Académie : premier bilan
Académie : premier bilan
Jeunes
Académie : premier bilan
Après maintenant 3 mois de compétitions, quel est le bilan pour nos équipes de jeunes ? Retour sur ses premiers mois de compétitions pour les équipes réserves, U19, U17 et U16.
Louis Le Guirinec
28 October 2019

Equipe réserve : Après un mois d'août réussi (3 victoires et 1 nul) et notamment une victoire dans le choc contre St Etienne, les Nantais ont ensuite été séverement battus par Bergerac (défaite 3-0) n'ont plus gagné depuis ce match (7 septembre) et alternent entre nuls et défaites (3 nuls et 1 défaite).

Un début de saison contrasté donc mais une 8ème place (sur 16) bien payée. Les lacunes de cet effectif peuvent s'expliquer par un groupe d'entraînement très large (25 unités) et un nombre de joueurs disponibles le week-end excessif (environ 30) dû aux joueurs pros qui redescendent (Ndilu, Youan ou Kayembe par exemple). Le nombre important de joueurs dans le groupe ne permet pas l'intégration de U19 comme cela a pu être le cas l'année dernière avec Tsagué, Sylla, Mendy etc... Cette année Abdoulaye Dabo n'a disputé que 5 matchs (2 buts) et est redescendu en U19 lors de la dernière recontre. Nathan Gassama est lui toujours blessé (pubalgie) et devra batailler pour un poste moins convoité (latéral gauche). L'intégration des U20 est elle aussi très difficile (exepté Mendy et Tsagué). Cet été 8 joueurs du groupe U19 (hors Dabo et Gassama) ont intégré le groupe réserve et l'intégration est difficile pour eux. Les deux gardiens Robin et Husejnovic n'ont jamais fait partie du groupe, Daguin compte 1 titularisation, Sabry 2, et Sylla seulement 3 entrées en jeu. Pourtant prometteur Mathis Thevenin n'a pas obtenu la moindre minute. Arrivés l'hiver dernier James Eto'o et Santiago Eneme-Bocari n'ont eu le droit qu'à 6 petites minutes. Les 6 derniers joueurs cités sont par ailleurs en fin de contrat.

Le groupe devra obligatoirement retrouver le chemin de la victoire face à Chamalières (2 novembre), avant dernier du classement.

Meilleur buteur : Ndilu (4 buts)

Le plus utilisé : Walongwa (9 matchs)

La révélation : Taylor Luvambo

 

U19 Nationaux : Beaucoup d'attentes autour de cette équipe, après une préparation exceptionnelle (victoire à Carisport et totalité des matchs amicaux remportés) l'équipe U19 semblait bien promise à une année formidable. Avec les 2002 champions de France mélangés aux meilleurs 2001, on pensait cette équipe capable de reproduire l'exploit de la saison passée.

Le premier match face à Laval laisse entrevoir une nouvelle saison rocambolesque. Malgré de nombreux absents, les U19 s'imposent 6-1 sans trembler. Mais les semaines qui suivent ne ressemblent pas à ce que cette équipe a fait la saison dernière. Victoires dans le dur contre Trélissac et Concarneau, adversaires de seconde zone. Les Nantais réagissent face au Stade Rennais mais n'obtiennent pas mieux que le nul (3-3). Une semaine plus tard les Nantais s'effondrent face à l'ennemi Bordelais en fin du match après une recontre archi dominée et en supériotité numérique. Une claque qui fera du bien aux joueurs puisqu'ils humilieront Tours (10-0). Un joie de bien courte durée puisqu'un nouveau derby est perdu contre Guigamp (2-1) suivi d'un nul face à Niort pourtant mal en point (3-3). Ils se relancent heureusement face aux Mans (victoire 4-2) juste avant les vacances.

Les Nantais sont pour le moment 4ème et affronteront Angers, 1er du groupe.

Malgré un début de saison qui n'est pas en phase avec les objectifs, le club est parvenu à bloquer 3 joueurs en prolongeant Voisine, Manvelyan et Jousselin par des contrats stagiaire pro. A cela s'ajoute ceux qui avaient déjà signé ce contrat l'année passée (Bangoura, Merlin et Affamah) et celui est déjà professionnel (Yepie-Yepie)

Meilleur buteur : Manvelyan (9 buts)

Le plus utilisé : Jousselin, Merlin (9 matchs)

La révélation : Gor Manvelyan

 

U17 Nationaux : Début de saison canon pour les hommes de Johann Sidaner. Champion de France la saison passée, le groupe repart sur les (presque) même bases que la saison dernière avec un rythme effreiné. Après une courte préparation, mais réussie (2 matchs, 2 victoires) les U17 ont enchainé 6 victoires en 6 matchs, ce qui leur donne une logique première place. Les Nantais ont baissé de rythme début octobre (1 nul et 1 défaite), mais ont retrouvé le chemin de la victoire à deux reprises (contre Muret et Balma), récupérant ainsi la place de leader au Toulouse FC qu'ils affronteront le mois prochain.

Comme la saison dernière, le groupe U17 est un poil réduit (15 joueurs 2003 en U17, 2 sont déjà en U19) et deux joueurs sont blessés sur longue durée. Cela permet aux U16 de venir faire leurs preuves au niveau national. Pour le moment, 7 joueurs ont déjà eu leur chance à ce niveau dont 2 qui font partie du groupe à plein temps (Nsiala et E. Lukoki). Si bien embarqués, les U17 peuvent avoir l'objectif d'une qualification pour les phases finales de leur championnat, comme la saison dernière.

Meilleur buteur : Mahamoud (11 buts)

Le(s) plus utilisé(s) : Lagadec, Nsiala, Quiala, Boutsinghkam, Mahamoud (10 matchs)

La révélation : Mathis Oger

 

U16 Régionaux : Les débuts sont réellement parfait, 7 matchs disputés et autant de victoires, toutes compétitions confondues. La réforme des championnats donnent au FC Nantes des adversaires extrèmement faibles, ce qui explique que le club surnage dans son championnat (6 matchs, 6 victoires). Malgré une équipe ne comptant pas moins de 7 recrues pour autant de départs, les automatismes ont été rapidement trouvé. Le bilan est pour le moment sans appel pour eux : 36 buts pour 7 encaissés en 7 matchs. Pas moins 7 joueurs du groupe ont pu faire leurs débuts en U17, ce qui a ouvert la porte à 5 U15, dont un qui prend part entière au groupe (K. Lukoki). Peu de choses à dire sur cette équipe qui maitrise son championnat et qui ne sera probablement pas inquiétée cette saison.

Meilleurs buteurs : Allico, David, Sala Zola, Pinto (6 buts)

Le(s) plus utilisé(s) : David, Pinto, Ekani, Keita, Lukoki, Joachim, Acapandié (7 matchs)

La révélation : Warren Mountsangui

 

Photo : Quentin Merlin (U19) par Gérald Mounard.