Carton de Nantes à Brest (1-4)
L'équipe Première
Carton de Nantes à Brest (1-4)
Elliott Bureau | 02/05/2021

Le FC Nantes disputait sa quatrième finale pour le maintien cet après midi. Après avoir retrouvé le chemin de la victoire à Strasbourg le week-end dernier, les hommes d’Antoine Kombouaré se déplaçaient à Francis Le Blé, pour défier le Stade Brestois.

Après le succès de Bordeaux face à Rennes, et avec les matchs abordables de Lorient et Nîmes (ndlr contre Angers et Reims), le FC Nantes n’avait pas le choix cet après-midi, il fallait prendre des points à Brest. Pour ce faire, Antoine Koumbouaré aligne un 4-2-3-1, avec Imran Louza et Pedro Chirivella dans l’axe. En attaque, Randal Kolo Muani et Moses Simon seront accompagnés de Kalifa Coulibaly, un cran au dessus de Ludovic Blas.

Dès la septième minute de jeu, sur un très bel enchaînement de Moses Simon, Dennis Appiah (oui, Dennis Appiah) frappe mais ne trouve pas le cadre. Première grosse occasion du match. Nantes rentre bien dans la partie mais va rapidement perdre Jean-Charles Casteletto, auteur de son premier but avec les jaunes la semaine derniere. Blessé, l'ancien brestois cède sa place à Andrei Girotto à la onzième minute de jeu. Quelques instants plus tard Imran Louza décoche une frappe à l’entrée de la surface. Gautier Larsonneur la repousse... directement Moses Simon, seul devant le but. Le nigérian ouvre le score, Nantes est récompensé au terme d’un bon premier quart d’heure. Brest ne réagit pas, et Nantes prend logiquement confiance. 27eme minute de jeu, Imran Louza, encore lui, trouve Ludovic Blas à l’entrée de la surface. Le numéro 10 nantais arme de loin et va chercher une superbe barre rentrante. Larsonneur ne peut rien faire, Nantes mène déjà 2-0. Les jaunes ont fait le travail, et peuvent tranquillement regagner les vestiaires après ce premier acte.

Le début de la seconde période est plutôt insipide... jusqu’à à la 56e minute. En contre Kalifa Coulibaly décale Moses Simon, qui trouve Imran Louza à l’opposée. Le milieu formé à la Jonelière crochète Perraud, et frappe au premier poteau. 3-0. Le FC Nantes est méconnaissable. Trois minutes plus tard Randal Kolo Muani prend Larsonneur de vitesse et obtient un penalty. Kalifa Coulibaly le transforme et ouvre son compteur but à la 35eme journée de championnat. Incroyable mais vrai, le FC Nantes mène 4-0 après une heure de jeu. Les trois points sont dans la poche, les canaris peuvent ensuite se permettre de lâcher un peu de lest. Le but de Romain Faivre en fin de partie ne changera rien à l’issue du match. Victoire 4-1 des jaunes et verts dans le Finistère.

Nantes réalise donc le gros carton de cette 35ème journée... et heureusement ! Car le bas de tableau s’est rebellé aujourd’hui. Bordeaux en totale perdition a remporté un match crucial face à Rennes. De son côté, Lorient s’est facilement imposé 2-0 contre Angers. Seule bonne nouvelle chez les concurrents, le match nul de Nîmes 2-2, à domicile contre Reims. Au classement, Nantes devance les crocos de deux points. Lorient reste à 4 points, tout comme Strasbourg, dont le maintien n’est toujours pas assuré. Les Girondins de Bordeaux, prochain adversaire du FC Nantes, possèdent cinq longueurs d’avance... en cas de succès la semaine prochaine, les jaunes pourraient totalement relancer la course à la 17ème place !