dangereusement se rapprocher ces deux formations actuellement à 6 longueurs.

 

Eviter les pièges rémois et angevins…

Si l’on ne regarde que le classement, le déplacement du FC Nantes à Reims semble abordable. Les champenois, 17èmes au classement, réalisent un début de saison bien loin des espoirs laissés par leur qualification en Europa League l’an dernier. Sur l’ensemble de l’année 2020, Reims est plus efficace que Nantes d’un petit point. Ce sont donc deux équipes à la forme similaire qui vont s’affronter à Auguste Delaune. Avantage du terrain pour les rouges.

La semaine suivante, le FC Nantes reçoit à nouveau, cette fois-ci le voisin angevin, qui de son côté est en forme. Installés dans le Top 10 avec 19 points pris en 12 rencontres, les scoïstes réalisent un début de saison très satisfaisant. La pression sera nantaise face à un voisin angevin totalement décomplexé suite à son succès 2-1 à la Beaujoire l’an passé… prudence.

 

Lyon pour terminer 2020…

Pour la dernière de cette année si spéciale, le FC Nantes se déplacera dans le Rhône, du côté du Groupama Stadium de Lyon. Là encore, la tâche s’avèrera difficile pour les jaunes-et-verts face à l’actuel troisième du championnat de France. Raison de plus pour capitaliser lors des matchs précédents, pour espérer pouvoir passer Noël au chaud....