Dans le vestiaire, J16 : ESOF Vendée La Roche-sur-Yon – FC Nantes
Dans le vestiaire, J16 : ESOF Vendée La Roche-sur-Yon – FC Nantes
Féminines
Dans le vestiaire, J16 : ESOF Vendée La Roche-sur-Yon – FC Nantes
Après la décevante défaite à domicile face à Orléans la semaine passée, les Jaune et Verte vont essayer de rebondir ce dimanche à 14h30, au stade de Saint André d’Ornay. Souvent meilleures dans la réaction que dans l’action, les joueuses de Tanguy Fétiveau auront deux objectifs. Le premier sera de poursuivre leur magnifique série à l’extérieur afin de se relancer dans la lutte acharnée pour la seconde place dans le groupe A derrière Issy. Le second sera de maintenir à distance au classement les Ornaysiennes tout en prenant une revanche sur le non-match effectué à l’aller (défaite 0-2).
Fabrice Harcouet
01 March 2020

Le match :

Si l’on suit le schéma de la saison, qui consiste en des performances compliquées à la maison, suivies de prestations abouties à l’extérieur, il est logique d’espérer apercevoir le beau visage des Nantaises en ce dimanche de tempête Léon.
Ce duel entre voisins s’annonce particulièrement disputé entre des Yonnaises conquérantes à domicile et des Ligériennes revanchardes et quasiment irrésistibles en terres adverses.
Dans ce groupe A, huit points seulement séparent Rodez, second, de Saint-Maur, neuvième. Au cœur de cette lutte acharnée, l’opposition entre Nantes, troisième, et La Roche-sur-Yon, septième, séparés par cinq petits points, est d’une importance capitale.
L’occasion également de mettre ses dernières forces dans la bataille avant une trêve de deux semaines.


La forme :

Côté vendéen : Après un début de saison très compliqué, les partenaires de l’excellente Maureen Cosson se sont ressaisies. Le parcours reste irrégulier, et assez inverse à celui des Ligériennes. Les Ornaysiennes affichent en effet des lacunes à l’extérieur, avec une seule victoire, à la Jonelière lors du match aller. Par contre, à domicile, les joueuses de Florence Audoin et Bastien Pasquereau sont intraitables, avec six victoires pour une seule défaite. Les coéquipières de la gardienne Laura Lacoste restent d’ailleurs sur un probant succès face à Montauban (2-0) la semaine passée.
Depuis le début de la saison, cette équipe expérimentée se montre solide avec la cinquième meilleure défense du groupe A (23 buts encaissés). L’attaque, quant à elle, se situe au huitième rang (25 buts marqués) et se montre dépendante des performances de Maureen Cosson, quatrième au classement des buteuses avec neuf réalisations.

Côté nantais : Les résultats à la Jonelière plombent la saison des joueuses de Tanguy Fétiveau. C’est un fait, il est évident et il a été analysé à de multiples reprises. Les joueuses ont cependant le grand mérite de toujours savoir rebondir lors de leurs déplacements suivants. Six victoires et un match nul et vierge chez le leader isséen depuis le début de l’exercice 2019-2020. Un parcours de candidat avéré à la montée dans l’élite. Les partenaires de Leïla Peneau restent en plus sur un magnifique succès en terres montalbanaises début février (1-4).
A noter pour ce week-end les absences d’Anaïs Messager et d’Elodie Dinglor. La défense est décimée et cela forcera peut-être le staff à repositionner la capitaine Charline Volard en défense centrale, comme cela avait été aperçu lors d’un match amical face à Saint-Etienne l’été dernier.


La joueuse nantaise à suivre :

Malgré le contexte difficile d’un match raté collectivement, Roseline Eloissaint a effectué des premiers pas encourageants face à Orléans la semaine passée. De bons déplacements, de la vitesse ainsi qu’une bonne conservation du ballon, l’internationale haïtienne présente un profil intéressant et surtout complémentaire des autres joueuses offensives de l’effectif. Avec le temps de jeu qui lui sera accordé, à elle de démontrer qu’elle est capable de s’inscrire dans le collectif nantais et de lui apporter une vraie plus-value.


Le groupe vendéen :

Lacoste, Imlak – Alberbide, Benard, Boban, Guilbaud, Marchadié, Roux, Segretain – Boisneau, Cosson, Faity, Guyard, Lemarchand, Paillat, Pierre-Jean – Borde, De Sousa, Muller, Sutcliffe


Le groupe nantais :

Malbo, Carré – Lhotelier, Micheneau, Leuko, Diaz – Volard, Gathrat, Béché, Baldé, Jeudy, Le Moguedec, Peneau – Guillard, Eloissaint, Goutard


Les autres rencontres du groupe A :

Albi – Rodez
Brest – Bergerac
Issy – Orléans
Montauban – Toulouse
Saint-Malo – Saint-Maur


Allez Nantes !