FCN - RCL : « la majorité des supporters lensois est solidaire des nantais »
FCN - RCL : « la majorité des supporters lensois est solidaire des nantais »
Œil du Supporter
FCN - RCL : « la majorité des supporters lensois est solidaire des nantais »
Le FC Nantes débute sa phase retour demain, à la Beaujoire, avec la réception du RC Lens. Pour l’occasion, retrouvez notre interview d’avant match avec un supporter lensois, aujourd’hui Franck, de MadeInLens.
Elliott Bureau
16 janvier 2021

 

Pourriez vous brièvement vous présenter aux lecteurs ?

Bonjour, je m'appelle Franck, supporter lensois depuis toujours et webmaster de MadeInLens. Il s'agit de l'un des plus anciens et plus importants sites indépendants suivant le RC Lens. Depuis 2006, de nombreux contributeurs l'ont fait perdurer. Personnellement, j'en ai repris la gestion depuis fin 2019!

 

Quel est votre point de vue sur le début de saison de Lens ?

Après des années de galère et d'innombrables purges en Ligue 2, je ne vous cache pas que l'on savoure ce début de saison! Tout les voyants sont au vert. Les recrues venues renforcer l'effectif se sont parfaitement intégrées et ont été ciblées pour le plan de jeu établi par Franck Haise. Non seulement ce dernier a des résultats sur le plan comptable, ponctué de quelques exploits (contre le PSG et à Monaco), mais le jeu produit est également moderne et conforme à ce qu'attends le supporter lensois, avec beaucoup de générosité...


Le seul hic vient bien sûr de l'impossibilité de se rendre au stade, mais cela est valable pour tout les clubs et il y a de ces choses qui dépassent le football.


Après quelques années à faire l’ascenseur et des passages en Ligue 2, Lens a réalisé une très bonne première partie de saison en Ligue 1... le club est sur la bonne voie ?
Sans langue de bois, on "prends les matchs les uns après les autres"! Mais oui, quand on regarde notre nombre de points, et le nombre d'équipe qui nous séparent de la zone rouge, on est sur la bonne voie, car on reste un promu dont l'objectif est le maintien.

Le mot-clef est sérénité. On sait que la seconde partie de saison sera plus difficile, mais si on avance sereinement, ça devrait le faire.

 

D’un regard extérieur, que pensez-vous du FC Nantes ?
C'est un club que l'on apprécie assez du côté de Lens en tout cas il n'y a pas d'animosité particulière. Depuis quelques saisons, et puisque qu'avant cette année on ne s'étaient pas recroisés en championnat depuis 6 ans, c'est surtout votre actualité extra-sportive qui nous faisait lever la tête vers Nantes.

Bien sûr il y a eu le drame avec Emiliano Sala, et aujourd'hui on voit les contestations des supporters envers W. Kita... la majorité des lensois est solidaire de leurs homologues nantais. Concernant votre nouveau coach, sa mission n'est pas impossible et je pense que ça le fera tant bien que mal, mais je doute que la cohabitation ne dure très longtemps avec son président! Par contre, Robert Duverne est un top adjoint, il nous avait fait énormément de bien lors de son passage aux côtés d'Eric Sikora.

Quel est votre meilleur, mais également votre pire souvenir face à Nantes ?
Le meilleur ne peut qu'être que ce match de 1995, où Eric Sikora justement égalise à 1-1 à Bollaert dans les dernières secondes du match, après des faits de jeu incroyables (but du 2-0 refusé, expulsion de Karembeu... tout cela sans la VAR!). C'est toujours ce match que l'on ressort des archives quand on vous rencontre. Vous êtes champions cette année-là et nous européens, c'était une vraie affiche de la L1 des années 90!


Le pire... On a pris quelques belles volées de votre part, avec la dernière en L2 où ça n'était pas du tout notre année, un 4-0 chez vous en 2012.
Je ferais aussi une petite parenthèse, ce n'était pas contre le FC Nantes, mais c'était à la Beaujoire, où on se fait éliminer de la Coupe de France par Les Herbiers, à deux matchs du Stade de France. Là encore c'était au cours d'une très mauvaise saison de L2!


Quels seront pour vous les joueurs à suivre demain ?
J'espère qu'Abeid ne nous fera pas le coup du joueur qui marque contre l'un de ses anciens clubs... cela ne nous est pas arrivé depuis un moment ! Si on arrivait à une physionomie de match où on domine, Alban Lafont devra répondre présent de votre côté... Le gardien strasbourgeois Eiji Kawashima vient de nous coûter un point et une défaite à domicile, on espère que cela ne se reproduise pas!

De notre côté, notre maître à jouer est Gaël Kakuta, tout le monde est désormais au courant! Devant lui, le coach fait tourner, et Ignatius Ganago et Arnaud Kalimuendo se tirent le bourre pour être titulaires. Je mettrait une pièce sur un bon match de Kalimuendo, titularisé ou non, il ne lui en faut pas beaucoup pour faire la différence.


Comment sentez-vous le match et quel est votre pronostic ?
Comme souvent la reprise est difficile pour nous en janvier. On vient en plus d'apprendre que notre meilleur défenseur, Loïc Badé, est blessé et sera donc absent.
Le coach parle souvent d'équilibre entre attaque et défense et on pourrait être un peu plus circonspects que précédemment sur le terrain.
Je parie sur un 1-1 qui devrait contenter les deux équipes.