Dans le vestiaire, J13 : FCN - ASSE
Dans le vestiaire, J13 : FCN - ASSE
L'équipe Première
Dans le vestiaire, J13 : FCN - ASSE
Après trois défaites consécutives en championnat, et malgré la parenthèse enchantée en Coupe de la Ligue contre le Paris FC (8-0), le FC Nantes doit retrouver le chemin de la victoire face à l'AS Saint-Étienne cet après-midi (17h). Cette rencontre entre deux clubs historiques de Ligue 1 sera également l'occasion pour la Brigade Loire de fêter ses 20 ans. Il y aura du spectacle en tribune et, on l'espère, sur le terrain.
Pierre Hamon
10 November 2019

Le Match

Ce classique de Ligue 1 oppose deux équipes aux dynamiques différentes : Nantes (6e après les premiers matchs du week-end) a perdu ses trois dernières rencontres en championnat tandis que l'ASSE version Puel (9e) est toujours invaincue toutes compétitions confondues (3 victoires, 3 nuls). Les Jaunes devront être la hauteur des 20 ans de la Brigade Loire pour vaincre les Verts et retrouver le podium. Plus de 32 000 spectateurs sont attendus cet après-midi (17h) au Stade de la Beaujoire.

 

La Forme

Côté nantais : Les Canaris restent sur trois défaites d'affilée en championnat à Metz (0-1), contre Monaco à domicile (0-1) et plus récemment face à Bordeaux le week-end dernier (0-2). Même si l'équipe de Christian Gourcuff a surclassé le Paris FC le 30 octobre dernier en Coupe de la Ligue (8-0), les maux offensifs nantais sont toujours présents, le FCN étant la 18ème attaque de Ligue 1. Le technicien breton doit trouver la solution pour remédier à ce problème, peut-être en titularisant deux attaquants, Youan et Coulibaly, devant.
 

Côté stéphanois : Depuis l'arrivée de Claude Puel sur le banc de touche stéphanois, les Verts n'ont plus connu la défaite, que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue Europa. Cette semaine néanmoins, Saint-Étienne a concédé un nul décevant en Ukraine contre Oleksandria (2-2), alors qu'il menait 2-0 à la 83e minute. En championnat, le club du Forez reste sur quatre victoires sur ses cinq dernières rencontres (contre Nîmes, Lyon, Bordeaux et Monaco, 1-0 à chaque fois). 

 

Dernières confrontations :

La saison dernière, Nantes avait lourdement chuté à Geoffroy-Guichard face aux Verts (0-3) lors du match aller. Le 30 janvier 2019, un match difficile sur le plan émotionnel suite à la disparition d'Emiliano Sala avait accouché d'un match nul (1-1). Majeed Waris, bien servi par Kalifa Coulibaly, avait répondu à l'ouverture du score de Rémy Cabella. Le dernier succès nantais contre Saint-Étienne remonte au 10 janvier 2016 (buts de Johan Audel et Kolbeinn Sigthorsson), à la Beaujoire.

 

Les groupes :

Côté nantais : Christian Gourcuff a dû composer son groupe en prenant en compte quelques absents : Moustache (reprise), Appiah (réathlétisation), Fabio, Coco (genou) et Homawoo (convalescence) ne sont pas opérationnels, voire blessés. Le technicien breton n'a pas retenu Wagué en défense. Traoré et Krhin sont, eux, de retour. Le premier revient après une longue pubalgie qui l'a éloigné des terrains pendant près d'un mois et demi : il devrait être titulaire cet après-midi, tout comme Basila en tant que latéraux.

Le groupe : Lafont, Olliero - Basila, Girotto, Pallois, Prado, Traoré - Abeid, Benavente, Blas, Krhin, Louza, Moutoussamy, Touré - Bamba, Coulibaly, Simon, Youan.

Composition probable : Lafont - Basila, Girotto, Pallois, Traoré - Abeid, Touré - Blas, Louza, Simon - Coulibaly.


 

Côté stéphanois : Sept joueurs sont absents chez les Verts. Six d'entre eux sont blessés : Fofana (tendon rotulien), Saliba, Abi (pied), M'Vila (phlébite), Cabaye et Monnet-Paquet (genou). Aholou n'a lui pas été retenu par Claude Puel. Ce dernier reconduit une défense à cinq, avec Perrin et Palencia de retour dans le onze de départ. Devant, Khazri, Bouanga et Hamouma seront chargés d'animer le secteur offensif.

Le groupe : Bajic, Ruffier, Moulin - Moukoudi, Kolodziejczak, Silva, Trauco, Palencia, Perrin, Debuchy - Boudebouz, Camara, Diousse, Youssouf - Honorat, Nordin, Bouanga, Hamouma, Beric, Khazri.

Composition probable : Ruffier - Palencia, Debuchy, Perrin, Kolodziejczak, Silva - Youssouf, Camara - Khazri, Bouanga, Hamouma.