Féminines : Trois partout, défense nulle part
Féminines : Trois partout, défense nulle part
Féminines
Féminines : Trois partout, défense nulle part
Après une victoire heureuse à Albi en ouverture de deuxième partie de saison, les Nantaises retrouvaient La Jonelière ce dimanche contre une valeureuse équipe de la VGA Saint-Maur. Un match très ouvert grâce à de nombreuses erreurs défensives et deux équipes décidées à frapper le plus fort.
Olivier Dantas Lima
27 January 2020

Dimanche 26 janvier 2020, il est 16h30. Les Nantaises quittent le terrain le visage fermé et on entend au loin les joueuses adverses exulter.
Non, ce n'est pas le résumé du match contre Montauban ni celui face à La Roche-sur-Yon ou Toulouse, pas plus celui de Coupe de France contre Orléans. Pourtant, le constat est le même : La Jonelière n'est pas une forteresse.
Si, parfois, l'envie était complètement éteinte, ce n'était pas le cas aujourd'hui. Les deux équipes avaient l'envie de gagner. Malheureusement, aucune des deux défenses n'avait le niveau exigé en D2, encore moins pour le haut du tableau.

Le XI de départ :
Malbo
Lhotelier, Micheneau, Dinglor, Leuko
Le Moguédec, Volard (cap.)
Béché, Gathrat, Baldé 
Guillard

L'équilibre sans les mains 

Depuis le premier match à Albi, c'est Charline Volard qui hérite du brassard de capitaine. Un rôle qu'elle met en exergue sur le terrain en replaçant ses coéquipières et en ne lésinant pas sur les duels. Autour d'elle, les Nantaises se montrent conquérantes, tout comme les Saint-Mauriennes qui ne se laissent pas dominer. Malgré une supériorité technique des Nantaises, notamment au milieu de terrain avec Le Moguédec et Volard, les deux équipes se créent des occasions de part et d'autre sans jamais parvenir à cadrer ou à tromper la gardienne adverse.
A la dix-huitième minute de jeu, Claire Guillard est lancée en profondeur et décale Fatoumata Baldé qui marque (1-0).
On pense alors que les Nantaises sont idéalement lancées dans ce match et qu'elles vont pouvoir évoluer avec un peu plus de sérénité. Trois minutes après l'ouverture du score, Claire Micheneau fait faute devant la surface sur un tacle un peu appuyé. Kenza Chapelle excentrée à gauche frappe au but mais les mains de Derwella Malbo ne repoussent le ballon qu'une fois la ligne franchie (1-1).
La suite de la première période ne fera que confirmer que les deux équipes se valent dans la réalisation au niveau des deux surfaces.

À la pause, on voit Leïla Peneau accompagnée de Hillary Diaz et Mélany Goutard s'échauffer. La rentrée de cette première va dynamiser l'entrejeu nantais.

Peneau vers l'avant & passes en retrait

Pas grand chose à se mettre sous la dent avant l'heure de jeu. Peneau remplace Gathrat au poste de meneuse de jeu et quelques instants plus tard, c'est Baldé qui cède sa place pour Mélany Goutard.
Anaële Le Moguédec et Charline Volard continuent de ratisser beaucoup de ballons mais cette fois, Peneau est là pour les bonifier. A quinze minutes du terme, Peneau lance Béché en profondeur qui surprend la défense adverse et décale Guillard qui fusille la gardienne saint-maurienne (2-1). Une copie presque conforme du premier but. La copie semble tellement parfaite que l'égalisation ne se fait pas attendre : deux petites minutes après avoir repris l'avantage, le bloc nantais est déjà bas et les Saint-Mauriennes finissent par trouver une faille en plein axe. Malbo voit le ballon lui filer au niveau de la hanche au moment de son plongeon (2-2)

Malgré ce scénario qui pourrait donner envie de fermer le jeu, les intentions restent bonnes et les Nantaises repartent vite à l'attaque. On passe de plus en plus par les ailes et les connexions se font meilleures. Seulement 3 minutes après cette fâcheuse égalisation, Amandine Béché déborde sur son côté droit, se défait de son adversaire direct, donne le ballon en retrait à Leïla Peneau à l'entrée de la surface qui frappe instantanément sous la barre, la gardienne est lobée (3-2). Les joueuses exultent et on pense que les Nantaises tiennent les trois points de la victoire.
Juste après ce but, le staff décide de faire rentrer Hillary Diaz, buteuse le week-end dernier, à la place d'Audrey Lhotelier. Habituée au côté gauche, elle est barrée par la nouvelle recrue Yvonne Leuko qui fait un match très sérieux. Ce choix de côté pour la très jeune Diaz a-t-il été préjudiciable à la joueuse ?
En toute fin de match, alors que le bloc nantais était encore acculé, Diaz tente une passe en retrait pour Malbo, mais la passe n'est pas assez appuyée et Malbo est prise de court. Kenza Chapelle en profite et fusille la gardienne nantaise. Le coup de sifflet final est donné, les Nantaises restent stoïques. Dans le même temps, le leader isséen est défait par Rodez, mais les Nantaises font une très mauvaise opération laissant la deuxième place à Montauban et ne recollent qu'à 8 points d'Issy.

Les joueuses à retenir 

Leïla Peneau ★★★
Clairement, il y a un avant et un après son entrée à la soixantième minute. Elle a permis d'aider Le Moguédec et Volard en les délestant du travail offensif. Juliane Gathrat, titulaire à ce poste, n'est pas suffisamment à l'aise pour donner le meilleur d'elle-même. Peneau est impliquée sur les 2 buts de la deuxième mi-temps : au démarrage et à la finition, et quelle finition !
A l'image de l'équipe, elle a connu un creux en milieu de première partie de saison, mais elle semble retrouver la forme. A ses coéquipières de lui emboîter le pas pour faire une fin de saison canon !

Amandine Béché ★★
Pas à son avantage en première période, notamment parce que les passes pour les joueuses latérales étaient souvent mal dosées. En revanche, en deuxième mi-temps, elle est aussi impliquée sur les deux buts, à chaque fois à la passe. Avec beaucoup de courses, elle a beaucoup donné et est logiquement récompensée.

Anaële Le Moguédec ★★
Notre joueuse de la rédaction pour la fin d'année dernière n'a pas perdu son niveau. Toujours là pour râtisser les ballons et sa hargne lui permet de gagner énormément de duels sans commettre beaucoup de fautes. Là où Peneau a su trouver les décalages, c'est le seul manque qu'a pu avoir Le Moguédec dans ce match, ses ballons vers l'avant n'étaient pas toujours bien dosés. Mais elle rend à nouveau une copie très satisfaisante.

Les autres matchs :

Rodez 2 – 1 Issy
La Roche 4 – 0 Brest
Montauban 1 – 0 Albi
Toulouse 0 – 2 Saint-Malo
Bergerac 0 – 1 Orléans