Dans le vestiaire Angers - Nantes : début de la mission commando
L'équipe Première
Dans le vestiaire Angers - Nantes : début de la mission commando
Max Drodelot | 14/02/2021

Barragistes et à trois points du 17ème, Lorient, les nantais sont en grand danger. Pour sauver le club, Antoine Kombouaré a débarqué à la Jonelière suite à l’éviction de Raymond Domenech, dans la foulée du match de Coupe de France face à Lens mercredi. L’ex-joueur du FCN disputera cet après-midi face à Angers (15h) son premier match sur le banc Jaune-et-Vert. Le début de sa mission commando.

Le match

Outre un derby que Nantes n'a plus gagné depuis mai 2018, la confrontation face à Angers est aussi une opposition de style. Stéphane Moulin fêtera son 400ème match sur le banc du SCO cet après-midi, après pratiquement dix années. L'entraîneur est l'exemple du modèle de stabilité du SCO. Et à l'aide d'un projet sportif solide, Angers s'affirme de plus en plus dans l'élite. Tout le contraire du FC Nantes qui navigue toujours à vue depuis 13 ans. Alors, Angers - Nantes c'est avant tout le match des deux opposés. La stabilité angevine face au cirque ambulant nantais qui impressionne dans la variété de ses numéros. 

 

La forme

Côté nantais - En pleine série record de 15 matchs consécutifs sans victoire, Waldemar Kita a fait appel à l'ex-nantais Antoine Kombouaré pour sauver le club. Quatrième entraîneur de la saison, celui qui a échoué à maintenir le TFC la saison dernière veut "prendre sa revanche", comme il l'a dit en conférence de presse. Le derby face à Angers marque le début de sa mission commando. 

Côté angevin - Chez les voisins en noir-et-blanc, ce n’est pas la grande forme non plus. Neuvièmes, les Angevins n’ont remporté qu’un seul match sur leurs six derniers en Ligue 1. Ils restent néanmoins sur une belle victoire 2-1 en Coupe de France face à Rennes. Attention donc à la réaction d’orgueil en championnat.  

 

Dernières confrontations

Nantes a du mal face à Angers ces derniers temps. Les Canaris n'ont plus gagné face à leur voisin depuis cinq matchs. Il faut remonter au 12 mai 2018 pour voir la dernière victoire nantaise. Les hommes de Claudio Ranieri s'étaient imposés 2-0 grâce à un sublime coup-franc de Lucas Lima et le premier but en jaune-et-vert de Kalifa Coulibaly. La saison dernière, les Nantais s'étaient inclinés 2-0 sur le terrain du SCO, au terme d'une rencontre insipide. Bobichon puis Thomas avaient puni les Canaris en seconde période. Alors que Nantes peinait à s'affirmer face à Rennes mais ne manquait pas d'assumer sa suprématie régionale face à Angers, il n'en est plus rien ces dernières années. 

 

Les groupes

Côté nantais - Pour son premier groupe, Kombouaré peut compter sur le retour du capitaine Pallois, auparavant suspendu suite à son rouge face à Monaco. Emond, touché par une entorse à la cheville, effectue lui aussi son retour. Titulaire en Coupe de France mercredi, Basila a été écarté du groupe. Augustin, dont on a perdu le compte du pourcentage de remise en forme, est toujours indisponible, quatre mois et demi après son arrivée. Fabio, blessé au genou, et Coulibaly, touché à la cuisse, sont tout deux aussi indisponibles.

Le groupe : Lafont, Petric - Appiah, Castelletto, Corchia, Girotto, Pallois, Traoré - Bamba, Blas, Coco, Chirivella, Limbombe, Louza, Mendy, Touré - Emond, Kolo Muani, Ndilu, Simon. 

La composition probable : Lafont - Appiah, Girotto, Pallois, Traoré - Chirivella, Louza - Coco, Blas, Simon - Kolo Muani. 

 

Côté angevin - Stéphane Moulin doit aussi faire avec quelques absences. Ibrahim Amadou, touché à l’aine en Coupe de France, n’est pas disponible. Ebosse et Bahoken sont toujours absents. Les Angevins peuvent tout de même compter sur le retour de Mathias Pereira Lage. 

Le groupe : Bernardoni, Butelle - Bamba, Doumbia, Manceau, Pavlovic, Thomas, Traoré - Bobichon, Cabot, Capelle, Coulibaly, Fulgini, Mangani, Thioub - Boufal, Cho, Diony, El Melali, Pereira Lage. 

La composition probable : Bernardoni - Doumbia, Thomas, Traoré, Manceau - Mangani, Amadou, Fulgini - Boufal, Cabot, Diony.