Imran Louza, sur les traces de Valentin Rongier
Imran Louza, sur les traces de Valentin Rongier
L'équipe Première / Jeunes
Imran Louza, sur les traces de Valentin Rongier
Encore méconnu de la plupart des supporters nantais l’an dernier, le jeune Imran Louza s’est fait un petit nom ces derniers mois. Titularisé à la surprise générale contre Châteauroux en Coupe de France, l’international U20 n’a pas mis longtemps à convaincre le public de la Beaujoire. Après une première mi-temps plutôt timide, c’est un tout autre joueur qui a fait son apparition sur la pelouse au retour des vestiaires. Plus en confiance après avoir pris ses marques en début de partie, le jeune milieu de terrain a montré de très belles choses jusqu’à marquer le 3e des 4 buts nantais ce soir-là. Des débuts prometteurs qui ne sont pas sans rappeler ceux d’un certain Valentin Rongier 5 ans auparavant…
Elliott Bureau
23 July 2019

                  C’était le 18 octobre 2014 : Valentin Rongier effectuait ses premières minutes en tant que joueur professionnel du FC Nantes en lieu et place de Lucas Deaux. Cinq saisons plus tard, le milieu relayeur est devenu le capitaine de l’équipe première avec laquelle il compte désormais 123 apparitions. Une progression rapide pour l’enfant du club qui est désormais vu par tous comme la tête d’affiche de la Maison Jaune. Mais alors qu’un départ semble de plus en plus inéluctable, une partie du public pense déjà avoir trouvé le successeur de Valentin. La relève pourrait en effet bien venir du jeune Imran Louza, 20 ans et déjà 3 apparitions et un but en équipe première. A titre de comparaison, au même stade de sa carrière, « Captain Rongier » comptabilisait 8 matchs avec les pros pour une réalisation, là aussi en 32e de finale de Coupe de France, contre le Club Franciscain. 

 

                  Si les statistiques des deux joueurs au terme de leur première saison avec l'équipe A sont assez proches, plusieurs éléments laissent penser que la progression du franco-marocain pourrait être encore plus fulgurante que celle de son ainé. D’une part, il est important de se remémorer le fait que Valentin Rongier ait été gravement freiné dans sa progression par une rupture des ligaments croisés en début de saison 2015/2016. Sans cette terrible blessure au genou, il est légitime de penser que le Nantais aurait pu éclore encore plus vite. D’autre part, Louza semble évoluer dans un registre plus offensif… un type de joueur dont l’effectif nantais est largement dépourvu. Le manque global de qualité technique au milieu de terrain devrait inciter le coach en place - l'avenir de Vahid étant incertain - à vite faire confiance au jeune lancé en Janvier dernier. Il est donc imaginable de voir Imran gagner en temps de jeu et en expérience au fil de la saison, ce qui devrait lui permettre d’accélérer sa progression. Enfin, si l’on pousse un peu plus la comparaison, il est intéressant de remarquer qu’à la différence de Louza, Valentin Rongier n’a jamais été appelé en équipe de France (Imran compte 2 sélections U20). 

 

Peut-on alors penser que notre jeune milieu offensif a un potentiel plus intéressant que celui de son capitaine ? Il est encore trop tôt pour l’affirmer, mais une chose est certaine, s’il est bien guidé, Imran Louza pourrait vite devenir un élément clé du FC Nantes.

 

(Photo : Gérald Mounard - @GeraldZeWest)