Christian Benavente,  un ancien du Real Madrid à la Maison Jaune.
Christian Benavente,  un ancien du Real Madrid à la Maison Jaune.
L'équipe Première / Mercato
Christian Benavente, un ancien du Real Madrid à la Maison Jaune.
Seule recrue exotique du mercato nantais. Prêté pour une saison par les Egyptiens du Pyramids FC, Benavente arrive sur les bords de l’Erdre pour dynamiser le milieu de terrain. Portrait d’un joueur qui possède un parcours atypique.
Paul Verdier
17 septembre 2019

Seule recrue exotique du mercato nantais. Prêté pour une saison par les Egyptiens du Pyramids FC, Benavente arrive sur les bords de l’Erdre pour dynamiser le milieu de terrain. Portrait d’un joueur avec un parcours pas comme les autres. 

Un « citoyen de monde », c’est par cette expression que l’on peut décrire Christian Benavente. Né dans la banlieue de Madrid d’un père espagnol et d’une mère péruvienne. Formé au Real Madrid, l’international péruvien est passé par l’Angleterre, la Belgique et plus récemment par l’Egypte avant d’arriver en France. Benavente a pratiqué différents types de football sur différents continents. Cette saison avec le FC Nantes il découvre un nouveau championnat, la Ligue 1 pour réellement lancer sa carrière.

Issu du centre de formation du Real Madrid qu’il intègre très jeune (8 ans). Il passe les différentes catégories d’âge avant de rejoindre l’équipe réserve du Real Madrid, « Real Madrid Castilla » en 2013 à 18 ans. Il joue pendant deux ans sous les ordres d’un certain Zinedine Zidane. Pendant cette période il côtoie des futures stars du Real Madrid tel que Nacho, Lucas Vasquez… Néanmoins le Real Madrid décide de se séparer de son milieu péruvien. Benavente tente le pari de s’imposer en Angleterre. Il rejoint le Milton Keynes Dons Football Club qui accède pour la première fois à la Championship (2ème division anglaise). Cependant, Benavente n’arrive pas à s’adapter au jeu britannique. Joueur technique avec le ballon, le milieu de poche péruvien (1m72) est confronté au style de jeu propre du championnat britannique avec beaucoup de duels et de longs ballons.

Six mois après la signature de son contrat, Milton Keynes Dons le libère. Début 2016, Il se (re)lance en signant au Sporting de football Charleroi, club de Jupiler Pro League en Belgique. Débute alors la véritable carrière de Christian Benavente. Pendant cette période, il devient vite un élément clé de son équipe. Il impressionne avec les Carolos, de 2016 à 2019 il comptabilise 29 buts et 10 passes décisives.

La saison 2017/2018 est celle de la confirmation pour « El Chaval » (le gamin), titulaire indiscutable, il joue 39 matchs marque 11 buts et délivre 4 passes décisives. Cette bonne saison est confirmée par deux titres de « joueur du mois » au mois de novembre et au mois de décembre.

 La dynamique se poursuit au début de la saison 2019, en effet Benavente déroule pour la première partie de saison avec 10 buts et 3 passes décisives. Cependant, un choix va tout faire basculer. Pendant le mercato hivernal, le milieu péruvien choisit de s’engager pour le Pyramids FC et s’envole pour l’Egypte. Voulu par le mécène Saoudien et dirigeant du club. Ce choix de carrière a étonné les supporters du joueur qui lui reproche d’avoir privilégié l’aspect financier au projet sportif. C’est une véritable surprise pour celui qui devait (et doit) devenir le futur de la sélection péruvienne. Son aventure égyptienne fut de courte durée malgré des statistiques convenables avec 12 matchs joués pour 4 buts et 3 passes décisives. Le manque d’exposition du championnat égyptien le pousse à revenir en Europe dans un championnat majeur.

Cette volonté de revenir dans un championnat de premier plan est en accord avec son désir de regagner sa place en équipe national. Déjà sélectionné à 12 reprises, sa dernière cape date de novembre 2018, non appelé pour la dernière coupe du monde ainsi que pour la Copa America, il n’est clairement pas la priorité du sélectionneur Ricardo Garecca. Cette arrivée en Ligue 1 Conforama peut lui permettre de se frotter à des joueurs expérimentés et de prouver qu’il peut être un facteur X pour cette équipe péruvienne.

Benavente arrive à Nantes pour relancer sa carrière, le milieu offensif possède les atouts pour avoir sa place dans l’effectif nantais. Alors que l’effectif compte beaucoup de milieu, Benavente se démarque avec un profil à part. Même si il ne possède pas une place de titulaire, son aisance technique et sa créativité peuvent apporter dans le 4-4-2 organisé par Christian Gourcuff. « El Cheval » se positionne comme une potentielle doublure à Ludovic Blas ou à Simon Moses. Milieu offensif qui se rapproche plus d’un 9 et demi, lorsqu’il est placé sur un côté il a tendance à revenir jouer dans l’axe. Joueur explosif, il peut débloquer des situations en entrant en jeu en fin de match par son aisance technique et sa faculté à provoquer balle au pied.

En bref, cette saison doit être celle de la confirmation pour Christian Benavente. A 25 ans, il est toujours l' un des plus grands espoirs de la sélection péruvienne, en atteste la une du journal péruvien « Libero » (15 août 2019) qui le place au centre des joueurs péruviens évoluant en Europe. Malgré son statut de remplaçant, la saison est encore longue, la possibilité de le voir jouer dans les coupes nationales peut lui permettre de gagner en temps de jeu et de briller. En le recrutant, le FC Nantes se dote d’un joueur capable de faire se lever tout un stade par son aisance technique.

*pour plus de précision,  un très bon article a été écrit par Romain Lambert à propose de Christian Benavente sur le site « Lucarne Opposé ».