Dans le vestiaire, J5 : US Orléans Loiret - FC Nantes
Dans le vestiaire, J5 : US Orléans Loiret - FC Nantes
Féminines
Dans le vestiaire, J5 : US Orléans Loiret - FC Nantes
Deux semaines après leur première défaite et la trêve internationale où Leila Peneau a pu briller avec les U19, les Nantaises vont tenter de remettre le train en marche. Comment va répondre le groupe après le coup pris derrière la tête face à Montauban ? C'est la principale question du match de ce dimanche.
Olivier Dantas Lima
13 October 2019

Le Match :

Si les Orléanaises n'ont gagné qu'un seul match, contre la lanterne rouge qui plus est, il ne faudra pas que le staff et les joueuses nantaises refassent la même erreur que contre Montauban : trop faire tourner l'effectif et sous-estimer l'adversaire. À la décharge du coach nantais, Leila Peneau était en stage avec les Bleues U19 et le milieu nantais s'en est retrouvé perturbé avec une Juliane Gathrat au poste de numéro 10 peu à son aise et une doublette à la récupération Arragon-Pervier - Le Moguédec à la peine, comme le reste de l'équipe.
Ainsi ce match sera surtout l'occasion pour les Nantaises de se rattraper de ce fâcheux faux pas, tout en n'oubliant pas de prendre en considération le niveau de l'adversaire. Faux pas interdit pour rester dans la course à la première place !

La Forme :

Côté orléanais : Un début de saison quelque peu compliqué, avec une seule victoire en quatre matches : un 3-0 contre Bergerac, équipe souffre-douleur depuis deux mois. Pour le reste, deux nuls : 1-1 à domicile contre Toulouse et 3-3 sur le terrain de Rodez. Puis une défaite 2-1 il y a deux semaines sur le terrain de VGA Saint-Maur. Si l'attaque ne semble pas poser de problèmes, c'est la défense qui est à la peine, aucun clean-sheet en quatre matches.

Côté nantais : Trois matches de haute volée avaient permis aux Nantaises de prendre seules la tête du championnat. Puis l'obstacle Montauban, une défaite 3-1, pour les raisons déjà évoquées. Un match où les Nantaises semblaient perdues sur le terrain, peu habituées à se faire "rentrer dedans" par l'adversaire. En retard dans les duels, les locales n'ont pas réussi à endiguer la fougue adverse. C'est le principal défi de l'équipe pour les matches à venir, répondre présente dans les duels et retrouver l'efficacité dès les premières minutes. Les matches de ce mois d'octobre, de par la qualité des adversaires, va nous permettre d'en savoir davantage sur les promesses de fin de saison.

La joueuse nantaise à suivre :

Leila Peneau revient d'un stage en Equipe de France U19 avec 2 matches joués et un but (NDLR : aucune statistique connue sur les éventuelles passes décisives.) Avec ce plein de confiance engrangé au cours de cette semaine de stage, Peneau devrait pouvoir redonner confiance au milieu de terrain en reprenant son rôle de meneuse de jeu et ainsi libérer Gathrat et la capitaine Arragon-Pervier à la récupération. L'équilibre de cette équipe se joue au milieu, il faudra donc une grande Leila Peneau pour que les Nantaises repartent avec les trois points.

Le groupe nantais :

Le staff nantais a constitué un groupe de 21 joueuses, soit une joueuse de plus qu'habituellement : la jeune Hillary Diaz, joueuse des U16 vient s'y ajouter. Est-ce pour pallier un forfait de dernière minute ?

Les autres rencontres du groupe A :
Ce dimanche à 13 heures, Saint-Malo (6e) reçoit Bergerac (lanterne rouge) qui n'a toujours pas inscrit le moindre but et en a encaissé dix-huit, soit une moyenne de 4.5 buts par match. Du côté du Finistère, à la même heure, c'est le Stade Brestois qui reçoit Rodez : duel intéressant entre des locales troisièmes à un point du leader et des adversaires invaincues mais ne comptant qu'une seule victoire en quatre matches.
A 14 heures, Montauban (et son entraîneure surprenante par le ton employé lors de ses consignes sur le banc) reçoit La Roche-sur-Yon. Les Yonnaises ont du souci à se faire si les Montalbanaises mettent toujours autant de cœur à l'ouvrage, leur attaque étant très rapide.
Pour les matches de 15 heures, duel de mal classés entre Albi et Toulouse. Quant au leader Issy, il reçoit Saint-Maur. Un match qu'il faudra suivre pour savoir si les Nantaises sont en mesure de les rattraper au classement (1 point d'écart).

Allez Nantes !