Mercato estival 2020 : risque de canicule à Nantes ?
Mercato estival 2020 : risque de canicule à Nantes ?
L'équipe Première / Mercato
Mercato estival 2020 : risque de canicule à Nantes ?
Alors que la saison s'est terminée prématurément, les dirigeants nantais ne tardent pas à chercher quelques éléments pour renforcer l'effectif de Christian Gourcuff. Mais ce dernier sera-t-il malmené durant l'été ? Petit tour d'horizon.
Maxime Thomas
18 May 2020

La première question que nous pouvons nous poser concerne tout d'abord les différents joueurs qui ont été prêtés cette saison au FC Nantes. Alban Lafont, arrivé de la Fiorentina(Italie), sera de la partie pour la reprise, son prêt de deux ans se terminera l'été 2021 mais reste assortie d'une option d'achat d'environ 8 millions d'euros. Valeur sûre du onze nantais malgré quelques fautes d'inattentions, il pourrait connaître une nombreuse concurrence : Maxime Dupé, prêté sans option d'achat à Clermont, sort de plusieurs mois convaincants où son équipe aura joué la montée jusqu'au bout. C'est également le même bilan pour Quentin Braat, très apprécié à Niort où il évolue depuis l'été dernier malgré une place de titulaire qu'il a gagnée petit à petit. Une situation comprenant également Denis Petric, présent pour entourer les jeunes portiers nantais mais auteur d'une très grosse prestation à domicile contre le PSG, ainsi qu'Alexandre Olliero, longtemps la doublure du tout premier cité cette saison. Cinq gardiens, pour deux ou trois places dans le groupe professionnel : il est très probable qu'au moins un de ces éléments fasse ses valises avant la fin du mercato...

Pour Benavente, second joueur prêté avec option d'achat, les chances de le revoir porter le maillot de la cité des Ducs sont très faibles. Une option d'achat conséquente(5 millions d'euros) pour un rendement limité (13 matchs toutes compétitions confondues) avec quelques bouts de matchs témoignant du manque de confiance que le coach Christian Gourcuff lui accordait. L'ancien pensionnaire du Real Madrid n'a pas échappé à la fougue de Ludovic Blas qui s'est imposé au poste qu'il prétendait et qui entamera sa deuxième saison avec l'octuple champion de France après un bilan plutôt positif(7 buts et 1 passe décisive). 

Enfin, pour en terminer avec les joueurs prêtés, la grande question tourne autour de Moses Simon. L'élément fort de l'effectif cette saison avec 9 buts et 8 passes décisives dispose d'une option d'achat autour des 6 millions d'euros. Le président Waldemar Kita émettait encore récemment son souhait de conserver le meilleur joueur offensif du dernier exercice. Le club cherchait notamment à faire baisser le prix à verser pour disposer définitivement des services de l'international nigérian. Cependant, les courtisans anglais, espagnols et allemands se multiplient autour de l'aillier de 24 ans qui se sent plutôt à son aise sur les bords de l'Erdre...

 

Abdoulaye Touré partant, Imran Louza pour encore un an ?

 

C'est un secret pour personne, capitaine Touré a des envies de départs depuis près de deux ans. Si l'intérêt de certaines écuries allemandes le pousse à être tenté de passer la frontière, les offres sont plus discrètes voir inexistantes. Le club souhaite récupérer un peu moins de dix millions d'euros sur son transfert, au minimum, alors que le joueur sort d'une saison plus ou moins mitigée. D'autant plus qu'un autre enfant du club a attiré les projecteurs au milieu de terrain : Imran Louza, qui détient l'entière confiance de Christian Gourcuff. Il est l'élément de l'effectif qui a le plus la cote pour l'été à venir. Si le Milan AC est annoncé sur ses rangs, au même titre que l'Olympique Lyonnais, les prétendants ne cessent de se rajouter. Mais rester encore une saison dans son club formateur n'est pas une idée inconçevable dans l'esprit du jeune nantais, qui travaillerait désormais avec Mogi Bayat, "directeur sportif officieux" du club, et qui s'apprête de nouveau à mener la danse des négociations dans ce mercato, du côté des arrivées comme des départs...

Le milieu de terrain ne devrait pas voir Mehdi Abeid le quitter cet été. Fraichement arrivé, libre comme l'air, il y a moins d'un an, l'ancien dijonnais devra faire oublier une première saison trop peu convainquante. Mais nous serons également attentif au retour de prêt possible du jeune Abou Ba, envoyé en Grèce après avoir été recruté à Nancy, et qui pourrait avoir une carte à jouer en cas de départ d'Abdoulaye Toure, tout comme Batista Mendy, formé au club, et qui attend son heure depuis son transfert avorté en Angleterre. 

 

Une défense centrale inséparable ? 

 

L'un des points forts de la saison nantaise reste ses deux centraux, comme le sentiment de se répéter à chaque bilan de clap de fin. Andrei Girotto, révélation à ce poste, a sorti des performances remarquables aux côtés de Nicolas Pallois, fidèle à sa réputation de meneur d'hommes. Si le second cité ne devrait pas quitter les bords de l'Erdre, il reste une petite interrogation pour le brésilien qui ne laisse pas insensible quelques écuries exotiques, et espagnoles. Mais la priorité de l'ancien milieu de terrain n'est pas de partir d'une équipe où il vient tout juste de s'imposer. Finalement, c'est davantage sur le bureau de Molla Wague que le billet d'avion pourrait arriver. Barré par l'éclosion de Girotto, et après un premier match compliqué contre le LOSC, il termine plutôt bien la saison en ressortant de plusieurs prestations solides. Mais cela ne suffirait pas à satisfaire le malien qui aimerait plus de temps de jeu. C'est également ce que réclame Thomas Basila, loin d'être épargné par les supporters et par son coach après deux-trois matchs compliqués dans un contexte difficile. Le jeune international français pourrait être prêté si une opportunité se présentait cet été, alors qu'un départ à Orléans était évoqué l'hiver dernier. 

Du côté des latéraux, Fabio, blessé depuis quelques mois, devrait être de la partie pour la saison prochaine. En ce qui concerne Traoré, sortant d'une saison laborieuse, et Appiah, pas de départ en prévision pour le moment à moins d'une offre intéressante...

En attaque, attention aux tacles

 

Si le cas Moses Simon a déjà été évoqué plus haut, celui d'Anthony Limbombe reste en suspens. Revenu l'hiver dernier de Belgique, des signes encourageants aux entraînements comme en matchs ont été entrevus avant l'arrêt de la saison. Cependant, le club ne devrait pas le retenir en cas d'offre suffisante, bien que les dirigeants espèrent toujours récupérer l'intégralité de la somme investie(environ 10 millions d'euros), il pourrait partir pour moins que ça si les offres arrivent sur la table des dirigeants. Une situation beaucoup moins contraignante pour Kader Bamba, très intéressant pour son premier exercice dans l'élite, et Marcus Coco, blessé gravement lors de la première journée du championnat et qui fera son retour à la compétition dés le mois d'Août. 

En pointe, Renaud Emond, venant tout juste d'arriver, s'est très bien intégré à un effectif qu'il retrouvera la saison prochaine. C'est un peu moins certain pour Kalifa Coulibaly, toujours très envieux de découvrir un autre championnat comme l'Angleterre. Mais, encore une fois, il faut des offres pour partir, surtout quand l'investissement de départ reste important(arrivé pour 4,5 millions d'euros). 

 

Et du côté des arrivées ? 

 

L'impact engendré par la crise économique apparue depuis le confinement risque de pousser les clubs à investir avec des moyens plus limités pendant le prochain mercato, et faire confiance aux jeunes. Pour le moment, le FC Nantes tente de trouver les "bons coups" à travers des joueurs en fin de contrat, tout en comptant sur Mogi Bayat. C'est le cas par exemple de Jean-Charles Castelletto, défenseur central et titulaire important du côté de Brest, dont le nom revient fréquemment depuis quelques jours. Fortement souhaité par Christian Gourcuff, les dirigeants nantais tentent de négocier son transfert rapidement, d'autant plus que le joueur affirme en coulisse sa volonté de rejoindre l'ancien entraîneur de Lorient. Ce dernier aimerait par ailleurs que sa direction se penche davantage sur des pistes de Ligue 1 et de Ligue 2, ce qui n'est guère dans les habitudes de la famille Kita. Pourtant, le dossier Rafael, latéral gauche lyonnais qui aurait pu signer l'hiver dernier et frère de Fabio, n'est pas défintivement clos. Et un autre nom connu de Ligue 1 est revenu ces dernières heures au Portugal : celui de Rebocho, appartenant à Guingamp et prêté au Besiktas(Turquie) cette saison. Un poste qui est à renforcer impérativement, en témoigne les gros manques visibles notamment après la blessure de Fabio. 

Au milieu de terrain, c'est à l'étranger que le club s'est penché. En effet, le FC Nantes aimerait s'attacher les services du joueur de Liverpool, Pedro Chirivella, en fin de contrat. En quête de temps de jeu, il aurait reçu une prolongation de contrat de la part des Reds, mais les promesses de le voir jouer plus régulièrement seraient jugées trop faibles par l'espagnol. Les dirigeants continuent donc de discuter avec le joueur formé à Valence et qui pourrait venir remplacer René Krhin numériquement, parti il y a peu. 

Enfin, en fonction des départs, le club pourrait remplacer Moses Simon en cas de d'offre très intéressante, mais ça ne devrait pas concerner Jimmy Cabot, dont le nom revenait il y a quelques semaines et qui serait plutôt provoqué par son agent plus qu'un véritable intérêt. Et finalement, en ce qui concerne les autres postes, tout reste possible, si des joueurs sont amenés à partir.

A quelques semaines de l'ouverture du mercato estival 2020, le FC Nantes commence donc déjà à déployer ses cartes, mais s'apprête à vivre une nouvelle fois un été agité...