FCN - PFC, J-1 : Interview d'un supporter du Paris FC
FCN - PFC, J-1 : Interview d'un supporter du Paris FC
Œil du Supporter
FCN - PFC, J-1 : Interview d'un supporter du Paris FC
Le FC Nantes entre en lice en Coupe de la Ligue demain ! Pour l'occasion, c'est le Paris Football Club qui se déplace au Stade de la Beaujoire pour la première fois depuis 1978. Retrouvez notre traditionnelle interview d'avant-match, cette fois-ci avec un media de supporters adverses : Passion Paris FC.
Elliott Bureau
29 octobre 2019

Pouvez-vous brièvement vous présenter aux lecteurs ?

Passion Paris FC est une page communautaire présente sur Facebook et Twitter. Nous relayons et commentons l’actualité du Paris FC en essayant par la même occasion de promouvoir le club que nous supportons. L’objectif c’est de faire interagir les fans du PFC en dehors des matches, que l'on centralise un peu les débats autour du club. Depuis peu, on essaye de couvrir également d’autres équipes du PFC, que ce soient les Féminines et les jeunes.

 

Après deux bonnes saisons et les barrages d’accession en L1 l’an dernier, le PFC connaît un début de nouvel exercice très délicat. Quelles sont pour vous les raisons de ce début de saison raté ?

Il y a depuis plusieurs années un manque de continuité et de politique sportive de long-terme, que le club a payé cash cet été. Nos meilleurs joueurs sont partis (Silas Wamangituka, Romain Perraud...) et ont été remplacés par des joueurs pas forcément plus forts ou moins forts, mais différents. Notre entraîneur Mécha Bazdarevic a voulu appliquer la même recette à ces joueurs différents mais ça n’a pas pris.

Au-delà donc d’un mercato étrangement mené, il y a peut-être une lassitude mentale de certains joueurs, à l’image de notre gardien Vincent Demarconnay (il sera titulaire demain contre Nantes.) C'est un historique du club, sacré meilleur gardien de L2 l’an passé mais en terrible difficulté depuis le début de saison... si bien qu’il a perdu son brassard de capitaine et sa place de titulaire. Quoi de pire que des cadres défaillants dans une équipe qui va déjà mal ?

 

Êtes-vous vous inquiets concernant le maintien de l’équipe ?

Il y a des raisons d’espérer. Non seulement parce que nous avons des joueurs de qualité (surtout offensivement - c’est suffisamment rare au PFC pour être signalé !), mais aussi parce qu’il va y avoir un sursaut d’orgueil à un moment ou un autre. Il faudra réellement s’inquiéter si la situation n’a pas changé avant la fin de l’année civile.

 

Le Paris FC a tiré le FC Nantes pour ces 16e de finale de CDL. Quel a été votre réaction à ce tirage au sort ?

L’histoire récente du PFC en Coupe est très décevante. Lorsqu’on a passé le précédent tour, on voulait affronter une bonne équipe de L1, histoire d’avoir une affiche. Quitte à perdre, autant que se soit contre une bonne équipe. Certains supporters du PFC « rêvaient » d’une affiche contre l’OM, mais Nantes c’est tout aussi prestigieux !

 

D’un regard certainement lointain, quel est votre point de vue sur le FCN ?

L’arrivée de Christian Gourcuff sur le banc nantais a provoqué un regain d’intérêt personnel pour le club. Sans connaître en profondeur l’effectif, il semble y avoir à Nantes au moins un très bon joueur par ligne. Il faudra voir dans quelle mesure le coach va faire tourner, mais il se peut qu’on assiste plus ou moins à une opposition entre habituels remplaçants.

 

Selon vous, quels seront les joueurs à suivre demain (des deux côtés) ?

Côté nantais, on a pu observer notamment Moses Simon, très remuant sur son côté, très percutant. La suspension d’Imran Louza ayant été réduite à 2 matches, il pourra jouer demain - donc pourquoi pas le voir en action, il semble avoir pas mal de talent. Sinon, on a des souvenirs de bonnes performances de Thomas Basila derrière, mais c’était plus l’an passé. Côté parisien, Mécha Bazdarevic a annoncé qu’il ferait tourner. Donc les hommes clés devraient être Felipe Saad derrière, Jason Kikonda au milieu et Mohamed Mara devant. Jonathan Pitroipa pourrait aussi être de la partie, puisque l’arrivée de Jérémy Ménez l’a poussé sur le banc.

 

Comment allez vous suivre le match et quel est votre pronostic ?

À la télé, sur France 3 Régions ! Quant au prono, on a beaucoup de mal à voir le PFC gagner contre Nantes, surtout en alignant les remplaçants. Mais puisqu’il n’y a pas de prolongations en Coupe de la Ligue, on miserait sur une victoire du PFC aux TAB ! (Avec un brin de réussite)

 

Pour finir, que peut-on souhaiter au PFC cette saison ?

Se maintenir le plus vite possible et essayer de susciter un engouement croissant autour du club !