1999-2019: La Brigade Loire a 20 ans !
1999-2019: La Brigade Loire a 20 ans !
L'équipe Première
1999-2019: La Brigade Loire a 20 ans !
30 janvier 1999 : Le FC Nantes se déplace au Moustoir pour affronter le FC Lorient. Le score accouchera d'un match nul entre les deux équipes. Un match sans éclat mais dont le spectacle se passera dans les tribunes. En effet, pendant le match, quelques supporters mettent l'ambiance avec des drapeaux, des pots de fumées et une bâche déroulée avec l'inscription "Brigade Loire". La Brigade Loire était née. 20 ans plus tard, elle est toujours présente et s'est faite un nom dans les mouvements ultras en France. Portrait de ceux qui nous en mettent plein les yeux et plein les oreilles.
Paul Verdier
21 octobre 2019

« Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître »

Pour les supporters nantais des années 90, les paroles de Charles Aznavour sonnent comme le retour de la ferveur dans les travées de la Tribune Loire. En effet, il y a un plus de 20 ans, la Brigade Loire fut fondée. Aujourd’hui figure emblématique du FC Nantes, elle a traversé les années en passant des fêtes pour le titre, aux deux relégations, à la remontée en Ligue 1… 
Initialement prévue le 28 janvier dernier, les 20 ans de la Brigade Loire ont été annulés pour rendre hommage au décès d’Emiliano Sala. Ainsi la réception de Saint Etienne, le 10 novembre prochain, va être l’occasion de célébrer comme il se doit l’anniversaire de la Brigade Loire. 

La Tribune Loire, tribune mythique du FC Nantes, construite en 1984, est le cœur du stade de la Beaujoire puisqu’elle a vu se succéder de nombreux groupes de supporters du FC Nantes. L’origine de la Brigade Loire tient à l’apparition de la « Loire Side » (groupe dissout plus tard suite à l’incendie d’une tribune à Caen en 1990) en 1985 impulsant l’émergence d’une mentalité supporter à la Tribune Loire.
S’en suit l’apparition de différents clans de supporters avec les Urban Service, les Yellow Power (ces deux groupes se réclamant du mouvement hooligan) ainsi que les Young Boys qui mirent l’ambiance dans les travées de la Beaujoire. La saison 1996/1997 marqua le début d’une période sombre pour la Tribune Loire avec la disparition des différents groupes de supporters cités précédemment. Finalement, la saison 1998/1999 a vu apparaître un nouveau groupe ultra, la Brigade Loire. La création de cette dernière avait pour seul objectif la réunion des supporters autour d’un club commun : le FC Nantes. Et cela tout en restant autonome, apolitique et indépendant.

Le 30 janvier 1999, le FC Nantes se déplace au Moustoir pour affronter le FC Lorient. Le match se soldera par un nul mais le score importe peu, c’est dans les tribunes que se passe le spectacle. En effet avec une bâche déployée, quelques drapeaux et des pots de fumées, la Brigade Loire acte sa naissance.

Le club connaît des heures difficiles entre 2005 et 2012. L’ambiance dans le stade est tendue avec des saisons où le FC Nantes flirte avec la relégation. Finalement en 2007, le club descend en deuxième division. Le stade connaît une chute d’affluence. Malgré les mauvais résultats, la Brigade Loire persiste. Le retour de Michel Der Zakarian lors de la saison 2012/2013 amorce une spirale positive pour le club qui se solde par un retour en Ligue 1. Le match pour la montée face à Sedan bat un record d'affluence, la Tribune Loire est pleine. Nantes est de retour en Ligue 1. 
L'ambiance du stade prend une nouvelle dimension lors de la saison 2013/2014. Le kop nantais est beaucoup plus actif vocalement et visuellement que par le passé, et se montre d'un soutien sans faille à l'équipe, quel que soit le résultat. L’ambiance de la Beaujoire est décrite comme l'une des meilleures de France, si ce n'est la meilleure. Le reste du stade est également plus actif, et suit par instant les animations lancées par la Brigade Loire. La Tribune opposée, la tribune Erdre, connait-elle aussi un renouveau par le biais de la Brigade Loire. Elle reprend plusieurs fois par match les chants du kop, et manifeste davantage son soutien à l’équipe. La saison 2014/2015 confirme la tendance et la Tribune Loire devient l’une des plus belles de France. En point d’orgue, la réception de Marseille, le 1er novembre 2015, pour fêter les 30 ans du supportisme actif en Tribune Loire avec le déploiement de nombreux tifos. 

Les saisons passant, l’euphorie de la montée s’est peu à peu estompée. Aujourd’hui, seule la Tribune Loire fait vivre la Beaujoire. Ces dernières saisons marquent des tensions entre la Brigade Loire et la direction. Elles se sont traduites de différentes façons. Par exemple, le 5 novembre 2016 lors de la réception de Toulouse, des heurts éclatent à proximité de la tribune présidentielle. Les ultras de la Brigade Loire seront accusés de s’être dirigés vers le clan Kita, ou encore lors de la saison 2018/2019, avec l’apparition du projet de nouveau stade « Yellow Park » pour remplacer le stade de la Beaujoire. Ce projet a été mal perçu et contesté par les membres de la Brigade Loire préférant la rénovation de la Beaujoire.

Malgré des relations délicates entre la direction et les membres de la Brigade, la Brigade Loire avec ses chants et l’élaboration de ses tifos reste indispensable pour le FC Nantes. 

Elle est le poumon de la Beaujoire menée par son capo Romain Gaudin,  permettant de donner un second souffle lors des temps faibles. Elle est le métronome du stade, la saison dernière, lors de l’hommage à Emiliano Sala face à Saint-Etienne : c’est de la Brigade Loire que venaient les chants repris par le stade. 
Seule tribune où les supporters sont debout, elle se revendique comme une tribune populaire et cosmopolite.
Les joueurs sont conscients de l’importance de la Brigade Loire, lors des fins de match à domicile, c’est en effet vers la Tribune Loire que les joueurs se dirigent. Enfin, comment ne pas faire le lien entre l’excellent début de saison des Canaris à domicile et la Brigade Loire : aucun but encaissé à la Beaujoire depuis le début de la saison, des victoires face à des concurrents directs et un match référence dans les tribunes avec la réception de Montpelier. 

Après quelques saisons difficiles, cette saison semble être celle du renouveau. L’arrivée de Christian Gourcuff a lancé une nouvelle dynamique sur le terrain mais aussi en tribune. Il faut continuer ainsi. Pour cela, rendez-vous le 10 novembre à la Beaujoire pour fêter les 20 ans de la Brigade Loire, ambiance garantie !