Dans le Vestiaire, J35 : Pour Nantes, une victoire serait la bienvenue
L'équipe Première
Dans le Vestiaire, J35 : Pour Nantes, une victoire serait la bienvenue
Nelson Thomas | 02/05/2021

Relancé dans la course au maintien à la suite de sa bonne opération à Strasbourg, le FC Nantes (18e) affronte Brest (13e), sur sa pelouse, à 15h ce dimanche. Une victoire lors de cette 35e journée de Ligue 1 parait nécessaire pour les Canaris s’ils veulent espérer se maintenir sans passer par les barrages.

Le match :

Les Nantais continuent leur tournée de bas de tableau. Après être repartis avec trois points inespérés de la Meinau, ils affrontent une équipe qui peut assurer son maintien en cas de succès. Un résultat positif des coéquipiers d’Alban Lafont permettrait, avant tout, de consolider leur place de barragistes. Ils auront, tout de même, un œil rivé sur les performances de Bordeaux et Lorient dont ils pourraient se rapprocher au classement. Face à un adversaire semblable à Strasbourg, le FCN a l’occasion de garder le droit d’espérer.

 

La forme :

Côté nantais : Après trois défaites d’affilée, les Jaune et Vert se sont relancés contre Strasbourg, la semaine passée, en s’imposant 1-2. Si leur prestation n’a pas fait l’unanimité – ils n’ont, encore, joué qu’une mi-temps – elle a le mérite d’avoir redonné un brin de confiance à un effectif qui en manque cruellement. Pour surmonter l’obstacle breton, ils devront, pour la première fois de la saison, enchainer deux victoires de suite.  

Côté brestois : À l’instar des Nantais, les joueurs d’Olivier Dall’Oglio ont renoué avec les trois points le week-end dernier. Contre Saint-֤Étienne, ils ont pu compter sur le retour en forme de Gaëtan Charbonnier auteur d’un doublé salvateur. Pratiquant un football bien plus séduisant que sa place au classement, le SB29 s’appuie, cette saison, sur des certitudes dans le jeu inexistantes chez son adversaire dominical. Préceptes tactiques d’autant plus présents à Francis-Le Blé où l’équipe a glané 70% de ses points.

 

Dernières confrontations : 

De retour dans l’élite en 2019, Brest a affronté le champion de France 2001 seulement deux fois depuis, sans gagner. Lors du dernier exercice, les deux clubs s’étaient quittés sur un nul 1-1 et cette année les Finistériens s’étaient inclinés 3-1 à l’aller. L’échantillon semble trop faible pour en tirer des conclusions. Pour autant, Nantes pourra se servir de sa prestation d’octobre, rare éclaircie dans sa campagne moribonde, afin de réitérer cette performance.

 

Les groupes

Côté nantais – Groupe inchangé par rapport à Strasbourg, Traoré est toujours blessé et Bamba encore laissé de côté par Kombouaré.

Le groupe : Lafont, Petric – Appiah, Castelletto, Corchia, Fabio, Girotto, Pallois – Blas, Chirivella, Coco, Louza, Merlin, Pereira De Sa, Touré – Coulibaly, Emond, Kolo Muani, Limbombé, Simon.

Composition probable : Lafont – Corchia, Castelletto, Pallois, Appiah – Chirivella, Louza, Blas – Simon, Kolo Muani, Coulibaly.

 

Côté brestois – Dall’Oglio a convoqué un groupe de 20 joueurs. Il enregistre le retour de suspension de deux éléments importants de l’effectif, Mounié et Lucas.

Le groupe : Larsonneur, Hassen – Duverne, Chardonnet, Baal, Perraud, Brassier, Faussurier, Pierre-Gabriel – Belkebla, Lucas, Mbock, Magnetti – Fadiga, Faivre, Charbonnier, Cardona, Le Douaron, Honorat, Mounié.

Composition probable : Larsonneur – Pierre-Gabriel, Chardonnet, Brassier, Perraud – Faivre, Lucas, Belkebla, Honorat – Charbonnier, Cardona.