Dans le vestiaire, J13 : FC Nantes – VGA Saint-Maur
Dans le vestiaire, J13 : FC Nantes – VGA Saint-Maur
Féminines
Dans le vestiaire, J13 : FC Nantes – VGA Saint-Maur
A la suite d’un déplacement victorieux, mais délicat, à Albi, les Nantaises retrouvent la Jonelière ce dimanche à 14h30 pour leur premier match à domicile de l’année. Elles accueillent un adversaire dangereux, la VGA Saint-Maur, avec pour objectif de valoriser le succès durement acquis en terre albigeoise et de conserver la seconde place au classement dans le groupe A.
Fabrice Harcouet
26 January 2020

Le match :

Les difficultés des joueuses de Tanguy Fétiveau sur leur terrain sont bien connues. Le bilan, pour l’heure, est de deux victoires, un match nul et trois défaites en championnat. Des statistiques embarrassantes lorsque l’on joue le haut du tableau. Une défaite en Coupe de France face à Orléans fin novembre est même venue assombrir encore un peu ce constat.
Les Saint-Mauriennes, quant à elles, présentent un bilan de deux victoires et de trois défaites à l’extérieur. Et hormis un match sans face à Montauban (défaite 6-1), les joueuses du Val-de-Marne affichent, en général, un visage conquérant.
Quatre points seulement séparent la VGA Saint-Maur, septième au classement, du FC Nantes, situé sur la seconde marche du podium. Un match pivot s’annonce donc.
A la suite de cette opposition, les deux formations se retrouveront à nouveau en pause, et ce, jusqu’au dimanche 9 février. Le week-end prochain est, en effet, consacré aux huitièmes de finale de la Coupe de France, et les deux équipes sont déjà éliminées.


La forme :

Coté saint-maurien :
Au sein de ce groupe A, entre la seconde place au classement et la neuvième position, la hiérarchie est très fluctuante et évolue de semaine en semaine. Huit équipes se tiennent en seulement sept points. Les partenaires de Kenza Chapelle se trouvent au beau milieu de ce peloton. Quatrième meilleure attaque et sixième défense la plus solide, les Saint-Mauriennes présentent un profil équilibré, jeune et relativement à l’aise dans tous les compartiments du jeu. Pas de point fort exceptionnel, mais peu de réelles faiblesses également. La dynamique actuelle est très positive avec quatre victoires lors des cinq dernières journées de championnat.

Côté nantais : La reprise face à Albi a été fructueuse au niveau des points, mais assez peu en ce qui concerne le jeu développé. Les miracles se répètent rarement semaine après semaine. Il va donc falloir proposer une toute autre copie ce dimanche à la Jonelière, si les partenaires d’Audrey Lhotelier veulent rééditer leur performance du match aller (victoire 4-1).
De retour après un match de suspension, Anaïs Messager et Amandine Béché feront beaucoup de bien au collectif nantais. La présence ou non de la capitaine Juliane Gathrat, blessée la semaine passée, sera à observer.
Exemplaires à l’extérieur, les Jaunes et Vertes doivent essayer de se relâcher mentalement lorsqu’elles évoluent à domicile. Jouer simple, être agressives dans le bon sens du terme et profiter des qualités de percussion de leurs joueuses offensives.
A la maison, afin de performer et de vivre une belle deuxième partie de saison, il faudra mettre en place tous ces ingrédients.


La joueuse nantaise à suivre :

Cinquième attaque du groupe A, les Ligériennes ont inscrit 25 buts en douze matchs. C’est bien, mais peut mieux faire. Il y a déjà eu dix buteuses différentes. Cette diversité est une bonne chose, car cela signifie que le danger peut venir de partout, et que l’attaque n’est pas dépendante d’une ou deux joueuses. Toutefois, cela démontre également une certaine faiblesse au poste d’avant-centre. C’est tout un équilibre d’équipe et un soutien qu’il faut améliorer afin d’aider Claire Guillard, notamment, à s’inscrire plus régulièrement au score. Auteure de cinq buts lors des trois premières journées de championnat, la numéro neuf est muette depuis le match aller face à Saint-Maur. Toujours combative et utile dans son jeu en pivot, elle doit être plus et mieux accompagnée afin de pouvoir bénéficier de plus d’occasions de but. Charge à elle, ensuite, de démontrer toute son efficacité.


Le groupe saint-maurien :

Le Pareux – De Sousa, Duranty, Fofana, Hacard, Konté, Lessard, Mpome, Nado, Ronez, Seghir, Sidney, Villetard – Albon, Courel, De Seixas, Descamps, Doria, Lopes Valera – Boumrar, Chapelle, Diop, El Ghazouani, Kassi, Martins, Montgénie, Renoux, Sorel, Zemzem


Le groupe nantais :

Carré, Malbo – Lhotelier, Diaz, Dinglor, Leuko, Messager, Micheneau – Baldé, Béché, Charbonnier, Gathrat, Goutard, Le Moguedec, Le Moing, Peneau, Volard – Guillard, Pian


Les autres rencontres du groupe A :

Rodez – Issy
La Roche – Brest
Montauban – Albi
Toulouse – Saint-Malo
Bergerac – Orléans


Allez Nantes !