J2 : les Nantaises confirment à Nancy
J2 : les Nantaises confirment à Nancy
Féminines
J2 : les Nantaises confirment à Nancy
Après une victoire logique à Lens, les Nantaises se rendaient à Nancy sous une forte chaleur. Malgré l'absence de Ribeyra, les joueuses de Tanguy Fétiveau ont relevé le défi avec succès.
Olivier Dantas Lima
14 septembre 2020

Le calendrier de rentrée des Nantaises est ardu et il ne fallait pas se manquer avec deux premiers matchs à l'extérieur. Avant de recevoir Metz, concurrent à la montée, il était important de faire le plein de points et de se rassurer dans le jeu. Sous un soleil de plomb, le terrain Marcel Picot 2, annexe du grand stade, recevait tant bien que mal les quelques passionnés. Sans tribune ni moyen de se désaltérer, même la Jonelière est plus accueillante. Pour les joueuses, c'est également un défi de devoir multiplier les efforts avec ces conditions météorologiques.

Nantes ne concrétise pas son pressing 

Le XI de départ :

Szemik 
Dinglor, Dhaeyer, Lorgeré, Hoarau 
Le Moguédec, Peneau 
Eloissaint, Pian, Goutard 
Béché 

Nantes devait corriger son entame timide à Lens et c'est chose faite : la domination est nantaise et les Nancéiennes sont en quête d'un faux pas pour retrouver le cuir. Toutefois, si les Jaune-et-Verte monopolisent le ballon, elles ne parviennent pas à se créer d'occasions franches. L'absence de Ribeyra modifie les schémas travaillés pendant l'intersaison et les ballons passent essentiellement sur les côtés, privant Pian et Béché d'opportunités.

Au bout de vingt-cinq minutes, Nancy arrive à faire jeu égal avec Nantes en mettant le pied sur le ballon, sans toutefois parvenir à inquiéter Charlotte Lorgeré et Pauline Dhaeyer. Même si Elodie Dinglor est à la peine sur son côté, elle finit souvent par faire un tacle victorieux.

Cinq minutes avant la pause, Pian tente une frappe à l'entrée de la surface, la gardienne dévie et le ballon est dégagé sur Peneau. Sa frappe est détournée en corner qui ne donnera rien.

Coup de chaud en trois minutes 

Au retour des vestiaires, les Nantaises veulent mettre un coup d'accélérateur. Assez rapidement, Mélany Goutard est remplacée par Sherly Jeudy. Si la chaleur fait souffrir les Nancéiennes, c'est aussi le cas des Jaune-et-Verte qui n'arrivent pas à attaquer sans empêcher l'adversaire de partir en contre. Par deux fois, les Rouge-et-Blanche prennent de vitesse la charnière Lorgeré-Dhaeyer mais elles se font rattraper à temps avant de pouvoir frapper.

Finalement, Nancy finit par craquer. Lancée dans un sprint côté droit, Eloissaint s'infiltre dans la surface et sert Jeudy qui s'y reprend à deux fois avant d'inscrire son premier but de la saison. Dès l'engagement, on sent l'adversaire perdu et Pian n'a aucun mal à lancer Béché en profondeur qui prend le temps de dribbler la gardienne et marquer dans le but vide. 2-0 en deux minutes, le coup de chaleur n'est pas terminé. Quelques secondes plus tard, Béché récupère le ballon après une bévue de la gardienne mais l'angle est très fermé et sa frappe longe la ligne de but avant de sortir.

La dernière demi-heure n'apportera pas d'autres grosses occasions, les Nantaises gèrent leur avance, le staff peut laisser Ribeyra au repos. Bueno remplace Pian et Dinglor sort au profit de Micheneau, Dhaeyer se plaçant à droite.

Avec cette victoire 2-0 et les nuls concédés par Metz et Lille, Nantes se retrouve seule en tête du groupe A. Mais la prochaine journée est un premier gros test avec la réception des Messines.

Les joueuses à retenir 

Leïla Peneau ★★★
Elle a fait râler les supporters locaux avec sa technique par laquelle elle est souvent parvenue à obtenir des fautes. Elle a distribué le jeu, en partant souvent de plus bas que sa coéquipière Anaële Le Moguédec moins en vue. Auteure de belles passes pour l'attaque, elle s'est joué du milieu de terrain à la manière d'une joueuse box-to-box. Ses coups de pied arrêtés sont très dangereux et devraient apporter quelques passes décisives cette saison. 

Sherly Jeudy et Roseline Eloissaint ★★
Leur entrée à Arras avait déçu, mais aujourd'hui elles ont montré leur vrai visage. Eloissaint a su répéter les courses sur son côté à l'image du premier but, Jeudy a marqué peu après être rentrée. Et les minutes qui ont suivi ont permis de faire vivre davantage le ballon. 

Fanny Hoarau ★
Dernière arrivée au mercato, elle a déjà pris la mesure de son couloir gauche. Défendant avec autorité, elle sait aussi apporter le surnombre en attaque quand il le faut. Son vis-à-vis n'a pas eu beaucoup d'occasions de la prendre de vitesse car son anticipation a permis d'y couper court. 

Les autres matchs :

US Saint-Malo 3-3 LOSC Lille
FC Metz 0-0 RC Lens
VGA Saint-Maur 2-1 Stade Brestois 29
FC Vendenheim 1-2 RC Strasbourg Alsace
US Orléans Loiret 7-1 ESOF La Roche-sur-Yon