FCN - SB29 : Regrets immenses pour la dernière de l'année
FCN - SB29 : Regrets immenses pour la dernière de l'année
Féminines
FCN - SB29 : Regrets immenses pour la dernière de l'année
Après leur victoire contre Rodez le week-end précédent, les Nantaises avaient l'occasion de se mesurer à un autre adversaire du haut de tableau : le Stade Brestois 29. Si les intentions étaient bonnes, l'intensité et le réalisme offensif ont manqué. Retour sur le match nul 1-1 à la Jonelière.
Olivier Dantas Lima
09 décembre 2019

Pour clôturer cette première partie de saison, les joueuses de Tanguy Fétiveau voulaient bien figurer en remportant un deuxième match consécutif à domicile. 

Une domination territoriale stérile 

Le onze de départ :
Malbo
Lhotelier, Messager, Dinglor, Diaz
Le Moguédec, Gathrat (cap.) 
Béché, Peneau, Baldé 
Goutard 

Les Nantaises répondent présentes dans les duels dans cette première mi-temps mais l'intensité mise des deux côtés est bien faible pour espérer inquiéter l'adversaire. Les passes pour les joueuses de côté sont imprécises, les longues balles de la défense pour l'attaque ne sont guère plus intéressantes. Les Nantaises ont le ballon mais l'animation offensive est pauvre et les Brestoises ne se font pas déborder. Cinq minutes avant la mi-temps, Diaz tente de dégager le ballon dans un contact douteux avec une Brestoise. L'arbitre ne siffle rien, ouf ! Aucune occasion franche en cette première période. Les coéquipières de la capitaine Juliane Gathrat vont devoir mettre plus de pression. 

À la mi-temps, Mélodie Carré, gardienne remplaçante, part s'échauffer. Derwella Malbo revient avec une poche de glace et doit céder sa place.

Le but brestois qui change tout

En deuxième période, les Nantaises semblent avoir laissé leur envie au vestiaire. Les Brestoises récupèrent plus de ballons et sont plus incisives. Il n'en faut pas davantage pour inquiéter l'arrière-garde ligérienne. Toutefois, les occasions franches sont nantaises. À l'heure de jeu, Amandine Béché déborde sur son côté droit et adresse un centre fort pour son pendant gauche, Fatoumata Baldé, dont la tête arrive directement dans les bras de la gardienne.

Quelques minutes plus tard, Anaële Le Moguédec récupère un ballon en milieu de terrain et lance Baldé en profondeur qui se présente face à la gardienne mais qui tarde trop à tirer, la portière remporte son duel.

A un quart d'heure de la fin, c'est un petit numéro d'Amandine Béché qui réussit une aile de pigeon et s'engouffre dans la surface, elle sert Mélany Goutard idéalement placée qui tente une reprise de volée et qui manque un but facile. 

Dans la minute qui suit, c'est Brest qui profite d'un cafouillage de la défense nantaise pour inscrire un but contre le cours du jeu par Tall (0-1).

Un but qui aura eu le mérite de réveiller les Nantaises qui mettent beaucoup plus d'intensité dans leur pressing. Les Brestoises sont contraintes à subir et reculer. A 10 minutes de la fin, une main brestoise dans la surface va donner l'occasion aux Nantaises de revenir. Leïla Peneau se charge de marquer le penalty. Claire Guillard remplace Mélany Goutard puis c'est à nouveau Amandine Béché qui s'illustre côté droit en tirant sur le poteau gauche de la gardienne bretonne. En fin de match, aucun autre but ne sera marqué. Les deux équipes se quittent sur un match nul qui n'arrange personne.

Les joueuses à retenir 

Anaële Le Moguédec ★★★
Seule Nantaise de la première période à être dans la bonne intensité, elle a gratté un nombre incalculable de ballons sur les 90 minutes et est à juste titre la joueuse du match. Avec l'absence prolongée de Marine Arragon-Pervier, Anaële Le Moguédec abat un gros travail au milieu de terrain. On aimerait voir un milieu Pervier-Le Moguédec à la récupération ! 

Amandine Béché ★★
En première période, elle n'a pas pu s'illustrer car la plupart des ballons qui lui étaient destinés étaient mal dosés et ses appels de balle n'étaient pas toujours dans le bon tempo. En deuxième période, c'est la virevoltante Béché que l'on a retrouvé et qui a fait beaucoup de dégâts sur son côté. Ses débordements, ses centres et sa frappe sur le poteau auraient mérité un meilleur sort. 

Anaïs Messager ★★
Sa lecture du jeu et son sens de l'anticipation ont été une nouvelle fois précieux. Nombre de contre-attaques brestoises ont été évitées grâce à la défenseure centrale. En première période, son jeu de tête aurait pu nous offrir une grosse occasion sur corner mais le manque de précision au niveau du centre nous en a privé.

Mi-saison

Les Nantaises vont pouvoir se reposer de longues semaines. Le prochain match officiel n'aura lieu que le 19 janvier 2020 sur le terrain d'Albi.
Quatre matchs reportés pour huit équipes du groupe A se joueront le 22 décembre. On pourra ainsi voir le classement réel du FC Nantes, provisoirement troisième.

Pendant cette trêve, la Maison Jaune vous proposera de revenir sur l'année 2019 très riche des féminines du FC Nantes avec une rétrospective. 

 

Crédits photo : Mélany Goutard, attaquante, lors du match face au Stade Brestois 29 le 8 décembre 2019 à la Jonelière.