Dans le vestiaire, J17 : FCN - DFCO
Dans le vestiaire, J17 : FCN - DFCO
L'équipe Première
Dans le vestiaire, J17 : FCN - DFCO
Après avoir retrouvé le goût du succès à domicile dimanche dernier face à Toulouse, Nantes a, non sans démériter, perdu au Parc des Princes mercredi. Face à une équipe dijonnaise qui va mieux qu’en début de saison, les Canaris ont pour mission cet après-midi d’aller chercher les trois points dans une Beaujoire où la Brigade Loire pourra donner de la voix.
Colin Revault
08 décembre 2019

Le match :

Loin d’être un classique du championnat, Nantes – Dijon est un match de milieu de tableau depuis quelques saisons. Inhabituellement proposée le dimanche après-midi, cette rencontre s’intercale entre un Reims – Saint Étienne et un Marseille – Bordeaux, qui susciteront sans doute plus d’intérêt. Mais pour tous ceux ayant l’occasion de se déplacer à la Beaujoire, ce sera l’occasion de retrouver la Brigade Loire après un match de punition face à Toulouse. Il n’y a plus qu’à espérer que le spectacle soit au rendez-vous sur le terrain.

 

La forme :

Côté nantais : Défaits 2-0 à Paris, les Nantais ont montré tout de même un beau visage face au club de la capitale. La victoire face à Toulouse le week-end dernier avait mis fin à la spirale négative, et depuis, on sent que la confiance est de retour. Face à Dijon, équipe largement abordable, tout autre résultat qu’une victoire serait une contre-performance pour les Canaris. Après ce match, Nantes se déplacera à Nîmes, en grande difficulté, avant de recevoir Angers, club qui lui réussit plutôt bien ces dernières saisons, sans oublier le match face à Strasbourg en Coupe de la Ligue. Afin de finir 2019 en beauté, les Nantais seraient bien inspirés de gagner et de prendre un maximum de points sur ces matchs.

 

Côté dijonnais : La forme est là, mais le bilan reste terni par les points, qui ne reflètent pas le niveau de jeu. Le nul obtenu face à Montpellier mercredi est vu comme une frustration par les Dijonnais, qui auraient pu mieux faire, et le club bourguignon est toujours en danger, flirtant avec la zone rouge. Actuellement, ils ont quatre petits points d’avance sur Nîmes et Toulouse, qui pointent aux dernières places du classement. Et si l’on observe du mieux par rapport au début de saison, Dijon n’arrive pas à confirmer.

 

Dernières confrontations :

Depuis la remontée dans l’élite du club bourguignon, Dijon réussit plutôt bien à Nantes, avec huit buts marqués contre cinq encaissés. La saison passée, Nantes s’était incliné à Dijon 2-0 au match aller très tôt dans le championnat, avant de gagner 3-0 au retour. Abdoulaye Touré, Kalifa Coulibaly et Valentin Rongier avaient été les buteurs pour les Canaris.

 

Les groupes :

Côté nantais : Le technicien breton pourra compter sur le retour de son capitaine Abdoulaye Touré ainsi que de son attaquant Kalifa Coulibaly, tous les deux absents de dernière minute face à Paris. Fàbio et Marcus Coco sont toujours les deux seuls blessés du groupe nantais. À noter la présence dans le groupe de Mehdi Abeid, qui jouera pour la première fois contre son ancien club.

Le groupe : Lafont, Olliero – Appiah, Basila, Girotto, Pallois, Traoré, Wagué – Abeid, Benavente, Blas, Louza, Moutoussamy, Touré – Bamba, Coulibaly, Simon, Youan.

Composition probable : Lafont – Traoré, Pallois, Girotto, Appiah – Touré (cap.), Louza – Simon, Blas, Bamba – Coulibaly.

 

Côté dijonnais : Pour le club bourguignon, ce n’est pas facile. L’infirmerie est pleine, Dijon ne peut pas compter sur de nombreux piliers de l’effectif (Nayef Aguerd, Senou Coulibaly, Ngonda Muzinga, Julio Tavares, Frédéric Sammaritano), tous blessés. Mais l’absent le plus important est sans aucun doute le gardien Alfred Gomis, meilleur dijonnais depuis le début de la saison, qui laisse à Runarsson les cages bourguignonnes.

Le groupe : Haftout, Runarsson – Alphonse, Barbet, Chafik, Ecuélé Manga, Mendyl, Ngouyamsa – Amalfitano, Balmont, Loiodice, Ndong, Pereira, Soumaré, Baldé – Cadiz, Chouiar, Mavididi.

Composition probable : Runarsson – Chafik, Ecuélé Manga, Mendyl, Alphonse – Amalfitano, Balmont (cap.) – Ndong, Chouiar, Mavididi, Cadiz.

 

Allez Nantes !