RC Lens - FC Nantes (1-1) : Un bon point pour les Canaris
L'équipe Première
RC Lens - FC Nantes (1-1) : Un bon point pour les Canaris
Pierre Hamon | 25/11/2020

Les Jaunes et Verts, menés logiquement au score par des Lensois plus entreprenants en première période, ont su réagir dans le deuxième acte. Abdoulaye Touré a marqué sur un penalty obtenu par l'intenable Randal Kolo Muani, permettant à son équipe de prendre un point à Bollaert.

Pour cette rencontre de la huitième journée de Ligue 1 reportée, Christian Gourcuff avait choisi de faire confiance à Renaud Emond en pointe, associé Randal Kolo Muani. Dennis Appiah débutait à gauche de la défense à la place de Fabio, et Imran Louza faisait son retour dans le onze de départ après avoir purgé sa suspension. Face à une belle équipe de Lens, qui n'a subi qu'une seule défaite à Bollaert en 2020, contre Caen le 22 février, la tâche s'annonçait complexe pour les Canaris.

Ils ont pourtant très bien débuté le match, avec une grosse occasion d'entrée pour Randal Kolo Muani. Bien servi par Imran Louza, le jeune attaquant crochetait et voyait son tir du gauche repoussé de justesse par Jean-Louis Leca (2'). Peu avant la demi-heure de jeu, les Lensois ouvraient logiquement le score. Simon Banza remportait son duel contre Andrei Girotto, en grande difficulté en première mi-temps, puis centrait pour Gaël Kakuta. Le joueur de 29 ans voyait sa frappe déviée de la main par Alban Lafont... dans sa cage. Le gardien nantais pas exempt de tout reproche sur cette action (1-0, 27'). Tout en maîtrise, les joueurs de Franck Haise rentraient au vestiaire avec un avantage mérité.

Premier but pour Touré

Passés au travers de leurs 45 premières minutes, les Canaris allaient petit à petit reprendre le jeu en main. Christian Gourcuff procédait à trois changements à la mi-temps, faisant rentrer Pedro Chirivella, Kader Bamba et Fabio sur la pelouse. Abdoulaye Touré servait ensuite parfaitement Randal Kolo Muani dans la profondeur, qui dribblait le gardien sang et or, mais ne cadrait pas (52').

C'était encore lui quelques minutes plus tard, qui récupérait un ballon aérien et frappait en pivot. Sans danger pour Jean-Louis Leca (62'). Insaisissable, le meilleur joueur depuis le début de saison côté nantais obtenait un penalty, fauché par Jonathan Gradit (79'). Imran Louza étant sorti, c'est Abdoulaye Touré qui prenait ses responsabilités. D'abord mis en échec par l'ancien gardien de Bastia - le penalty a dû être retiré après l'utilisation de la VAR -, le milieu ne se faisait pas prier et égalisait en force (1-1, 81'). Sa première réalisation de la saison.

Au final, on en viendrait presque à dire que les Nantais pouvaient repartir du Nord avec trois points, puisque Lens n'a pas tiré une seule fois au but en deuxième période et que les visiteurs ont poussé pour marquer un second but. Une mi-temps pour chaque équipe, et un point logique qui ne fait avancer aucune des deux formations. Nantes est quatorzième avec 13 points avant de se déplacer au Vélodrome samedi (17h). Il faudra faire bien mieux face à Marseille pour espérer l'emporter.