Dans le Vestiaire, J12, FCGB – FCN
Dans le Vestiaire, J12, FCGB – FCN
L'équipe Première
Dans le Vestiaire, J12, FCGB – FCN
4 jours après son succès contre le Paris FC (8-0) en Coupe de la Ligue, le FC Nantes remet le couvert en Gironde ce dimanche. Au Matmut Atlantique, les jaunes-et-verts viennent défier leurs historiques rivaux bordelais. Un classique du championnat de France entre deux formations séparées de seulement 4 points au classement, le tout orchestré par la tempête Amélie… un programme qui promet une confrontation animée !
Elliott Bureau
03 November 2019

Le Match :

Derby, pas derby ? Le principal n’est pas là. Les deux plus grands clubs de la façade ouest de la France s’affrontent aujourd’hui en Gironde. Avec 14 titres de champions de France sur la pelouse, les rencontres entre Nantais et Bordelais sont tous les ans placées sous haute tension. Cette saison, le fait que les deux clubs ont plutôt bien entamé leur exercice ajoutera encore un peu plus de piment à cette confrontation qui s’annonce d’ores et déjà épicée. Sur le terrain comme en tribunes, c’est 90 minutes de combat acharné qui attend les Nantais cet après-midi. Joueurs et supporters s’accorderont sur un point : cette saison, hors de question de rentrer de Gironde avec une valise comme l’an dernier (3-0). 

 

La Forme :

Côté bordelais : A l’instar des Nantais, les hommes de Paulo Sousa ont fait le travail cette semaine en se défaisant de Dijon à domicile (2-0). Toutefois, également à l’image des jaunes-et-verts, les Girondins restent sur deux défaites d’affilée en championnat dont un véritable calvaire à Lille (3-0). À domicile, les marines-et-blancs ne se sont plus imposés depuis le 14 septembre contre Metz. À partir de cette date, ils ont enchainé un match nul contre Brest (2-2) puis deux défaites 0-1 contre le PSG et l’AS Saint-Etienne. Entre temps, les Bordelais se sont tout de même imposés 3-1 en terres toulousaines à l’occasion du « Derby de la Garonne ». C’est donc une équipe très irrégulière et capable du meilleur comme du pire qui se présentera cet après-midi contre les hommes de Christian Gourcuff… méfiance.

Côté nantais : Forts d’un impressionnant succès 8-0 contre une bien faible équipe du Paris FC, les canaris se présentent en terres girondines avec le moral au plus haut. Cependant, il faudra à tout prix éviter l’excès de confiance cet après-midi. Rappelons que les jaunes-et-verts restent sur deux revers d’affilée en championnat face à Metz et Monaco. C’est par ailleurs la première fois de la saison que les hommes de Christian Gourcuff enchainent deux défaites en deux matchs. Il sera important pour les Nantais de rester humbles et concentrés contre les Bordelais, sous peine de voir cette surprenante deuxième place leur filer entre les doigts dès ce week-end ! 

 

Dernières confrontations :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Matmut Atlantique ne réussit pas au FC Nantes. Si l’on met de côté la mémorable victoire en Coupe de France (3-4) en 2015, l’octuple champion de France n’est jamais parvenu à s’imposer en championnat dans le nouveau stade bordelais. La dernière victoire nantaise en Ligue 1 en Gironde remonte à 2013, l’année de la remontée. Cette saison-là, les hommes de Michel Der Zakarian s’étaient imposés 3-0 à Chaban Delmas. 3-0, c’est d’ailleurs le score sur lequel ceux de Vahid Halilhodzic s’étaient inclinés il y a un peu plus de 12 mois… espérons que le cru 2019 sera meilleur ! 

 

Les groupes :

Côté bordelais : Hormis Yacine Adli (blessé) et Youssouf Sabaly (en reprise), Paulo Sousa dispose de l’intégralité de son effectif pour affronter le FC Nantes. Les Girondins devraient évoluer dans leur désormais traditionnel 3-5-2. Devant Benoît Costil, ce sont Mexer, Koscielny et Pablo, les 3 hommes de base du technicien portugais qui devraient être alignés. Le doute s’installe plus du côté droit de la défense bordelaise. Si Benito devrait bien occuper le couloir gauche, le journal l’Equipe annonce François Kamano dans une position de piston à l’opposé du latéral suisse. Information à prendre avec des pincettes, mais Enock Kwateng pourrait bien être sur le banc au moment de retrouver son club formateur. Au milieu, c’est Youcef Aît Bennasser qui est pressenti pour épauler Otavio derrière une attaque classique : De Préville, Briand, Hwang.

Le groupe bordelais : Costil, Poussin – Benito, Jovanovic, Koscielny, Kwateng, Mexer, Pablo, Poundje – Aït-Bennasser, Basic, Otavio, Tchouaméni – Briand, De Préville, Hwang, Kalu, Kamano, Maja.

Composition probable : Costil – Benito, Pablo, Koscielny, Mexer, Kamano – Aït-Bennasser, Otavio – De Préville, Briand, Hwang.

 

Côté nantais : Une hécatombe sur les côtés. Avec les blessures de Traoré, Fabio puis Appiah, Christian Gourcuff va une nouvelle fois devoir composer sans latéral de métier. Comme contre le Paris FC, c’est logiquement Thomas Basila qui devrait être titularisé sur le côté droit tandis que Samuel Moutoussamy occupera le couloir gauche. À part ça, hormis la traditionnelle absence de Marcus Coco, le coach breton dispose de son effectif complet. Excellent cette semaine pour son retour de suspension, Imran Louza devrait être reconduit aux côtés d’Abdoulaye Touré en lieu et place de Mehdi Abeid. Pour le reste, c’est une attaque classique qui devrait être alignée avec Moses Simon sur l’aile gauche, Kader Bamba à droite et Ludovic Blas en soutien de Kalifa Coulibaly.

Le groupe nantais : Lafont, Olliero – Basila, Girotto, Pallois, Prado, Wagué – Abeid, Benavente, Blas, Kayembe, Louza, Moutoussamy, Touré – Bamba, Coulibaly, Simon, Youan.

Composition probable : Lafont – Moutoussamy, Girotto, Pallois, Basila – Louza, Touré – Simon, Blas, Bamba – Coulibaly.

Bon match à tous, et allez Nantes !