FCN - SRFC J-1 : "Un monument du foot français qui a besoin de retrouver de sa superbe"
Œil du Supporter
FCN - SRFC J-1 : "Un monument du foot français qui a besoin de retrouver de sa superbe"
Elliott Bureau | 05/01/2021

C'est la reprise pour le FC Nantes ce mercredi, avec un derby, à la Beaujoire, contre le Stade Rennais. Pour l'occasion, retrouvez notre interview d'avant match avec Marco, supporter des Rouges et Noirs.

Pourrais-tu brièvement te présenter aux lecteurs ?
Bonjour à tous les suiveurs de la Maison Jaune ! Je m’appelle Marco, j’ai la trentaine passée, je suis en reconversion pro dans la communication digitale, et surtout supporter du Stade Rennais depuis mon enfance grâce à mon père qui m’emmenait voir des matchs de Rennes au Stade de la route de Lorient.


Quel est ton point de vue sur le début de saison de Rennes ?
On vit une première moitié de saison irrégulière avec notamment un gros coup de mou en novembre et un net regain de forme en décembre qui nous permet de revenir proche du podium. Cela va beaucoup mieux maintenant, en espérant enchaîner avec une cinquième victoire de suite, et ce à la Beaujoire, ce qui ne sera pas simple. J’attends impatiemment la deuxième partie de saison avec, je l’espère, un retour progressif rapide du public dans les stades, ce qui est un atout notable pour le club.

 

Où vois-tu finir le SRFC en fin de saison ? L’élimination en Coupe d’Europe sera-t-elle bénéfique en championnat selon toi ?
Je vois et j’espère surtout que nous enchaînerons avec une quatrième campagne européenne la saison prochaine, mais je pense qu’on terminera 4 - 5ème et donc nous retrouverons la belle Europa League. À vrai dire, je pense que les trois premières places vont être très difficiles à chercher cette saison car Paris, Lyon, Lille sont plus réguliers et ont un effectif plus fourni que le nôtre. Le rythme imposé par la LDC et les contre-performances dans cette coupe ont peut-être fatigué un effectif non-taillé pour cette compétition selon moi et cela a l’air déjà de se ressentir sur nos performances de décembre. Il va falloir batailler sévèrement avec d’autres clubs d’un beau calibre comme Marseille, Monaco et Montpellier par exemple.


On va revenir sur cette première LDC de l’histoire du Stade Rennais, quel bilan en tires-tu ? On imagine la frustration de ne pas l’avoir vécue au Stade....

Immense joie de l’avoir jouée, immense déception que ça tombe dans une période où les stades ne pouvaient pas accueillir le public, peut-être que ça aurait donné un boost supplémentaire à nos joueurs. Personnellement j’ai eu la chance d’aller au match contre Krasnodar où 5000 personnes étaient autorisées et j’ai encore les frissons de l’hymne de la LDC et du pénalty de Guirassy qui me traversent. Niveau sportif, j’aurais tellement aimé qu’on connaisse une victoire pour notre première dans cette compétition mais nous sommes tombés sur une poule de haut niveau.


D’un regard extérieur, que penses-tu du FC Nantes ?
Un monument du foot français qui a besoin de retrouver de sa superbe et je pense comme beaucoup que ça marchera grâce à un changement dans les hautes instances du club. L’arrivée de Domenech est justement critiquée, j’avais d’ailleurs adoré les animations Kita Circus à son arrivée, et cela montre malheureusement que le club n’avait pas forcément anticipé l’après - Gourcuff (alors que le départ était voulu par le club). Malgré cela, on peut voir le côté plein du verre et se dire que le mandat de Domenech ne dure que six mois et qu’il peut y avoir un boost pour les joueurs comme souvent quand il y a un changement de coach. J’espère que cela ne se ressentira pas contre nous ! En tout cas vous avez un XI de bon niveau, mais l’effectif manque cruellement de profondeur et surtout en manque de confiance en ce moment.

 

Quel est ton meilleur, mais également ton pire souvenir face à Nantes ?
Ces dernières années il y a beaucoup de souvenirs très positifs, on peut dire qu’on est chanceux à ce niveau. Je retiens bien évidemment le 4-1 avec le triplé de Dembélé en 45 minutes, mais aussi les victoires à l’extérieur. La plus marquante reste le 2-0 avec les buts de Didot et Utaka, en janvier 2006. Plus récemment, tout le monde se souvient de notre victoire 3-2 chez nous avec un scénario improbable, et j’aime à dire, sans laquelle nous ne serions pas allés en Ligue des Champions. En pire souvenir, je pense à la défaite 3-1 chez nous en 2013 avec le but de Lucas Deaux qui nous crucifie à la fin.

 

Quels seront pour toi les joueurs à suivre demain (des deux côtés) ?
Chez vous je pense au trio Kolo Muani – Moses – Blas. Ces trois joueurs peuvent créer du danger avec pour chacun des points forts différents. Chez nous, je dirais que le collectif prime et qu'il n' y a pas de joueur qui se dégage mais le duo Aguerd – Da Silva peut vous créer des soucis sur coup de pied arrêté. Je pense aussi à Jérémy Doku, qui s’affirme de plus en plus et qui justifie son prix d’achat depuis quelques matchs. Et bien sûr faites attention à Hamari Traoré qui a enfin débloqué son compteur buts en L1 après 2569 tentatives.

 

Comment sens-tu le match et quel est ton pronostic ?
Comme évoqué, un changement d’entraineur peut apporter un boost pour vos joueurs qui veulent refaire leurs preuves et gagner ou garder leur place au sein du XI de départ. Vos joueurs voudront peut-être aussi se rattraper de la victoire rennaise de l’an dernier (3-2). Je vois donc un match très serré avec comme pronostic une victoire 1-2 de nos Rennais. En attendant je vous souhaite un très bon match et bonne continuation à la Maison Jaune.