Dans le vestiaire, J14 : après l'humiliation, le rebond ?
Dans le vestiaire, J14 : après l'humiliation, le rebond ?
L'équipe Première
Dans le vestiaire, J14 : après l'humiliation, le rebond ?
Le FC Nantes s'est fait corriger à domicile par Strasbourg dimanche dernier (0-4), ce qui a entraîné l'éviction de Christian Gourcuff, mardi. Les Canaris, qui seront sous les ordres de Patrick Collot jusqu'au mois de janvier a minima, sont à un tournant de leur saison : s'ils ne gagnent pas face à la lanterne rouge dijonnaise, leur avenir s'assombrira encore un peu plus...
Pierre Hamon
13 décembre 2020

Le match

Les Jaunes et Verts, quatorzièmes de Ligue 1 avec treize points, sont dans une phase très compliquée. Ils reçoivent de nouveau une équipe de bas de tableau : après la claque reçue contre Strasbourg, c'est Dijon, dernier avec huit points, qui se déplace à la Beaujoire. En cas de nul ou de défaite pour Nantes, la zone rouge, qui n'est déjà pas très loin, se rapprocherait dangereusement. « Il faut retrouver une solidité défensive parce qu'on prend beaucoup de buts. C'était notre force la saison passée. On va aussi sans doute changer certaines choses offensivement, dans le dispositif comme dans l'animation », expliquait Patrick Collot, entraîneur intérimaire depuis le limogeage de Christian Gourcuff.

 

La forme

Côté nantais - Les coéquipiers d'Alban Lafont restent sur une série de quatre matchs sans victoire, avec deux revers récents contre l'OM (1-3) et Strasbourg (0-4). Depuis le début du championnat 2020-2021, ils n'ont gagné qu'à trois reprises. Le dernier succès remonte au mois dernier, sur la pelouse de Lorient (2-0). Depuis le nul en ouverture face à Bordeaux (0-0), les Nantais ont encaissé au moins un but sur onze de leurs douze derniers matchs.

Côté dijonnais - Malgré une dernière place au classement, Dijon va mieux. Ils n'ont subi qu'une seule défaite sur leurs cinq derniers matchs (trois nuls et une victoire). Sur la pelouse de Nice, le 29 novembre dernier, ils ont glané leur premier succès en Ligue 1 (3-1). Lors de la dernière journée, ils ont obtenu le point du nul face à Saint-Étienne (0-0), à domicile.

 

Dernières confrontations

La saison dernière, Nantes n'a pas perdu face à Dijon. Lors du match aller, ils l'ont emporté à la Beaujoire (1-0) grâce à un but de Ludovic Blas. Le 8 février dernier, en terre bourguignonne, ils avaient arraché le nul miraculeusement (3-3), grâce à une réalisation de Moses Simon en première période et un but d'Andrei Girotto dans le temps additionnel.

 

Les groupes

Côté nantais - Patrick Collot a convoqué un groupe élargi de 21 joueurs pour la réception de Dijon. Charles Traoré est de retour après avoir contracté le Covid-19. Roli Pereira, Kalifa Coulibaly, Anthony Limbombe et Jean-Kévin Augustin sont toujours forfaits. Andrei Girotto pourrait être titularisé dans le milieu de terrain, lui qui avait été reconverti défenseur central par Christian Gourcuff, avec réussite.

Le groupe : Lafont, Petric - Appiah, Basila, Castelletto, Corchia, Fabio, Girotto, Pallois, Traoré - Abeid, Bamba, Blas, Chirivella, Coco, Louza, Touré - Emond, Kolo Muani, Ndilu, Simon.

Composition probable : Lafont - Corchia, Castelletto, Pallois, Fabio - Louza, Girotto - Bamba, Blas, Simon - Kolo Muani.

 

Côté dijonnais - L'entraîneur David Linarès enregistre le retour de suspension de Fouad Chakif, mais fait face à une hécatombe de forfaits : Wesley Lautoa, Yassine Benzia, Senou Coulibaly, Ahmad Ngouyamsa, Arthur Zagré, Roger Assalé, Mama Baldé (blessés) et Pape Cheick Diop (suspendu) sont absents.

Le groupe : Allagbé, Racioppi - Boey, Chafik, Chala, Ecuele Manga, Muzinga, Panzo, Racovitan - Celina, Dina Ebimbe, Dobre, Marié, Ndong, Sammaritano, Younoussa - Chouiar, Konaté, Scheidler.

Composition probable : Racioppi - Boey, Ecuele Manga, Panzo, Muzinga - Ndong, Marié - Chouiar, Celina, Dina Ebimbe – Konaté.