Paris – Nantes (1-2) : exploit des Canaris au Parc
L'équipe Première
Paris – Nantes (1-2) : exploit des Canaris au Parc
Pierre Hamon | 15/03/2021

Menés au score, les joueurs d'Antoine Kombouaré ont renversé le Paris Saint-Germain au Parc des Princes, en clôture de la 29e journée de Ligue 1. Vaillants, les Nantais ont réalisé une excellente opération dans la course au maintien, grâce à des buts de Randal Kolo Muani et Moses Simon.

Qui aurait cru que ce FC Nantes là, relégable et médiocre depuis le début de saison, allait s'imposer sur la pelouse du Paris Saint-Germain, qui venait de se qualifier en quarts de finale de la Ligue des Champions ? Sans doute pas grand monde. Le plus surprenant, c'est que la victoire est méritée pour les Canaris, qui ont réalisé un grand match, face à des Parisiens sans inspiration.

Dès le début du match, les hommes de Mauricio Pochettino ont eu la mainmise sur le cuir. Angel Di Maria mettait à contribution Alban Lafont (11'), puis Marquinhos, sur le corner suivant, ne cadrait pas sa tête (12'), démontrant leur domination. La première frappe côté nantais était celle d'Abdoulaye Touré, largement hors cadre (29'). Début d'un temps fort pour les visiteurs.

Ludovic Blas, parfaitement servi par Marcus Coco, voyait son plat du pied arrêté par Keylor Navas (30'). Quelques minutes plus tard, Angel Di Maria manquait de peu le cadre (36'). Sur un une-deux parfait avec Marco Verratti, l'international français Kylian Mbappé butait sur Alban Lafont (38'). Le portier des Canaris se montrait une nouvelle fois décisif face à Rafinha (40'). Juste avant la mi-temps, Julian Draxler, sur un ballon contré par la défense nantaise, trompait la vigilance nantaise sur un tir du pied gauche (1-0, 42'). Le score était alors plutôt logique à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Canaris, qui avaient dans l'ensemble bien résisté, accéléraient pour aller égaliser. Juste avant l'heure de jeu, sur une passe latérale ratée de Kylian Mbappé, Randal Kolo Munai s'en allait dribbler Marquinhos et marquer d'une frappe puissante sous la barre (1-1, 59'). On se disait alors que Nantes allait défendre son point jusqu'au bout.

Les Parisiens poussaient sans vraiment être dangereux. Après un dégagement d'Alban Lafont, Randal Kolo Muani rentrait dans la surface et servait Moses Simon, qui n'avait plus qu'à conclure (1-2, 71'). Le coup parfait. La fin de rencontre sera notamment marquée par un bon retour d'Abdoulaye Touré dans les pieds de Marco Verratti (80') et un nouvel arrêt d'Alban Lafont sur Leandro Paredes (81'). Les sept minutes de temps additionnelles ne changeaient rien, et le FC Nantes, héroïque, glanait trois points ultra importants face à un cador du championnat.

C'est le premier succès nantais en terre parisienne depuis 2002. Depuis la remontée en Ligue 1 en 2013, les Jaunes et Verts n'avaient inscrit que deux buts au Parc... Ce soir, ils en ont marqué autant, créant la sensation. Il faudra s'appuyer sur les bonnes choses vues dans ce match pour enchaîner face à Lorient, concurrent direct, dimanche prochain (15h).