FCN - DFCO, J-1 : "Etonnamment je ne suis pas si inquiet pour mon club"
Œil du Supporter
FCN - DFCO, J-1 : "Etonnamment je ne suis pas si inquiet pour mon club"
Elliott Bureau | 12/12/2020

À la veille du coup d'envoi d'un match capital en bas de tableau entre le FC Nantes et Dijon, nous sommes allés à la rencontre d'un supporter du DFCO. Aujourd'hui, c'est Maxime, 22 ans et CM du Dijon Show qui a répondu à nos questions....

Pourrais-tu brièvement te présenter aux lecteurs ?

Je m'appelle Maxime, j'ai 22 ans. Je m’occupe des réseaux sociaux du Dijon Show et je suis dans les coulisses de nos émissions Twitch lancées cet été ! Je supporte le DFCO depuis 2010 et aujourd’hui je suis mon équipe depuis Lille où j’étudie.

 

Comment s’est passée le début de saison Dijon et quel regard portes-tu dessus ?

Les côtés positifs de notre début de saison se résument à trois nuls de bonne qualité face à Montpellier, Rennes et Metz et à une victoire 3-1 face à une équipe de Nice bien mal en point. Le DFCO a eu beaucoup de mal à se lancer, à trouver un onze type et des automatismes notamment à cause de ce long mercato qui s’est terminé le 5 octobre et qui nous a obligé à modifier 50% de l’effectif. Notre ex-coach Stéphane Jobard a payé de ces/ses (les deux se valent vu le contexte !) mauvais résultats et a été remercié à l’aube de la 10e journée. Son remplaçant n’est autre que son adjoint David Linarès qui semble avoir redonné beaucoup de confiance au groupe. Depuis sa prise de poste on commence à revoir du football.

 

Après s’être maintenu à plusieurs reprises, le DFCO réalise l'un des pires début d’exercice depuis sa montée. Es-tu inquiet sur les capacités de Dijon à se maintenir ?

Etonnamment je ne suis pas si inquiet pour mon club. On a connu pire comme en 2011-2012 ou plus récemment en 2018-2019, une saison qui s’est déroulée pour sa moitié sous Antoine Kombouaré. Cette saison, par rapport à celles citées, nous avons des joueurs de meilleure qualité. Le collectif est évidemment à améliorer mais on peut entrevoir un beau potentiel dans ce groupe.

 

Quel regard - forcément un peu lointain - portes-tu sur le FC Nantes ?

Le FC Nantes a une grande histoire, c’est un club mythique du foot français. Cependant je n’aimerais pas être supporter du FC Nantes actuel. Ça me ferait mal de suivre une équipe qui représente aussi bien ce que l’on appelle le « foot business ». Je souhaite à votre club de retrouver la place qu’il mérite dans notre championnat et ça passera par de gros changements au sein de votre direction.

 

Ton meilleur, et au contraire ton pire souvenir face à Nantes ?

Le meilleur c’est un match vécu au stade, celui de 2013 où on l’emporte 3-1. Aristeguieta ouvre le score sur un but offert par Varrault. On remonte à 3-1 avec deux magnifiques buts de Guerbert. Mon pire souvenir face à Nantes date de mai 2019. Moralement, côté supporters, on était au fond du trou depuis plusieurs matchs. Les joueurs semblaient être dans le même état que nous… Kombouaré, attaché aux duels, à la bagarre et à la rigueur défensive nous avait pondu sa fameuse défense à 5 et on en prend quand-même trois au bout.

 

Quels seront pour toi les joueurs à suivre dimanche ?

Côté Nantes je dirais Ludovic Blas. C’est un joueur avec beaucoup de talent, j’ai été étonné de le voir arriver chez vous plutôt que dans un club comme Lille, Rennes ou Montpellier. Côté Dijon ce sera sans doute Bersant Celina qui vous causera le plus de problèmes. Il est arrivé cet été chez nous en provenance de Swansea et a très vite montré sa qualité de passe et sa vision de jeu au-dessus de la moyenne. J’espère qu’il sera à nouveau aligné en 10 car c’est là où il peut exploiter le maximum de ses qualités.

 

Comment sens-tu le match de dimanche ?

Cette question et la suivante ne sont pas simples ! Nantes a subi une défaite humiliante face à Strasbourg, Gourcuff est parti, on peut attendre de votre équipe qu’elle montre un nouveau visage comme c’est souvent le cas lors des premiers matchs suivant l’éviction d’un coach. Le DFCO se déplacera sans Mama Baldé, auteur de 4 buts depuis le début de saison (soit 50% du total de buts). Ça s’annonce difficile pour nous avec en conséquence une réorganisation assez importante de l’animation offensive.

 

Un petit prono pour terminer ?

Si ma fiche est bonne Dijon a joué 17 matchs face à Nantes et seulement deux se sont terminés sans aucun but. Je dirais un bon 2-1 pour le DFCO !