Dans le vestiaire, J-3 : ASC - FCN
Dans le vestiaire, J-3 : ASC - FCN
L'équipe Première
Dans le vestiaire, J-3 : ASC - FCN
Les jours défilent, les semaines s'enchainent... et les journées de championnat viennent rythmer nos week-ends. 7 jours après le match nul concédé face à l'Olympique de Marseille, le FC Nantes se déplace au Stade de la Licorne, dans la Somme, pour défier l'Amiens SC. Analyse des forces en présence...
Elliott Bureau
24 August 2019

Le Match :

Vous l'aurez compris, le FC Nantes se déplace défier l'Amiens SC ce soir pour le compte de la 3e journée du championnat de France de Ligue 1. Avec seulement un petit point au compteur, les jaunes doivent vite réagir s'ils veulent éviter de se retrouver dans une position difficile très tôt dans la saison. La semaine dernière, les amiénois ont fait tomber le LOSC (1-0), équipe qui s'était déjà imposé face aux nantais lors de la première journée. Dans le Nord, les pensionnaires du Stade de la Licorne seront probablement portés par ce résultat avec pour unique objectif de bonifier ces 3 bons points glanés contre Lille. À 20h, c'est un match plus difficile qu'il n'y paraît qui attend le FC Nantes. Les hommes de Christian Gourcuff le savent, ce soir, il ne faudra pas gâcher autant d'occasions que la semaine dernière contre l'OM.

 

La Forme :

Côté amiénois : Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'Amiens SC connaît un début de saison correct numériquement parlant. Après un premier match difficile et une défaite logique à Nice, les blancs ont relevé la barre face à leurs voisins lillois. Toutefois, si cette victoire est un excellent résultat pour les hommes de Luka Elsner, il est important de rappeler le carton rouge discutable récolté par Soumaré dès la 39e minute. Un fait de jeu qui a grandement influé la suite d'une rencontre globalement dominée par des dogues en infériorité numérique. Ce n'est finalement qu'à la 70e que Sehrou Guirassy est parvenu à délivrer le Stade de la Licorne. Le constat est simple, avec 16 tirs pour seulement 5 cadrés sur les deux premiers matchs de la saison, l'ASC peine à se montrer dangereux. Toutefois, les nordistes sont parvenus à trouver le chemin des filets à deux reprise là où le FCN ne l'a fait qu'une seule fois... sur un tir dévié d'Andrei Girotto...

 

Côté nantais : Apathiques pendant 75 minutes lors de la première journée de championnat face au LOSC, les hommes de Christian Gourcuff ont montrés un autre visage la semaine dernier contre l'OM... du moins durant la seconde période. Les 20 dernières minutes auraient même dû faire basculer la rencontre en faveur des nantais qui se sont montrés très dangereux devant la cage de Steve Mandanda. Ce soir, il faudra s'appuyer sur cette bonne fin de match contre Marseille pour espérer repartir de la Somme avec les 3 points. Il sera également primordial de rester solide défensivement, car pour le moment, au vu des carences offensives affichées par les jaunes-et-verts, marquer plus d'un but paraît improbable.

 

Dernières confrontations :

En Ligue 1, Amiens est un adversaire qui convient plutôt bien aux nantais. Depuis sa promotion dans l'Elite, l'ASC affiche un bilan d'une victoire pour trois défaites face au FCN. À la Licorne, les hommes de Claudio Ranieri puis de Vahid Halilhodzic s'étaient imposés 1-0 et 2-1. Côté statistiques, il est intéressant de souligner que le FC Nantes a inscrit au moins un but lors de 10 de ses 11 matchs en terres amiénoises. A noter qu'Emiliano Sala n'est pas étranger aux différents succès nantais contre les nordistes, l'argentin ayant marqué à deux reprises sur les 3 confrontations qu'il a eu l'occasion de disputer entre ces deux équipes. 

 

Les groupes 

Côté amiénois : 3 absents de taille chez les blancs avec les forfaits de Mathieu Bodmer, Saman Ghoddos et Stiven Mendoza. Dans ces conditions, Luka Elsner devrait faire confiance à Sehrou Guirassy, Chadrac Akolo ou encore Gaël Kakuta au sein du secteur offensif de son probable 4-2-3-1. Dans ce système, Thomas Monconduit et Alexis Blin pourraient être alignés dans l'axe devant la défense. Buteur l'an dernier à la Beaujoire avec l'OGC Nice, Christophe Jallet devrait également être de la partie.

Le groupe amiénois : Gurtner, Dreyer - Gouano, Dibassy, Jallet, Aleesami, Lefort - Gnahoré, Monconduit, Blin, Zungu, Kakuta, Otéro, Timité - Guirassy, Konaté, Talal, Akolo, Cornette.

Composition probable : Gurtner - Jallet, Gouano, Dibassy, Aleesami - Monconduit, Blin - Akolo, Kakuta, Otéro - Guirassy.

 

Côté nantais : Pas d'absence de marque hormis la désormais classique non-sélection de René Krhin. Andrei Girotto devrait être reconcuit en défense centrale aux côtés de Nicolas Pallois. Intéressant la semaine dernière, Medhi Abeid conservera sa place dans le 11, très probablement aux côtés d'Abdoulaye Touré. Percutant lors de son entrée contre l'OM, Abdul Kader Bamba devrait obtenir sa première titularisation sur le côté gauche de l'attaque. Imran Louza se positionnerait quant à lui sur la droite tandis que Valentin Rongier prendrait place derrière Kalifa Coulibaly. Enfin, Christian Benavente et Simon Moses font bien partie du groupe et pourraient effectuer leurs débuts avec les jaunes-et-verts.

Le groupe nantais : Lafont, Olliero, Petric - Appiah, Fabio, Lima, Pallois, Wagué - Abeid, Bamba, Benavente, Girotto, Louza, Moutoussamy, Rongier, Touré - Coulibaly, Simon, Youan.

Composition probable : Lafont - Lima, Pallois, Girotto, Fabio - Abeid, Touré - Bamba, Rongier, Louza - Coulibaly.

 

Allez Nantes !