Dans le vestiaire, J-6 : US Orléans Loiret – FC Nantes
Dans le vestiaire, J-6 : US Orléans Loiret – FC Nantes
Féminines
Dans le vestiaire, J-6 : US Orléans Loiret – FC Nantes
La rencontre entre Orléans et le FC Nantes s’annonce accrochée samedi au stade de la Source dans le Loiret. En effet, les joueuses de Tanguy Fétiveau auront à cœur de ramener une sixième victoire de rang en D2 féminine. Elles devront faire face à une équipe orléanaise bien organisée et très efficace qui ne compte pas laisser les leaders du groupe s’emparer si facilement de la victoire.
Elena Cervelle
17 octobre 2020

Le match

Pour l’ouverture de la sixième journée de championnat en D2 féminine, les Nantaises se déplacent à Orléans avec l’objectif clair de ramener une sixième victoire consécutive. Mais la tâche s’annonce rude face à des Orléanaises bien en jambes et en confiance avec des ambitions de montée affichées.

Les joueuses de Tanguy Fétiveau devront faire preuve de professionnalisme et d’un état d’esprit irréprochable comme cela avait été le cas face à Metz, concurrentes directes à la montée également. Surtout, on peut s’attendre à ce que la défense nantaise soit mise à l’épreuve en connaissant les qualités offensives des joueuses du Loiret.

La forme

Côté orléanais - Depuis leur défaite lors de la première journée de championnat à Lille, les joueuses de Valentin Bobin ont réalisé un sans faute. Avec cinq victoires de rang, elles se sont vite remises en question et pointent désormais à la troisième place du classement, trois points derrière les Nantaises. Surtout, elles n’ont encore jamais été inquiétées à domicile.

Ainsi, les joueuses de La Roche sur Yon étaient reparties avec le plus gros revers de l’histoire du club et sept buts encaissés. Bien que la note soit moins salée, les Brestoises s'inclinent lourdement : 4-0. La tâche s’annonce donc difficile pour les Nantaises qui vont devoir faire preuve de sérieux notamment en défense où il faudra repousser les assauts de l’Algérienne Ikram Adjabi, co-meilleure buteuse du championnat, avec la Nantaise Anaïs Ribeyra, avec six buts marqués.

Côté nantais - Impeccables depuis cinq journées avec cinq victoires, les Nantaises sont comme sur un nuage. Mais avec deux points d’avance sur l’US Saint-Malo, elles ne doivent surtout pas relâcher leurs efforts. D’autant plus qu’après Orléans, elles vont enchaîner les matchs relevés en recevant Saint-Malo et en se déplaçant à Lille.

Avec un collectif bien en place et surtout un duo d’attaque en folie mené par Anaïs Ribeyra et Julie Pian (respectivement six et quatre buts inscrits), les Nantaises ont tout à gagner ce samedi. D’autant plus qu’avec le retour de Leila Peneau et d’Aurélie Gagnet, les joueuses de Tanguy Fétiveau ont davantage d’atouts pour se montrer dangereuses et tenter de ramener une sixième victoire de rang.

La Nantaise à suivre

Après six semaines de blessure, Aurélie Gagnet est de retour sur le terrain. Créditée de quinze petites minutes de jeu la semaine dernière face à Vendenheim, elle a déjà montré une partie de ses qualités qui feraient le plus grand bien à son équipe. Indiscutable en tant que latérale droite, la joueuse du Havre la saison passée s’est montrée rapide et très combative. Des atouts non négligeables,  surtout dans un match qui s’annonce très disputé. Egalement très adroite sur ses centres, elle pourrait créer des situations dangereuses qui serviraient les qualités de finisseuse de Ribeyra notamment. En somme, Aurélie Gagnet dispose d’un panel de qualités techniques qui auraient de quoi faire du bien à la formation nantaise pour déstabiliser les Orléanaises.

Les groupes

Orléans : N’Gazi, Moinet, Amaro, Jaffrelot, Monguillon, Quentin, Martin, Belkacemi, Adjabi, Ould Braham, Ninot, Allaoui, Belkasmi, Niakate, Wenger, Baldé

Nantes : Carré, Szemik, Hoarau, Lorgeré, Dhaeyer, Dinglor, Micheneau, Gagnet, Le Moguédec, Peneau, Pian, Bueno, Jeudy, Eloissaint, Goutard, Béché, Ribeyra

Les autres matchs

ESOF La Roche/Yon – RC Strasbourg Alsace

US Saint-Malo – RC Lens

FC Vendenheim – FC Metz

LOSC – Stade Brestois

AS Nancy Lorraine – VGA Saint-Maur

Allez Nantes !