Académie : L'heure du premier bilan
Académie : L'heure du premier bilan
Jeunes
Académie : L'heure du premier bilan
Les championnats ont tous repris depuis un moment pour la formation nantaise. Et à l’heure du premier bilan, si les U19 et U17 se trouvent en tête de leur tableaux respectifs, l’équipe réserve patauge dans le bas du classement.
Paul-Emile Moullec
09 octobre 2020

N2 : Un début de saison compliqué

Samedi 26 octobre, nouveau match nul des joueurs de Pierre Aristouy malgré un bon match des jeunes nantais, « En tant que spectateur, j’ai pris beaucoup de plaisir à voir ce match. Une fois que l’on a dit ça, on peut être déçu du résultat. » avouait le coach, en fin de match, dans les colonnes de Ouest-France. Depuis la deuxième journée de championnat, les Jaunes-et-Verts n’arrivent plus à accrocher de victoire. Après sept journées de championnat (six matchs joués pour les Nantais, car un match reporté contre le Puy-en-Velay), les Canaris pointent à la 13ème place sur 16, avec six points. Une victoire, deux défaites et trois matchs nuls. Ce départ timide peut être expliqué de plusieurs manières.

Le groupe dont dispose l’entraîneur a beaucoup changé durant l’intersaison, et il s’est rajeuni avec le départ ou la promotion régulière dans le groupe professionnel de cadres comme Ndilu, Roli Pereira, Youan ou encore Mendy, et l’intégration de jeunes comme Merlin, Yepié-Yepie ou Manvelyan. Le nouveau groupe doit s’adapter aux exigences du 4-2-3-1 de Pierre Aristouy, qui demande beaucoup d’automatismes. En 6 matchs, le coach nantais a déjà utilisé trente-et-un joueurs différents, ce qui peut expliquer la difficulté à mettre en place ce dispositif. Le manque d’efficacité est également à l'origine de certains résultats : le FC Nantes a marqué cinq buts en six matchs. La majorité des rencontres ont été dominées, mais ponctuées de multiples actions manquées.

Le fait de jouer les matchs à domicile à huis clos peut aussi déstabiliser les joueurs. Depuis le début du championnat, les Canaris ne disposent pas de la pelouse de Marcel Saupin, actuellement en rénovation, et disputent leurs matchs à la Beaujoire (lorsqu’elle est disponible) ou sur d’autres terrain de la région comme contre les Herbiers, à Saint-Nazaire.

Après le premier quart du championnat, le bilan comptable n’est pas bon. Mais au vu de la qualité de l’effectif, l’équipe ne peut que s’améliorer. La dernière prestation, encourageante, laisse envisager de meilleurs résultats pour la suite de la compétition. Prochain rendez-vous le 9 octobre sur la pelouse du leader Béziers, où les Nantais devront aller chercher des points s'ils ne veulent pas tomber dans la zone de relégation.

 

 

U19 : Départ canon !

La génération championne de France U17, en 2019, réussi un très bon début de saison. Les jeunes nantais sont en tête du classement et toujours invaincus, avec quatre succès et deux matchs nuls. L’équipe entraînée par Stéphane Ziani est aussi leader au classement des attaques. En six matchs, les Jaunes-et-Verts ont inscrit quatorze buts, dont un carton 6-0 face à le Bérrichonne de Châteauroux. Défensivement, les nantais pointent à la 3ème place du classement avec six buts concédés. La génération 2003, dont certains jouent dans cette équipe, participera à la Coupe Gambardella cette saison. Elle fera son entrée dans la compétition le 13 décembre prochain à l’occasion du 1er tour fédéral.

Les U19 joueront leur prochain match dimanche 11 octobre et devront confirmer ce bon début de saison sur la pelouse de Mérignac, 9ème du championnat.

 

U17 : Une entrée solide

La saison est aussi lancée pour les U17. Après cinq journées, les canaris sont co-leader, à égalité de point avec les Lorientais et les Castelroussins. Le FC Nantes est le dernier club à avoir remporté le championnat de France U17 (pas de vainqueur l’année dernière après arrêt des championnats). Le groupe dont dispose le club est assez relevé, en témoigne la défaite des nantais face à la Roche-sur-Yon actuel avant-dernier du classement.

Il faudra batailler toute la saison pour espérer accrocher les play-off et aller défendre le titre. Le combat continue dès ce dimanche 11 octobre, en terre bretonne, face au Vannes OC.