RCL - FCN, J-1 : "J'ai entière confiance envers les joueurs"
Œil du Supporter
RCL - FCN, J-1 : "J'ai entière confiance envers les joueurs"
Elliott Bureau | 24/11/2020

Le FC Nantes rattrape son retard ce mercredi, à Lens, dans un Stade Bollaert amputé de sa ferveur, pour le compte de la 8e journée du championnat de France de Ligue 1. À moins de 24 heures du coup d'envoi, retrouvez notre traditionnelle interview avec un supporter adverse, aujourd'hui Valentin, 22 ans, inconditionnel du Racing.

Pourrais-tu brièvement te présenter aux lecteurs ?

Je m'appelle Valentin, j’ai 22 ans et j’habite à Rouen. Je suis originaire de Lens mais je suis expatrié en Normandie depuis une quinzaine d’années. Petit-Fils de mineur, j’ai commencé à aller au stade avec mon père et ma grand-mère vers l’âge 10 ans. Je suis littéralement tombé amoureux de ce stade, de cette ambiance malgré les résultats (la première relégation notamment avec Guy Roux et la défaite en finale de Coupe de la Ligue face au PSG). Depuis je ne quitte pas Bollaert et je traverse la France pour voir le Racing jouer notamment avec mon père qui m'a fait découvrir le Racing.

 

Comment s’est passé le début de saison de Lens, et quel regard portes-tu dessus ?

Il suffit de regarder le classement : Neuvième avec 17 points et 9 points d’avance sur le premier relégable. Le bilan comptable est parfait, et tout cela en ayant deux matchs de retard. On ne pouvait certainement pas rêver mieux comme départ. Sur le plan comptable on est quasiment à la moitié de l’objectif de fin de saison. On est toujours très bien tactiquement, avec un jeu plutôt séduisant et à un niveau que je n’ai jamais connu à Lens. De ce bilan je ne parle pas du naufrage à Villeneuve-d’Ascq qui risque de me faire perdre mon éloquence et qui n’est pas représentatif de ce début de saison mais l’ensemble est très prometteur. Maintenant la question est de savoir combien de temps l’équipe tiendra le rythme. On a vu un petit coup de moins bien après la trève-covid lors du match contre Reims mais l’équipe à montrer des ressources mentales inouïes.

 

Après plusieurs années en Ligue 2, le RCL est enfin remonté, les sang et or sont-ils capables de se maintenir cette saison ?

Sans hésitation : oui et encore plus maintenant ! Le début de saison est très réconfortant dans cette optique. Quasiment la moitié des points dans l’optique du maintien sont déjà dans la poche (17/40). La grosse question pour moi est la gestion des futures suspensions et blessures. L’absence de Ganago sur les derniers matchs est un peu problématique mais les ressources mentales lors du nul contre Reims montrent que cette équipe donne le meilleure d’elle même et encore plus lorsqu’elle est sous pression. De plus Seko Fofana semble être d’attaque pour rouler sur le championnat et à partir de là l’équipe sera très forte au milieu de terrain. L'équipe montre bien plus de signaux positifs que négatifs. On sait tous qu’il y aura des matchs où l’on sera bien moins forts que notre adversaire mais il ne faut pas oublier que l’objectif est le maintien et il sera acquis le plus tôt possible, c'est une certitude pour moi

 

Le RCL a été plutôt actif lors du mercato, quel bilan tires-tu de cet été ?

Comme pour le bilan des résultats tout est bon à l’exception d’un match. Ganago est la révélation de ce début de saison, Kakuta lui semble être investi d’une mission divine. En défense Médina, Badé et Clauss sont excellents depuis le depuis de la saison. Loic Badé est lui aussi la grande révélation, moins médiatique que Ganago mais le patron de la défense c’est lui. Médina apporte ce petit coté argentin sur le terrain mais aussi dans les vestiaires. Clauss semble avoir trois poumons alors que Sylla lui rentre très bien dans la rotation et semble même prendre l’avantage selon moi pour le poste de piston gauche. L’arrivé de Wuilker Fariñez, estampillé « énorme crack » dans le rôle de second en apprentissage semble être cohérent mais comme tous les Sud-Américains, il faudra certainement un temps d’adaptation mais ce recrutement annonce certainement de belle chose dans les années à venir sur les ambitions du club. Pour finir j’éviterai de me prononcer sur Seko Fofana et Arnaud Kalimuendo qui n’ont pas plus de 45 minutes sur le terrain chacun, même si que ce soit l’un ou l’autre ils arrivent avec une grosse réputation, notamment Fofana en Série A et Kalimuendo avec beaucoup d’espoirs placé en lui. Maintenant il manque selon moi un peu plus de rotation de niveau ligue 1, les remplaçants n’ayant pas donné vraiment satisfaction lors des dernières apparitions.

 

Quel regard - forcément un peu lointain - portes-tu sur le FC Nantes ?

Le FC Nantes évoque surtout un club historique de notre pays, le fameux « jeu à la nantaise », mais aussi certainement l’un des plus beau palmarès français, une grosse ambiance avec la Tribune Loire, l’une des plus belle de France. Malheureusement la vision idyllique de ce club est entaché par la gestion de votre président antipathique au plus haut point notamment avec l’histoire du nouveau stade qui de l’extérieur ressemble à une grosse mascarade depuis bien trop longtemps.

 

Quel est ton meilleur et au contraire ton pire souvenir face à Nantes ?

Mon meilleur souvenir face à Nantes pour un lensois d’une vingtaine d’années se résume à deux victoires 1-0 dont une en ligue 2 en 2012 où nos deux clubs étaient dans le ventre mou de la ligue 2 et une victoire 1-0 en ligue 1 en 2015 pour la 38ème journée à la Licorne et déjà en ligue 2. Bref peu de souvenir glorieux face à Nantes. Maintenant le pire souvenir est malheureusement plus facile à trouver avec une défaite 4-0 chez vous en 2012, en ligue 2. Lens finissant à la 12ème place entre Arles-Avignon et Istres. Sans oublier une défaite aux tirs au but contre Les Herbiers dans votre stade en quart de finale de coupe de France. Nantes n’évoque donc rien de très bon chez moi mais il est maintenant temps de changer la donne!

 

Quels seront pour toi les joueurs à suivre dimanche ?

Coté lensois forcément j’attend de voir un Seko Fofana à 100% qui peut dynamiter un match à lui tout seul mais aussi le retour de Ganago dans le onze. Ils sont tout deux de retour de blessure depuis le match de Dijon. Coté Nantais Randal Kolo Muani montre beaucoup de belle chose en ce moment, buteur contre Metz mais aussi en équipe de France Espoirs il semble être le plus en jambes coté nantais.

 

Comment sens-tu le match demain ?

Pour l’ensemble des matchs cette saison - et c'est une chose rare - j’ai entière confiance envers les joueurs et surtout Franck Haise. L’effectif a bien tourné contre Dijon, on reste invaincu en 4 matchs à Bollaert en jouant Paris, Saint-Etienne, Bordeaux et en revenant de 2-4 contre Reims dans le temps additionnel. J’ai donc une confiance aveugle pour ce match. L’équipe sera bien en place, avec en plus le retour de Ganago, Fofana qui monte en puissance et Kakuta qui était au repos lors du dernier match. Nantes est un adversaire de niveau similaire à Lens, il y a beaucoup de qualités dans votre équipe et il ne faudra pas la prendre à la légère mais je ne me fais pas trop de soucis là dessus.

Un petit prono pour terminer ?

Victoire 1-0 sur un but de Ganogo, rien de plus simple.