Bridge Ndilu, la bonne pioche du F.C Nantes ?
Bridge Ndilu, la bonne pioche du F.C Nantes ?
L'équipe Première / Mercato
Bridge Ndilu, la bonne pioche du F.C Nantes ?
Pressenti depuis déjà plusieurs semaines, l’arrivée de Bridge Ndilu a été officialisée lundi 24 Juin 2019. Le néo-international a signé un contrat de 5 ans avec le F.C Nantes.
Paul Verdier
09 July 2019

Une bonne affaire, tout d’abord d’un point de vue financier avec un joueur qui arrive libre du Stade Lavallois. En effet, l’échec de la remontée en Ligue 2 du Stade Lavallois a fait perdre le statut professionnel du club et a donc dû être contraint de laisser partir son attaquant.

Natif du Mans, il intègre en 2016 le centre de formation du Stade Lavallois. Lors de la saison 2017/2018, il entre dans la rotation de l’équipe première et inscrit 3 buts en 13 matchs à seulement 17 ans. Sa fin de saison où il inscrivit un doublé lui a permis d’être repéré. Le jeune joueur a suscité la convoitise de nombreux clubs lors du mercato estival 2018 si bien que des grosses écuries françaises et étrangères (F.C Séville) se sont positionnées sur lui. Un transfert fut même envisagé à… La Juventus de Turin. La Vieille Dame était prête à miser 4 millions d’euros sur cet espoir français. Cependant, selon l’Equipe (édition du 2 septembre 2018) « les prétentions sur la commission du transfert étaient jugées excessives » par le club turinois ont fait échouer le transfert.
Malgré cet échec, le joueur a su relever la tête et montré une force de caractère en réalisant une saison 2018/2019 prometteuse. En effet, son statut de « supersub » (il a été très peu titulaire cette saison) et le système en 4-4-2 mis en place par l’entraineur des Tangos, Pascal Braud, ont permis d’exploiter les qualités de percussion et de vitesse du joueur. En 16 matchs, il a inscrit 4 buts.

Cette saison réussie en club a été accompagnée par des sélections chez les bleuets (U19). Déjà appelé pour le mondial U18 l’année dernière, il a participé en mars dernier à la qualification pour l’Euro U19 (avec notamment la présence du puissant défenseur nantais Batista Mendy) qui se déroulera cet été.

Son choix de venir jouer au F.C Nantes a été motivé par différentes raisons. Dans un premier temps, l’ancien lavallois voulait rester en France. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, il affirmait que le fait de partir jouer à l’étranger n’était pas une option à ce stade de sa carrière. Soutenue par sa famille après l’échec de son transfert avec la Juventus, jouer pour le F.C Nantes lui permet de rester non-loin de ses proches. Le choix de la proximité a donc été un élément clé lors de sa décision. Enfin, comparé à différentes équipes composées de plusieurs talents offensifs, il y a pour Ndilu une réelle possibilité d’avoir du temps de jeux dès sa première saison au sein de la Ligue 1.

Si Ndilu peut imaginer glaner ses premières minutes en Ligue 1 Conforama l’année prochaine, c’est parce que l’attaquant arrive dans une équipe où les joueurs offensifs manquent cruellement. Aujourd’hui, la ligne d’attaque repose sur le seul Kalifa Coulibaly (le dossier Majeed Waris n’étant toujours pas refermé) aidé des jeunes issus du centre de formation comme Elie Youan et Randal Kolo Muani (peut être aussi Santy Ngom de retour de prêt…). Mais surtout, comment sera utilisé Ndilu et par qui ?

L’avenir de Vahid Halilhodžić semble de plus en plus incertain. La présence ou non de l’entraîneur franco-bosniaque aura forcément des conséquences sur la saison à venir. La saison dernière, les jeunes joueurs offensifs issus du centre de formation ont été peu utilisés avec 6 matchs joués pour Kolo Muani et 1 seul pour Youan. Cependant, le profil de Ndilu peut être une véritable alternative à Kalifa Coulibaly. Son jeu en une touche de balle, son explosivité et sa capacité à être opportuniste devant le but peuvent faire de lui un remplaçant pouvant dynamiser l’attaque nantaise en fin de match.

Ses qualités peuvent aussi lui permettre d’être placé sur un côté (cependant il reste un attaquant axial). En outre, par rapport à ces deux jeunes coéquipiers d’attaque, il a évolué pendant deux saisons à un échelon supérieur.

Une arrivée qui semble être une aubaine pour le joueur et pour le club. Avec d’une part, un joueur voulant prouver son talent après sa désillusion avec le club turinois et, d’autre part, un club qui recherche des solutions offensives depuis plusieurs saisons. Dans tous les cas, nous lui souhaitons la bienvenue et beaucoup de réussite du côté des bords de l'Erdre.

 

(Photo : Site officiel FC Nantes)