Dans le vestiaire, 1er tour fédéral de Coupe de France : FC Nantes - US Orléans
Dans le vestiaire, 1er tour fédéral de Coupe de France : FC Nantes - US Orléans
Féminines
Dans le vestiaire, 1er tour fédéral de Coupe de France : FC Nantes - US Orléans
Cette semaine, place à la Coupe de France. Avec l'entrée en lice des équipes de D2, les Nantaises ont l'honneur de recevoir une équipe de son groupe en championnat : l'US Orléans Loiret. Un bon moyen de se tester à domicile sans la pression du classement et de poursuivre l'embellie du dernier match face à Saint-Malo.
Olivier Dantas Lima
24 November 2019

La Compétition :

La Coupe de France existe aussi chez les Féminines depuis 2001. Sans surprise, c'est l'Olympique Lyonnais qui détient le plus grand nombre de finales sur les 18 précédentes éditions : 12 avec 8 victoires et 4 défaites. C'est sans compter les 2 titres du FC Lyon, club qui a été repris par l'OL.
Ce week-end, il s'agit du premier tour fédéral (64èmes de finale) où les équipes de D2 entrent en lice. Il y aura un second tour fédéral en décembre puis les 16èmes de finale verront la participation des équipes de D1.
Ainsi, avant de pouvoir espérer voir Amandine Henry, la ballon d'Or Ada Hegerberg ou Marie-Antoinette Katoto de près, il va d'abord falloir s'employer contre Orléans.

Le Match :

Les Nantaises connaissent les Orléanaises puisqu'elles font également partie du groupe A de D2. Les Nantaises ont un avantage psychologique puisqu'elles les ont vaincues 2-0 à l'extérieur en plein mois d'octobre.
Difficile de savoir si les équipes alignées seront celles habituées aux joutes du championnat où si les entraîneurs en profiteront pour faire jouer des filles en manque de temps de jeu. Une saison est longue et il est important de concerner tout le groupe.
L'an passé, les Orléanaises avaient échoué à domicile (1-2) au 2ème tour fédéral face au FC Vendenheim-Alsace, autre pensionnaire de D2. De leur côté, les Nantaises étaient parvenues à jouer un seizième de finale à la Jonelière contre un club de l'élite : une défaite sèche 0-3 contre le LOSC, la différence s'était faite majoritairement sur le défi physique.

La Forme :

Côté orléanais : L'état de forme des joueuses va dépendre de la façon dont l'équipe a géré la trêve internationale puis le match de championnat reporté dimanche dernier. 3 semaines sans compétition, cela pourrait jouer en fin de match si la partie est encore indécise. On peut noter que les Orléanaises restent sur deux victoires en D2 contre Saint-Malo et le Stade Brestois. Toutefois, en huit matchs joués, elles n'ont obtenu qu'une seule victoire à l'extérieur.

Côté nantais : Une période difficile depuis début octobre ponctuée par 3 défaites à domicile, une victoire à... Orléans (ça tombe bien) et un nul encourageant contre le leader isséen. La dernière prestation face à Saint-Malo a permis de se remettre dans le bon sens : un secteur offensif qui propose une bien meilleure animation et un milieu de terrain qui presse son adversaire assez haut. C'est la clé des succès futurs, il faut que les joueuses en prennent conscience et cette victoire devrait pouvoir servir de déclic. Pour ce match de Coupe de France, on pourrait presque penser que le fait de jouer à domicile est un handicap. En effet les Nantaises ont chuté lors de leurs trois derniers matchs à la Jonelière. Ce match est donc un bon moyen de casser cette spirale, quitte à passer par la loterie des tirs aux buts.

Allez Nantes !

 

Crédits photo : EGr lors de Orléans Nantes le 13 octobre 2019