Dans le Vestiaire, J32 : Le derby de la peur
L'équipe Première
Dans le Vestiaire, J32 : Le derby de la peur
Elliott Bureau | 11/04/2021

Le FC Nantes se déplace ce dimanche (13h) au Roazhon Park de Rennes, dans le cadre de la 32ème journée du championnat de France de Ligue 1. Dans un stade où les jaunes-et-verts n’ont plus gagné depuis 2013, un résultat est obligatoire pour espérer rester dans la course au maintien.

Le Match :

C’est un choc des extrêmes auquel nous allons assister en tout début d’après-midi. D’un côté, le Stade Rennais, huitième et toujours dans la course à l’Europe. De l’autre, le FC Nantes, en grande difficulté à l’avant dernière place du championnat, et pour qui il reste sept finales à jouer en championnat, dixit Abdoulaye Touré. Les nantais seraient bien inspirés de prendre des points ce week-end en vue de la réception de l’Olympique Lyonnais la semaine prochaine. En cas de défaite, et de bons résultats de Nîmes et Lorient, respectivement face à Brest et Lens, la mission maintien s’annoncerait encore plus délicate pour les hommes de Kombouaré.

 

La forme :

Côté rennais : Après un gros passage à vide en février – mars (2 nuls, 5 défaites), les rouges-et-noirs se sont repris depuis leur succès à Strasbourg il y a un peu moins d’un mois. Ils sont ensuite allés chercher 4 points lors de leurs déplacements à Metz et Reims. Le Stade Rennais s’est largement rassuré, et reste en course pour aller chercher l’Europe. Une victoire lors de ce derby  face au FC Nantes permettrait aux hommes de Genesio de se rapprocher à un point du RC Lens, et de mettre la pression sur les nordistes à quelques minutes de leur rencontre face à Lorient.  Après le match nul entre Marseille er Montpellier hier (3-3), les rennais peuvent faire la grosse opération de la journée dans la lutte à la cinquième place. Motivation décuplée.

Côté nantais : On présentait la double réception de Lorient et Nice comme primordiale après le succès contre Paris. Mais les canaris n’ont été en mesure de ne prendre qu’un petit point sur six possible. Résultat, une 19ème place bien méritée avant d’enchainer deux matchs délicats contre Rennes et Lyon. Depuis l’arrivée de Kombouaré, toutefois, le FC Nantes ne perd plus à l’extérieur (deux victoires, un nul)… un motif d’espoir pour revenir de Rennes avec quelque chose ?

 

Dernières confrontations :

Au match aller, pour la première de Raymond Domenech sur le banc nantais, les deux équipes s’étaient quittées sur un insipide 0-0. Le dernier déplacement du FCN au Roazhon Park ravive quant à lui de mauvais souvenirs aux supporters nantais. Rappelons que les jaunes menaient 2-1 avant de craquer à deux reprises dans le temps additionnel. Depuis la remontée en 2013, le FC Nantes ne s’est imposé que deux fois en seize matchs contre son voisin. La tâche s’annonce donc très délicate cet après-midi pour les hommes de Kombouaré

 

Les groupes :

Côté rennais : Bruno Genesio a convoqué 20 joueurs pour ce derby face au FC Nantes. Plusieurs absents à signaler, notamment Doku, Ghobo et Jonas Martin.

Le groupe rennais : Gomis, Salin - Maouassa, Dalbert, Truffert, Aguerd, Da Silva, Nyamsi, Soppy, Traoré - Grenier, Camavinga, Bourigeaud, N'Zonzi, Ugochukwu - Tait, Guirassy, Terrier, Hunou, Del Castillo.

Composition probable : Gomis -  Truffert, Aguerd, Da Silva, Traoré - Tait, N'Zonzi, Camavinga, Bourigeaud - Terrier, Guirassy.

 

Côté nantais : Pas d'absents à déplorer hormis Quentin Merlin, absent alors qu'il faisait partie du groupe lors des dernières sorties du FC Nantes. Renaud Emond fait son retour sur la feuille de match. Aux dernières nouvelles, Antoine Kombouaré pourrait opter pour un 5-4-1. 

Le groupe nantais : Lafont, Petric - Appiah, Casteletto, Corchia, Fabio, Girotto, Pallois, Traoré - Bamba, Blas, Chirivella, Coco, Louza, Pereira de Sa, Touré - Coulibaly, Emond, Kolo Muani, Simon.

Composition probable : Lafont - Corchia, Pallois, Girotto, Casteletto, Traoré - Blas, Touré, Chirivella, Simon - Kolo Muani.