Rapport de prêt : Youan s’impose, Moutoussamy en perdition
Rapport de prêt : Youan s’impose, Moutoussamy en perdition
L'équipe Première
Rapport de prêt : Youan s’impose, Moutoussamy en perdition
Si le FC Nantes est au plus bas en ce mois de décembre, certains canaris qui évoluent loin de leur nid n’en subissent pas directement les conséquences. Cette saison, ils sont six nantais prêtés dans d’autres clubs. La Maison Jaune s’intéresse à leur parcours.
Elliott Bureau
21 décembre 2020

Peu en vue en octobre, Elie Youan s’est finalement fait une place à St Gallen. Le jeune nantais a profité de la trêve internationale de mi-novembre pour s’intégrer à l’effectif suisse, et enchainer trois titularisations d’affilée. Auteur d’une passe décisive contre Lausanne, Youan a ouvert son compteur but la semaine suivante face à Zürich. Le nantais a même fait trembler les filets à deux reprises. Sa performance permet aux verts de s’imposer 2-1 et de ramener trois bons points à l’extérieur. Au classement, St Gallen pointe à la troisième place du championnat suisse après un bon match nul, 0-0 à Bâle. Sur les 5 dernières rencontres de championnat, Elie Youan a été titulaire à 4 reprises. Sa saison semble enfin lancée, à lui de travailler pour continuer d’engranger du temps de jeu.

 

Olliero sur courant alternatif

Titulaire au Pau FC, fraichement promu en Ligue 2, Alexandre Olliero enchaine les matchs avec le club béarnais. Après un début de saison difficile, les jaunes se sont bien repris et sont sortis de la zone rouge pour la première fois de la saison en novembre, grâce à un beau succès 3-0 à Châteauroux. Depuis, la défense paloise et son gardien ont encaissé 9 buts en 6 rencontres, dont 3 le même jour face à Clermont. Sur cette période, Alexandre Olliero a tout de même réussi à garder sa cage inviolée à deux reprises au Stade du Hameau, contre Caen (1-0) et Sochaux (0-0). Au total, le gardien prêté par Nantes a encaissé 20 buts en 16 rencontres de Ligue 2, un bilan correct pour un gardien d’un club promu. Au classement, le Pau FC navigue à la 17e place du classement de Ligue 2, avec un point d’avance sur Nancy, Chateauroux et Rodez. Prochain rendez-vous pour Olliero et les siens, ce mardi au Stade du Hameau pour un derby contre Toulouse (3e).

 

Coup d’arrêt sur blessure pour Wagué

Titulaire indiscutable à Amiens depuis son arrivée en octobre, Molla Wagué a été ménagé lors des deux derniers matchs des nordistes suite à une blessure à la cuisse. Son absence n’a pas empêché les amienois de prendre 4 points sur ces deux rencontres face à Chambly et Valenciennes. Globalement, les blancs vont mieux depuis quelques matchs, et l’international malien y est pour quelque chose. Après 4 matchs sans succès, les amiénois ont enchainé deux victoires d’affilée contre Dunkerque et Rodez, Wagué a disputé l’intégralité des deux rencontres. Au total, le défenseur prêté par le FC Nantes a été titularisé à 9 reprises cette saisonOswald Tanchot, l’entraineur amiénois, a déclaré vouloir relancer son défenseur ce mardi contre Ajaccio. Après un début de saison difficile, le club nordiste a enfin basculé dans la bonne partie du tableau, et espère capitaliser de nouveaux points pour revenir dans la course aux play-offs d’accession à la Ligue 1. En ce sens, le retour de Molla Wagué semble être une très bonne nouvelle.

 

Lucas Evangelista bien installé à Bragantino

Lui aussi engrange de la confiance et du temps de jeu. Sur les neuf dernières rencontres du Red Bull Bragantino en Série A Brésilienne, Lucas Evangelista a connu six titularisations, une entrée en jeu et délivré une passe décisive. Son équipe, qui flirtait avec la zone rouge depuis le début de saison s’est donné de l’air en cette fin d’année. Avec trois succès et deux matchs nuls en six matchs, Bragantino est remonté à la treizième place de Série A. Bien installé au milieu de terrain, Lucas Evangelista a disputé 19 rencontres de championnat pour deux buts et une passe décisive. Encourageant.

 

Samuel Moutoussamy en perdition au Fortuna Sittard

C’est en revanche beaucoup plus difficile pour Samuel Moutoussamy. Prêté en fin de mercato au Fortuna Sittard, il peine à se faire une place en Eredivisie. Le milieu de terrain congolais n’a toujours pas connu la moindre titularisation. Pire, après cinq entrées en jeu en championnat, il n’a plus fait partie du groupe lors des trois dernières rencontres de son club. En son absence, le Fortuna a remporté ses deux premiers succès de championnat, et obtenu un nul satisfaisant à Utrecht. Samuel Moutoussamy était parti dans l’espoir de gagner du temps de jeu, mais peine à trouver sa place dans l’effectif hollandais. Au total, en deux mois, il n’a obtenu que 143 minutes de jeu en Eredivisie.

 

Abou Ba voit rouge en Italie

On l’avait oublié lors des deux rapports précédents. La Maison Jaune fait son méa culpa. Abou Ba, arrivé au FC Nantes l’an dernier en provenance de Nancy, puis prêté dans la foulée en Grèce, a de nouveau fait ses bagages en octobre. Après trois matchs disputés avec la N2 de Pierre Aristouy, Ba a pris la direction de Cosenza, équipe de deuxième division italienne. À l’image de Samuel Moutoussamy, l’ex-nancéien a du mal à se faire une place dans sa nouvelle écurie. Entré en jeu à deux reprises en début de saison, il a du attendre le 29 novembre pour évoluer à nouveau en Série B. Malheureusement, en cinq minutes, le milieu de terrain reçoit deux cartons jaunes et est logiquement exclu contre Salernitana. Au total, Abou Ba est apparu à quatre reprises avec Cosenza en championnat pour un temps de jeu famélique de 43 minutes. Seul motif de satisfaction, une titularisation contre Parme en Coupe d’Italie (défaite 2-1). Après 13 journées de championnat Cosenza pointe à une délicate 16e place, synonyme de barrages en fin de saison.