Dans le vestiaire, J11 : FC Nantes – Stade Brestois 29
Dans le vestiaire, J11 : FC Nantes – Stade Brestois 29
Féminines
Dans le vestiaire, J11 : FC Nantes – Stade Brestois 29
A cause d’une élimination prématurée en Coupe de France face à Orléans, les Nantaises vont se retrouver avec une très longue trêve hivernale. En effet, ce dimanche à 14h30 à la Jonelière, leur calendrier pour cette riche année 2019 se conclut avec la réception du Stade Brestois 29. Un nouveau choc dans le haut du tableau du groupe A qui pourrait permettre, en cas de victoire, d’assurer une place sur le podium au terme de la phase aller du championnat.
Fabrice Harcouet
08 December 2019

Le match :

C’est une première opposition en compétition officielle pour ces deux équipes, issues de sections féminines assez récemment créées. Une confrontation de haut de tableau également, même si le classement est assez peu lisible pour le moment, en raison du report de quatre matchs dans les dernières semaines, dont un pour les Brestoises. Celles-ci mettront à jour leur calendrier en se déplaçant à Saint-Malo le dimanche 22 décembre.
Les joueuses de Tanguy Fétiveau ont disputé un match supplémentaire et comptent un point de plus que les Finistériennes.
Ce dimanche, la rencontre entre Montauban et Issy opposera également deux formations situées dans le top 5 de ce groupe A. Le classement va donc s’éclaircir un peu ce weekend, et en s’imposant, les Nantaises feraient une magnifique opération.


La forme :

Côté brestois : Sixième meilleure attaque et cinquième défense la plus performante dans ce groupe A de D2F, les partenaires de Marion Boishardy sont souvent au cœur de rencontres serrées. Capables de battre Rodez, elles sont, malgré tout, régulièrement en difficulté lors des rencontres face aux formations les mieux classées.
Les Bretonnes n’ont pas joué la semaine passée, en raison du report de leur match à Saint-Malo. Elles restent donc sur deux défaites en championnat, à Orléans et face à Issy, ainsi que sur une victoire lors du premier tour fédéral de Coupe de France à Lannion, formation de R2.
Le match reporté leur apportera certainement une plus grande fraîcheur physique, mais pourrait causer également un manque de rythme, notamment en début de partie.

Côté nantais : La série de quatre défaites consécutives à domicile toutes compétitions confondues s’est achevée dimanche dernier dans la douleur, avec une victoire face à Rodez. Un succès très important, autant pour le moral des troupes que pour les points au classement.
Les partenaires d’Audrey Lhotelier restent sur trois performances plutôt convaincantes. Excellentes à Saint-Malo, solidaires et efficaces face à Rodez, les Jaunes et Vertes avaient également fourni une belle prestation offensive contre Orléans en Coupe de France. Malheureusement, ce sont de grosses erreurs défensives qui avaient coûtées le match.
Hillary Diaz, au poste de latérale gauche, fait beaucoup de bien à la défense. Le milieu de terrain, sous l’impulsion de Leïla Peneau et d’Anaële Le Moguedec, commence clairement à monter en puissance. Les excentrées, Amandine Béché et Fatoumata Baldé, se montrent de plus en plus percutantes et efficaces.
La progression est notable, reste maintenant à démarrer les matchs dès le coup d’envoi, et d’être plus dans l’action que la réaction.
Il est juste dommage que ces six semaines de trêve hivernale viennent interrompre cette bonne période.


La joueuse nantaise à suivre :

Juliane Gathrat. La numéro six nantaise a pris le brassard de capitaine depuis quelques matchs. Suspendue dimanche dernier, elle a pu assister de très près à la victoire pleine de courage de ses coéquipières face à Rodez. Figure de proue du recrutement nantais l’été dernier, elle se montre capable de fulgurances, mais reste trop inconstante sur la durée d’un match, et peut parfois même en sortir à cause d’une trop grande nervosité.
Pétrie de qualités, l’ancienne bordelaise doit hausser son niveau de jeu et gagner en régularité. Avec ses deux jeunes partenaires de l’axe du milieu de terrain, elles formeraient ainsi un trio redoutable.


Le groupe brestois :

Desforges, Dufrien – Boishardy, Capitaine, Commaret, Grange, Renault – Bihan, Bosseur, Forest, Kermagoret, Mapangou, Quentel, Roy-Petitclerc, Salaun, Thouvenot, Zanoubi – Banner, Krell, Robert Le Gall, Tall


Le groupe nantais :

Carré, Malbo – Lhotelier, Diaz, Dinglor, Louis-Joseph, Messager, Micheneau – Baldé, Béché, Gathrat, Le Moguedec, Le Moing, Peneau, Volard – Goutard, Pian, Douet, Guillard


Les autres rencontres du groupe A :

Montauban – Issy
Toulouse – Saint-Maur
Albi – Saint-Malo
La Roche – Orléans
Rodez – Bergerac


Allez Nantes !