Dans le Vestiaire, J34 : Le FC Nantes dans la dernière ligne droite
L'équipe Première
Dans le Vestiaire, J34 : Le FC Nantes dans la dernière ligne droite
Nelson Thomas | 25/04/2021

Ce dimanche, à 15h, le stade de la Meinau accueille un duel de mal classé entre Strasbourg (14e) et Nantes (19e). Lors de cette 34e journée de Ligue 1, le le club ligérien se doit d’aller chercher des points face à un adversaire abordable, sans quoi le maintien serait fortement compromis.

Le match :

Après avoir affronté Lyon, un candidat au titre, le FC Nantes se retrouve opposé à une équipe à sa mesure. Comme depuis quelques journées, une défaite rapprocherait davantage les hommes d’Antoine Kombouaré de la Ligue 2. En face, les Alsaciens ne sont pas au mieux non plus. A 6 points du barragiste nîmois, ils ne sont pas à l’abri d’une descente. Un succès leur assurerait un peu plus leur place dans l’élite. Dans le même temps Nîmes affrontera Lens. Les Jaune et Vert ont la possibilité de récupérer la 18e place en cas de victoire couplée à une défaite des Crocos.

 

La forme :

Côté nantais : Sur les cinq dernières journées, les Canaris n’ont remporté qu’un match. C’était le 14 mars, au Parc des Princes (1-2).  Depuis ? Un nul et trois défaites de suite. A leur décharge ces revers ont été concédés contre des effectifs qui leur sont supérieurs de loin (Nice, Rennes et Lyon). Motif d’espoir, les coéquipiers de Ludovic Blas pourront s’appuyer sur la seconde période de la rencontre contre Lyon durant laquelle ils ont montré un meilleur visage.

Côté strasbourgeois : La forme des joueurs de Thierry Laurey présente des similarités avec celle du FCN. Lors des cinq dernières rencontres, ils ne sont repartis avec les trois points qu’une seule fois, ont concédé un nul et essuyé trois défaites. Si les résultats semblent similaires, ils ont l’air plus en jambes que les Nantais. Leur dernière victoire est moins lointaine, elle remonte au 4 avril contre Bordeaux (2-3). Ils restent également sur une meilleure prestation. Certes, ils ont dû partager les points contre Nîmes mais ils ont arraché l’égalisation alors qu’ils ont disputé la deuxième mi-temps réduits à 10. A domicile ils abordent donc le match plus sereinement que les visiteurs.

 

Dernières confrontations :

Depuis le retour de Strasbourg en Ligue 1 en 2017, le bilan des confrontations entre les deux clubs est de trois victoires chaque côté. Balance à l’équilibre, mais avantage net des du champion de France 1979 qui a remporté les trois derniers face à face. On peut même rajouter la victoire en coupe de la Ligue la saison passée. Pire, l’avant-dernier du championnat avait lourdement chuté 4-0 à l’aller, à domicile. Débâcle lourde de conséquences puisque Christian Gourcuff en avait fait les frais. Si Nantes doit prendre sa revanche c’est maintenant ou jamais.

 

Les groupes :

Côté nantais : Peu de changements par rapport au groupe qui a affronté Lyon. Limbombé prend la place de Kader Bamba et le jeune Merlin réintègre le groupe en remplaçant numériquement Traoré. Sorti en cours de jeu le week-end dernier, il est toujours blessé.

Le groupe : Lafont, Petric – Appiah, Castelletto, Corchia, Fabio, Girotto, Pallois – Blas, Chirivella, Coco, Louza, Merlin, Pereira De Sa, Touré – Coulibaly, Emond, Kolo Muani, Limbombé, Simon.

Composition probable : Lafont – Corchia, Castelletto, Pallois, Fabio – Chirivella, Louza, Blas, Simon – Kolo Muani, Coulibaly.

 

Côté strasbourgeois : Sur les trois anciens Nantais, seulement deux seront présents (Carole et Thomasson). Majeed Waris, blessé, ne pourra défier ses anciens coéquipiers. Il ne sera pas le seul absent. Mothiba, Koné, Simakan et Saadi sont toujours indisponibles. Guilbert est quant à lui suspendu.

Le groupe : Sels, Kawashima –Mitrovic, Caci, Carole, Djiku, Aaneba, Elimbi – Aholou, Liénard, Prcić, Bellegarde, Siby, Chahiri, Thomasson, Sissoko, Lebeau –Ajorque, Diallo, Sahi.

Composition probable : Sels – Caci, Djiku, Mitrovic, Carole – Aholou, Sissoko, Liénard, Thomasson – Diallo, Ajorque.